S08 E11 ~ Petit guide à l’usage des parents imparfaits.

 

C’est étrange parfois l’impression que nous donnons aux gens. Deux amies m’ont dit récemment que j’étais une mère du genre… hahem… parfaite. C’était dit gentiment (je suis presque sûre qu’elles ne se moquaient pas de moi 🤪 ), mais c’est tellement éloigné de la vérité que j’ai eu honte. Honte de donner cette impression.

Sur les réseaux sociaux, je ne poste que les bons moments mais il suffit de venir un soir de Nouvel An à la maison, et d’entendre mes enfants hurler dès qu’un truc ne leur convient pas,  pour comprendre qu’il existe manifestement quelques imperfections dans leur éducation … Coucou les copains qui ont assisté à ce déchaînement de bons sentiments.

Je veux donc rétablir aujourd’hui ma vérité : PERSONNE ne peut se targuer d’être Bree Van Der Kampf.

Et surtout pas moi.

 


*** GÉNÉRIQUE ***


Je ne suis pas une mère parfaite quand …


1. Je fais semblant de ne pas remarquer qu’ils font/ont fait une connerie. 

Parce que clairement, j’aimerais juste terminer de lire (boire mon thé, écrire ce billet …) et que je suis crevée de faire la police. J’attends donc que LdmJ le remarque, gère le problème et qu’il vienne me dire :

« NON MAIS TU SAIS PAS CE QU’ILS ONT FAIT ???!!! »

Evidemment, je feindrai de l’apprendre : « Quoi ??? Incroyable !!! Les garçons vous abusez grave là !!! Merci mon chéri ! »

(Toujours valoriser le travail fait par l’amoureux).

Bon, du coup LdmJ va l’apprendre en relisant ce billet avant publication #JeSuisDansLaMerde

Ah non, il le savait déjà …

Cette feinte marche également dans mon boulot d’enseignante quand je pense : « Oh merde … C’est quoi ce petit mot qui vient d’atterrir par terre ? Tiens :  je vais shooter dedans et le balancer sous mon bureau, cela m’évitera d’avoir à découvrir qui l’a écrit et de m’énerver sur l’élève en question »

(Je précise que cette feinte ne fonctionne pas dans tous les tafs notamment si tu es contrôleur qualité chez Lactalis : faire semblant de n’avoir rien vu s’avère un très mauvais choix).


2. Je n’ai pas envie de jouer avec eux et que je m’invente un truc urgent à faire.

Pour ma défense, mes Mômes sont ultra mauvais joueurs.

Franchement … Quand tu ne peux pas prendre un plaisir sadique à mettre une attaque au Mille Bornes  parce que tu t’exposes à un cri d’une puissance de plusieurs milliers de décibels dans la tronche, quel devient l’intérêt du jeu, HEIN ???

Les laisser gagner, très peu pour moi …

Oui, je sais blablabla : les jeux coopératifs. Mais non, c’est pas mieux, parce que parfois on gagne mais parfois on PERD TOUS ENSEMBLE. Et rebelote, crise … Angoisse.

Bref, j’ai pas le temps de jouer, parce que je dois apprendre à faire du scrapbooking en milieu aquatique. Ouais c’est dommage.


3. Je hurle.

C’est ma seule résolution annuelle que j’aimerais tenir : Ne plus crier. Cette année, j’ai lâché cette résolution en criant vers 10h le 2 janvier …  « Record battu » m’a dit LdmJ  😐

Avant d’avoir des enfants, j’étais un modèle de patience et de douceur avec mon entourage. Pourquoi ai-je changé à ce point ?

En même temps :

  • Personne ne venait me réveiller à 6h du matin.
  • Personne ne me criait soudainement dessus sans raison.
  • Personne ne parlait très fort à table de trucs scatologiques ou de type kamoulox.
  • Personne ne foutait du pipi partout dans mes toilettes, et ne transformait mon canapé en guerre des tranchées.
  • Personne ne courait dans mon couloir en hurlant.
  • Personne ne se jetait violemment sur mes coins de portes, histoire de s’ouvrir l’arcade sourcilière.

J’aurais dû appeler mes enfants : Personne. #FilsAinéDevaitLireLOdyséedHomèrePendantLesVacances


4. Je fais semblant de les écouter.

En même temps, j’ai une longue expérience … Je fais semblant d’écouter ma mère au téléphone me parler de sa voisine Trucmuche qui a mal à sa hanche ou à son pied (« Mais siiiii tu te rappelles de Trucmuche, elle habite à côté de chez BiduleChouette ! » –> Non ) , je fais semblant d’écouter LdmJ me parler de ses élèves qui font des trucs d’élèves …

Toute ma famille est au courant de mes manquements auditifs et cela les agace prodigieusement.

