Browsing Category

Un livre Un jour

Intermède ~ Un Livre Un jour # 4 Le livre personnalisé Unique Editions [ Concours dedans ]

Lecture, Un livre Un jour 14 juin 2013
Offrir un livre aux Mômes c’est être sûr de ne pas se tromper. C’est un fait, ils aiment lire. Enfin, Fils Cadet, disons qu’il aime regarder les images. Et si il y a bien une chose que mes enfants aiment par dessus tout, c’est regarder des albums photos d’eux même ! Oui, ils sont un brin narcissiques.
Même s’ils sont un peu nuls pour se reconnaître mutuellement :
Fils Cadet -Oh regad Maman, c’est moua là !
Moi – Nan chéri, çà c’est ton frère quand il était bébé.
Fils Aîné – Ca c’est moi quand j’avais l’âge de Fils Cadet.
Moi -Euh non, chaton, c’est Fils Cadet là [ le mois dernier].
Donc, offrir un livre enfant personnalisé à mes Mômes m’a semblé une chouette idée. Il s’agit d’ouvrages dont tes enfants sont les héros ( avec éventuellement des personnages secondaires tels que les parents et/ou les frères et sœurs )
Chez Unique Editions, la personnalisation du livre se fait en ligne. Tu choisis une histoire parmi toutes celles proposées. Tu peux choisir des histoires familiales ( avec 2 ou 3 enfants et les parents ) ou une plus personnelle : seul l’enfant est représenté. Le choix est vraiment très varié et les histoires sont vraiment intéressantes ( et crois moi je suis difficile sur les livres des enfants ) ( quoique notre collection de Petit Ours Brun et de T’choupi tend à prouver le contraire ! ) .
Tu télécharges des jolies photos de toi et de tes enfants puis l’ouvrage est livré directement dans ta boite aux lettres. Mes enfants se sont donc vu offrir un livre dont ils étaient le personnage principal. Et ils ont aimé !
Le plus difficile pour moi fut sans doute dans le choix des photos. Car, si nous possédons un demi-million de photos des enfants, le nombre se restreint fortement quand il s’agit de trouver une photo correcte des deux parents …

Pour fils Aîné , j’ai commandé le livre :   » L’incroyable famille de Fils Aîné « , où nos Mômes et leurs parents forment une famille de super-héros.

Pour ceux qui ne connaissent pas encore le prénom de Fils Aîné …

L’histoire est très attrayante pour notre grand garçon. Son passage préféré est celui où lui-même et Fils Cadet réussissent à rattraper puis à mettre à terre le voleur ( rires aux éclats assurés ) :

où comment apprendre à tes enfants la non-violence, mais bon ils volent ( et c’est très esprit BD )

Il adore également  le passage où LdmJ porte sa voiture sur son dos car il n’a plus d’essence ( ouais super costaud LdmJ  mais petit cerveau quand même ! ). La première fois qu’il a vu son papa dans cette page, il a roulé de rire sous le canapé ( et il ne fait pas semblant quand il rit, mon Fils Aîné ! )

Ouais c’est mon mec !

Pour ma part, dans le livre mon super pouvoir est d’être dotée d’une énorme poitrine d’une vue extra -puissante, qui me permet de voir à travers les murs. En vrai je suis aussi myope qu’une taupe : disons que c’est un moi fantasmé.

Enfin, là c’est surtout LdmJ qui fantasme, regarde le sourire de l’homme ravi .

Et pour Fils Cadet, je m’étais laissée tenter par :  » Le petit Monde de Fils Cadet  »

Au cas où tu saurais pas encore le prénom de Fils Cadet

A l’époque il avait 18 mois. C’est une histoire vraiment adorable, qui raconte une journée de vie quotidienne de mon grand petit garçon. Ses parents et son frère apparaissent dans plusieurs pages. Les paroles riment, cette histoire est très apaisante à lire et à se faire raconter. Il le réclame encore régulièrement !Quelques photos :

Bref nous sommes ravis de ces ouvrages, qui ont également un franc succès auprès des amis qui passent à la maison.

*** ZE CONCOURS ***
Il y a quinze jours, j’ai fait un concours pour mes 100 Fans Facebook, et bien aujourd’hui j’ai un 100ème abonné Twitter !
Cela se fête aussi donc ! ( bien que je ne comprenne rien à ce réseau social ^^ ).
Unique Editions propose à un lecteur de ce blog de gagner un livre au choix parmi leur collection !
Tu as carte blanche pour faire plaisir à l’un de tes Mômes ou à un enfant de ton entourage. C’est un très beau cadeau !
 
Mais comment gagner  ?
C’est simple, tu vas sur le site de Unique Editions, tu me dis en commentaire sous cet article, quel livre tu choisirais et pour qui. Oui je suis curieuse. J’assume.
Bon, comme tu es quelqu’un de gentil, tu peux bien évidemment liker ma Page Facebook et celle de LdmJ.
Et tu peux partager avec tes amis la bonne parole de GoM :  » Regarde ce blog de maman enseignante, il déchire grave de la copie « . Nan ?
Bon , en vrai tu fais ce que tu veux pour les likes et le partage, simplement ton commentaire doit être gentil et poli !
Ce concours se termina au soir du 21 juin à minuit en pleine fête de la musique et je te délivrerai les résultats dans l’article du week-end suivant.

Un merci particulier à Stéphanie qui travaille chez Unique Editions, et qui t’offre le lot de ce concours.Bonne chance ! ( maintenant que vous connaissez les modalités du tirage au sort ).Et bonne soirée.

On prévoit un week-end ensoleillé, LdmJ a mis les bières au frigo.
Rendez-vous sur Hellocoton !
42 Comments

Intermède ~ Un Livre Un Jour # 3 : Les cahiers d’activités Minus Editions [ + Concours ]

Lecture, Un livre Un jour, Une série culturelle 31 mai 2013
Fils Aîné, comme tout bon fils de profs, adore remplir des cahiers d’activités. Je trouve qu’il s’agit d’une occupation tranquille ( paix dans la maison ) et la plupart du temps pédagogique ( sauf si tu as déniché des cahiers d’activités Dora l’Exploratrice ) (  mais tu l’as cherché aussi ).  Certes il faut rester à côté de lui pour le guider, voire lui donner des explications, mais je préfère cela à lui expliquer les règles d’un nouveau jeu vidéo ( où l’énervement est garanti ).
J’ai découvert en flânant sur le net, les cahiers d’activités Petit Minus. En fait, ce qui a attiré mon attention, c’est le titre de l’un d’entre eux :

Grande arachnophobe devant l’éternel ( et je suis sure que la moitié d’entre vous connaît ce problème ), je suis malheureusement entrain de transmettre cette phobie aux Mômes.

Je l’avoue : au lieu de regarder placidement une de ces bestioles et de leur dire :  » Oh regardez, cette jolie araignée entrain de tisser sa toile, c’est fascinant, n’est-ce-pas ? « ,  je me contente d’un peu efficace  »  HAAAAAAAAAAAAA « . Forcément, je marque négativement leur esprit. ( Ils sont impressionnables en même temps ).
J’ai donc commandé ce carnet d’activités  pour Fils Aîné ( et moi-même ).
Ce livre permet de découvrir petit à petit le monde de l’araignée, de dessiner l’araignée de ses rêves ( ou de ses cauchemars ), de construire une toile, et même de se lancer des défis afin d’obtenir le diplôme d’arachnophile ( personnellement les défis proposés sont hors de ma portée ) ( genre si tu attrapes une araignée par une patte pour la mettre dehors, tu obtiens 5 points ) (  même si tu m’offres une thalasso, je n’attraperai JAMAIS une de ces créatures par une patte oÔ ).
Les activités proposées sont inventives et drôles, et c’est rempli d’anecdotes sympathiques. A défaut de supporter leur vue, Fils Aîné adore lire des choses sur les araignées. Qui sait peut-être qu’au fil du temps, ce petit livret de 42 pages  va l’aider à ne plus craindre de ramasser des objets sous son lit ( dès fois qu’une araignée s’y trouverait ) et même, soyons fou, d’enfiler ses bottes sans m’avoir demandé au préalable de vérifier qu’il n’y avait pas d’araignée dedans ( comme j’ai la même trouille que lui, je suis ra-vie d’y plonger ma mimine … )
L’ensemble de la collection Petit Minus a été créé par  Julie et Alexandra, deux jeunes femmes qui ont eu envie de moderniser l’univers des cahiers d’activités. Et c’est plutôt réussi ! Les couleurs sont attrayantes, le graphisme original et puis surtout ce qui m’a séduite c’est l’humour et le ton décalé que l’on peut y trouver.
Un dernier point très important pour moi : tous les livrets Minus sont imprimés en France avec des encres végétales et du papier issus de forêts gérées durablement. 
Le format également est peu courant : 10 cm sur 15. L’avantage de cette petite taille, c’est qu’il se glisse facilement dans le sac à main, je peux donc l’emmener pour une sortie resto ( rêvons un peu ) ou en sortie médecin ( plus crédible ) pour occuper les Mômes.
Il peut faire également un sympathique cadeau pour un copain lors d’une fête d’anniversaire.
Voici également d’autres thèmes de ces petits cahiers :
«Ah, si j’étais Président» pour faire comprendre au petit chef, voire despote de la maison, que la dictature n’est pas la meilleure des solutions !
«Oh, les bêtises» pour que les parents réalisent qu’il n’y a pas d’âge pour faire des bêtises… Ceci dit j’en suis déjà convaincue…
«Ah, si j’étais un artiste» avec des petites astuces pour ne plus s’ennuyer au musée, tes enfants n’auront plus d’excuses pour ne pas aller voir la dernière expo ! T’y crois , hein 😉
Mais également : « J’aime la préhistoire », et « Vive la poésie ». 6 thèmes différents donc, de quoi répondre aux attentes de chaque enfant.