Mais les enfants ne le savent pas encore …

Donc oui, quand Fils Aîné me parle de la voiture qui vient de passer (et qui était manifestement  une 2048 205 GTI de la marque Mitsuopel ou Peugeotnault)  bah je ne suis pas vraiment là mentalement …  Quand Fils Cadet joue du trombone à côté de moi et me demande si c’était bien. Baaaaah, je réponds oui, hein. Pour la petite histoire, je viens de lui demander de me jouer « Douce Nuit » alors qu’il venait juste de la terminer 😳

C’est un miracle qu’ils ne s’en soient pas encore rendu compte à vrai dire …


5. J’évite de répondre à certaines questions.

Quitte à me retrouver dans des situations embarrassantes. Je te raconte la dernière ? Ouais, hein.

Il y a une nouvelle folie dans les cours d’école : les soirées pyjamas. Pourquoi, comment, d’où ça vient ? Aucune idée. Mais j’aurais préféré me passer de devoir en organiser.

Fils Cadet a été invité à une de ses fameuses soirées avec trois de ses copains dès le début de l’année scolaire. Depuis, il nous tanne pour qu’on organise la sienne. On a dit okay (nous sommes faibles) mais pas avant le Printemps (histoire de ne pas les mettre au lit à 19h30). On était d’accord pour qu’il invite les trois mêmes copains. Puis deux semaines après, il est revenu sur le sujet en nous demandant s’il pouvait en organiser une autre et n’inviter QUE des filles. LdmJ a explosé de rire. Moi, j’ai juste répondu « EUUUUUHHHHH, cela ne se fait pas vraiment, tu sais » Il m’a demandé naïvement pourquoi, et j’ai préféré la dérobade :« Les filles font des soirées pyjamas entre filles et les garçons entre garçons voilà ».

« Mais pourquoi ? »

« Bah c’est comme ça ! »

Visiblement il n’était pas satisfait de ma non-réponse.

La semaine dernière, une maman d’élève m’interpelle en me disant que sa fille était très déçue mais qu’elle avait préféré lui dire non, parce que bon quand même … cela ne se fait pas trop.

Je lui ai demandé de quoi elle me parlait.

« Bah de la soirée pyjama de Fils Cadet ! »

Donc dans notre dos, tranquillou bilou, il avait invité trois filles de sa classe à une soirée pyjama (3 filles … dont deux jumelles) (LdmJ était encore plus explosé de rire quand il l’a appris). J’ai alors compris pourquoi la maman des jumelles me regardait bizarrement depuis une semaine … Elle avait dit non aussi, brisant à priori le cœur de ses filles. Sacré Fils Cadet …

Bref on aurait pu avoir une explication : les filles/les garçons/ la bouteille de lait parfumée à la salmonelle.

Image associée

Mais j’ai préféré le gronder parce qu’il m’avait désobéi (ouais, je sais).


6. Je ne veux pas me compliquer la vie …

Je suis à la plage, Fils Cadet a envie de faire pipi. Les toilettes sont loin, je suis bien sur ma serviette. Alors je lâche :

« Bah, va faire pipi dans la mer »

Et ouais … Je suis du genre là.

Mais à cette époque Fils Cadet a quatre ans, hein … Voilà ce qu’il a compris : Faire pipi dans la mer ? Okay ! Je dois m’avancer de 20 cm dans l’eau, déballer mon zigouigoui devant les baigneurs interloqués, et faire pipi debout … dans l’eau.

#PayeTaFlemme


7. Je les laisse regarder la télé … longtemps.

Ce fut mon cas (merci le Club Dorothée), et bon, bah, je ne suis pas devenue complètement idiote. Alors bon, tant qu’on surveille les programmes regardés … on est plutôt cool sur le temps passé.

Le jour, où ils voudront regarder TPMP ou les Ch’tis mangent de la bouillabaisse en Corée du Nord, on avisera.

Par contre, ils n’ont pas de tablette, et n’auront pas de smartphone avant la classe de seconde. La-dessus on restera intransigeant (en même temps, on voit les ravages des réseaux dits « sociaux » sur les adolescents dans le cadre de notre métier et cela calme complètement). Cela ne les empêchera pas d’avoir un nokia pourri  pour passer un appel. Et encore, pour l’instant Fils Aîné (en 6ème) n’a rien, et c’est bien.


Dans le même genre :

  • Ils ont déjà regardé des films interdits aux moins de dix ans avec nous (Jurassic Park entre autre)
  • Ils mangent parfois au Mac Do.
  • Ils viennent de terminer en à peine 4 jours un seau de pop corn tellement gigantesque que LdmJ a dû l’emmener à la déchetterie pour s’en débarrasser (il ne rentrait pas dans la poubelle) (et à peine dans la voiture). Bon en même temps, il fallait jeter le sapin …

8. Je dis des gros mots devant eux.

Tous les jours.

Oui, c’est navrant bordel !


9. Je les menace.

Ouais enfin, je menace, je menace … Je bluffe surtout oui ! Parce que le priver de l’anniversaire de son copain Gustave signifie NOUS priver d’un après-midi ENTIER peinard. Donc bon hein, cela mérite réflexion.

On aurait pu croire que depuis le tristement célèbre épisode du … lama, je m’étais améliorée. Et bien non. Pathétique …


10. Et plein d’autres …

Moins avouables sans doute.

Déjà j’ai un blog où je raconte des trucs sur eux notamment ICI . Rien que cela suffirait à me classer d’emblée mère indigne pour certains. Coucou les grincheux 😘


*** GÉNÉRIQUE de FIN ***

Voilà, je t’ai donné quelques-unes de mes imperfections éducatives … (les plus racontables). A toi maintenant !

Pour les autres, il existe des gifs :

Ou les Inconnus :

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

17 thoughts on “S08 E11 ~ Petit guide à l’usage des parents imparfaits.

  1. Comme j’aimerais que quelqu’un dise que je suis une mère parfaite… mais avec mes enfants incontrôlables, j’ai plutôt l’image de la mère dans la série Malcolm

  2. Je crois, à mon grand étonnement, que moi aussi parfois je passe pour la mère parfaite. A Nouvel An une amie m’a dit que j’étais toujours en forme (alors que chaque matin de l’année, je me lève en comptant les heures qu’il reste avant de me coucher).
    Moi non plus je n’écoute pas. Je pensais que c’était simplement parce que ça ne m’intéressait pas trop. Mais finalement je me suis dit que j’avais vraiment un problème à ce niveau là, le jour où, pendant tout le temps que me parlait mon futur chef, moi j’ai chanté la bonne du curé (dans ma tête hein, je suis folle, mais quand même…). Bref je vais faire un diagnostic pour savoir si je n’ai pas un trouble de l’attention. Mais tout ce que j’ai lu à ce sujet correspond bien à ce que je vis. Peut-être que toi aussi?
    Enfin, je ne râle plus, enfin plus beaucoup, depuis que j’ai assisté à une conférence de Christine Lewicki et fait le challenge « 21 jours sans râler ». Franchement ça a changé bien des choses dans mon quotidien. 😉

    1. Merci pour la conférence, google est mon ami, j’en aurais bien besoin.
      En ce qui concerne le trouble de l’attention, c’est pas impossible, ceci dit dans mon métier il faut que je suis très « aware » (JCVD sors de ce corps) et je me demande pas si ce n’est pas juste de la compensation. Au détriment de mes enfants certes ^^’

  3. Je t’ai déjà dit que je t’aime ? Oui ou non, je te le dis quand même : je t’aime. Parce que ton article reflète la quotidien de nombreux parents. Parce qu’il est totalement déculpabilisant. Parce qu’il fait du bien à lire. Parce qu’il est drôle. Parce que c’est toi…

  4. Oh merci pour cette description ! C’est la même chose pour moi, surtout pour le décrochage auditif :-))
    Et vu qu’ils sont 4, il y a des tablettes (2 pour 4, je vous laisse faire le compte), sinon c’est la guerre aussi pour ce qu’ils regardent en Replay.

  5. Je suis rassurée… note, tu me fiches une grosse pression quand tu parles des super anniversaires que tu organises (moi, je suis incapable de supporter plus de 3 gosses à la fois dans la même pièce… et encore ^^)
    Gros bisous et… bonne année à toi et à ta petite famille 🙂

  6. Haaaaaaaaaaaaan, merciiiiiiiiiiiiiii pour cet article génial qui :
    1- déculpabilise instantanément (oui, moi aussi je hurle, je menace, je feins de ne pas entendre, et j’en passe…) Disons qu’avant j’avais des principes (bienveillance, écoute, empathie, j’élèverai pas mes enfants comme ça…) mais maintenant, j’ai mes deux filles… Bref…
    2- fais fonctionner nos zygomatiques (oui, tu as un style d’écriture et de narration qui me font vraiment rire, ça me parle vraiment et ça me fais du bien. Sommes nous plusieurs ? J’en suis sûre !)
    3- aide à prendre de la distance et se sentir moins seule…On n’est pas des mères parfaites, oui, c’est dur, mais on est plusieurs, et c’est normal et tant mieux finalement !
    J’adorerais vous avoir comme « amis/parents-imparfaits », mais vous habitez Winterfell et nous sommes plutôt entre Castral Roc et Haut Jardin…

  7. Si ton post était un bingo, j’aurais coché un bon gros nombre de cases !! (et le pipi dans la mer avec une fille, c’est pareil, hein, accroupie dans 5 cm de flotte, coucou les vacanciers !)

  8. La perfection est ennuyeuse non ? 😉
    Je ne menace plus, mes enfants sont plus grands et ont bien compris que je n’arrivais pas à tenir …Je ne crie plus non plus j’ai réussi à travailler sur ça et c’est bien mieux … Sinon pour le reste ça me rappelle bien des choses …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.