Tu peux trouver également, dans la collection Grand Minus, le livre  « 9 mois à t’attendre» à offrir à toute  copine enceinte pour qu’elle puisse raconter avec humour le tout début de la vie de son enfant.
Ces livres sont disponibles dans de nombreux points de vente. Pour ma part, je regrette qu’il n’y en ai pas plus dans l’Est de la France. Cependant, j’ai pu commander le mien sur le net ( mais c’est vrai qu’avec les frais de port, c’est plus cher ).
J’en arrive au petit concours :

Cette semaine, la page Facebook de Game of Mômes a atteint ce nombre symbolique ( enfin pour moi ) de 100 fans. Merci , merci  ! J’avais envie de vous gâter un petit peu.
J’ai donc contacté Julie, l’une des co-créatrice de cette jeune maison d’éditions. Elle m’a très gentiment proposé de vous faire gagner 3 de ces cahiers  « Même pas peur des araignées », « Oh, les bêtises » et « Ah si j’étais Président ».

Comment participer ? Rien de plus simple …

Tu me laisses un commentaire gentil et poli, avec le cahier d’activité que tu voudrais bien gagner parmi les trois proposés. Tu peux participer pour chacun d’entre eux mais il faudra me laisser plusieurs commentaires, ce sera plus simple pour moi ( pas pour toi je te l’accorde ).
Si tu le souhaites, tu trouveras une explication plus détaillée sur chacun des cahiers mis en jeu sur le site de Minus Editions.Ce serait super sympa de ta part de liker la page facebook de Minus Editions pour les remercier.
Et maintenant que ton profil facebook est ouvert, si tu apprécies mon blog, tu peux également liker ma page, et pourquoi pas celle de LdmJ.  Ben quoi ?
Evidemment, tu as le droit de jouer, même si tu n’as pas de profil facebook ; je ne suis pas sectaire, je te demanderai simplement de tourner autour de ton ordinateur trois fois en psalmodiant « GoM »  [ Game Of Mômes ]  ( Attention je vérifierai !!! )
Oh puis tu as le droit de partager sur les réseaux sociaux et même d’en parler à ta boulangère, je ne te comptabiliserai pas de chances supplémentaires ( parce que je suis nulle en maths ) ( mouhaha ) mais ce serait super gentil.
Et dernière règle, si tu fais partie de ma famille, tu n’as pas le droit de jouer … désolée Gisèle ;).
Le concours  commence aujourd’hui et se termine vendredi prochain, soit le 07 juin à 18h ! Je ferai le tirage au sort dans la soirée. Je donnerai le noms des gagnants en EDIT de ce billet. Si tu veux que je puisse te retrouver facilement tu peux me laisser ton pseudo FB ( sans obligation ).
Un dernier merci à Julie et Alexandra pour leur générosité.
Rendez-vous sur Hellocoton !
168 Comments

Intermède ~ Un Livre Un jour #2 : "Un câlin et tout va bien" de Pierrick Bisinski

Lecture, Un livre Un jour 27 mai 2013
Durant les mois qui vont venir, je vous parlerai régulièrement de littérature enfantine. Vu la taille des différentes bibliothèques de nos deux garçons, j’ai de quoi alimenter cette rubrique pendant les 10 prochaines saisons de Game of Mômes.
Je vais débuter par l’un des premiers livres que nous ayons acheté à Fils Aîné, grâce à un abonnement à l’école des loisirs. L’auteur en est Pierrick Bisinski,
Il raconte l’histoire d’un Petit Ours gris qui se réveille de fort mauvaise humeur ( comme certains petits ours que je connais ). Rien de va comme il le souhaiterait : il casse son bol, ne trouve plus son pantalon, des petites contrariétés certes mais un gros chagrin . Heureusement, sa Maman est là pour le consoler.
Nos enfants se sont vite identifiés à ce petit ours grognon ( on se demande bien pourquoi ). La phrase du titre  est même devenue un classique à la maison. Et chaque gros chagrin se termine souvent par :  » Un câlin et tout va bien « .
Chaque année dans notre ville, se tient un salon régional du livre pour enfants. Et cette année, Pierrick Bisinski était présent. Nous y avons donc emmené Fils Aîné et Fils Cadet. Et comme nous sommes très bien organisés, nous avons oublié le livre …
Nous en avons donc profité pour acheter une autre histoire du même auteur.
Sont-ce les empreintes de mon Papa ? Non, ce n’est pas lui,  mais alors où est-il ? On soulève, on retourne des rabats, mais il n’est toujours pas là. Fils Cadet a tout suite adoré cette histoire.
L’auteur fait de supers dédicaces parfois même avec les caricatures des enfants présents. La file d’attente est donc assez longue et a raison de la patience de nos deux mômes. Bizarrement, ceux des autres se tiennent super bien. LdmJ emmène Fils Aîné dehors avant qu’il ne devienne vraiment le centre d’attraction du chapiteau. Et je reste avec Fils Cadet à qui je lis des livres. Cependant sa non-sieste a raison de lui, et c’est un enfant hurlant que je présente ( morte de honte ) à Pierrick Bisinski. Néanmoins, cet homme est réellement sympathique et fait preuve d’une grande patience avec ma sirène ambulante : tout d’abord, il lui offre un bonbon, qui se calme instantanément ( « Un bonbon et tout va bien » ) et, tout en faisant sa signature, discute très simplement et gentiment.

Voici les dédicaces :

LdmJ y est retourné le lendemain ( seul )

Si vous désirez dénicher d’autres livres de Pierrick Bisinski, son site est très sympa.

Sinon, nous ne l’avons pas acheté, mais nos deux garçons ont craqué sur ce livre qu’il a co-écrit avec Alex Sanders. Nous avons dû le lire plusieurs fois tout du long de la file d’attente, et je trouve que c’est un « joli » mot de … fin.
Succès garanti auprès des petits garçons !

Précédemment dans Game Of Mômes : Saison 1 Episode 15 : Celle qui a allaité #2

Rendez-vous sur Hellocoton !
12 Comments

Intermède ~ Un livre Un jour #1: Big Bang Baby de Lucie Citharelle

Lecture, Un livre Un jour 11 mai 2013
J’inaugure ici, la partie  » littérature » de mon blog. C’est un peu pompeux, hein ? Soyez indulgent 😉

D’ordinaire, j’apprécie les livres qui me permettent de m’évader ( avec des meurtres dedans c’est encore mieux ). Je ne suis pas pas porté spontanément vers les lectures qui me poussent à l’introspection. Et c’est pourtant le cas de Big Bang Baby. Il n’est donc pas certain que, me retrouvant en librairie avec ce dernier entre les mains, mon choix se soit  porté sur lui. Mais j’ai eu la chance de le gagner sur le blog de Papa Online.

Quelques jours plus tard, Big Bang Baby arrive dans ma boîte aux lettres, envoyé directement par l’auteure avec une dédicace très sympathique. Je commence à le feuilleter, certains passages m’interpellent. Cependant, j’ai un autre livre à terminer ( avec un meurtre dedans ) ; je pose donc celui-ci sur ma table de nuit et décide de terminer le précédent, mais chaque soir, l’envie de le lire est plus forte. Vaincue, j’en commence sa lecture.
Ce livre est le premier roman édité de Lucie Citharelle, femme de Lettres et chroniqueuse. Nouvellement maman, elle s’inspire de cette récente expérience pour écrire ce livre tout en justesse et douceur sur la révolution émotionnelle que peut provoquer l’arrivée d’un enfant. La narratrice de l’histoire, Noémie, nous conte tour à tour : son interrogation sur son désir d’enfant, ses doutes et ses espérances durant sa grossesse, le déséquilibre que provoque l’arrivée de sa fille dans sa vie et dans son couple , mais également l’amour fou que lui inspire cette dernière.
Je n’ai jamais été tentée par l’introspection ; cet exercice auquel se livre la narratrice me terrorise. Elle réussit cependant à décrire clairement ses émotions, et reconnaître ses faiblesses. Certains passages m’ont ému aux larmes. La grossesse de Fils Aîné a été une véritable épreuve pour moi. Je n’ai jamais pris le temps de me réjouir qu’il soit là, en moi, je n’ai jamais été sereine. J’avais simplement la constante peur de le perdre. Ceux qui me lisent ou me connaissent personnellement savent que cette grossesse n’était pas la première. La première fois, LdmJ et moi-même avons dû prendre une décision importante : celle d’effectuer un geste chirurgical  ( une amniocenthèse ) qui s’est soldé par une grave infection et la perte du fœtus. Je me sentirai éternellement fautive d’avoir fait ce choix.
Dans ce livre, l’auteure décrit avec une réelle justesse ce sentiment de responsabilité qui nous étreint quand nous portons la vie. Un sentiment exaltant et terrifiant :

 » Etre responsable de l’autre en moi, c’était évidemment merveilleux, puisque j’avais la délicieuse obligation de prendre soin de moi.

Mais j’y perdais également les minces marges d’entrave aux comportements exemplaires que je m’accordais dans ma vie d’adulte » 

En la lisant, j’ai pu analyser à ce que j’ai éprouvé durant mes grossesses suivantes, cette constante peur, cette impression que quelque chose de terrible allait arriver si je prenais le moindre risque, ce constant besoin de tout maîtriser. Elle m’a permis de comprendre pourquoi, l’idée d’une troisième grossesse était difficilement envisageable.
Le Big Bang du titre correspond à la naissance de l’enfant et ce passage de la jeune femme à la mère. C’est bouleversant et criant de vérité. Je ne suis pas passée par les tourments qu’elle décrit, mais les émotions éprouvées par la narratrice sont tellement réalistes, qu’on s’identifie totalement à elle. Noémie recherche la perfection dans son nouveau rôle, son couple vacille, la dépression rôde.

« Je me rappelle m’être dit que la fatigue, la vraie fatigue que je ressentais en tant que jeune maman, ce n’était pas seulement la fatigue des nuits courtes et du sommeil interrompu, mais l’épuisement nerveux causé par les cris. C’était insupportable. Et je devais supporter. Je devais calmer Junie. J’étais sa mère, bon sang, je devais réagir justement, avec sang-froid, avec amour. « Les bras d’une mère sont irremplaçables »… « 

Et surtout ce qui illumine toute la lecture : l’amour inconditionnel d’une mère envers son enfant. Les passages où elle parle de sa fille sont merveilleux de douceur et de beauté.

« Je repose Junie dans son cocon. A la lumière pâle du jour qui passe à travers les persiennes, je vois les yeux de Junie, ronds, ouverts, précis, curieux, splendides. Elle sourit. Et par ce sourire, elle balaye des siècles de poésie. »

Après la lecture de ce dernier passage, je pense ne rien pouvoir ajouter. Si vous avez l’occasion de le lire, je vous conseille fortement de le faire, et je peux prêter mon exemplaire aux copines. Vous pouvez également le trouver ici, et Lucie propose même des dédicaces personnalisées de son roman.
Pour mettre un visage sur cette jeune auteure très sympathique , c’est ICI.

Bonne lecture.

Big Bang baby, de Lucie Citharelle, 18€ aux éditions Sokrys.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
7 Comments