Le nouveau ministre de l’Education Nationale, M. Blanquer, a fait une surprenante proposition en fin d’année dernière. Il a émis le souhait (… obligatoire) que chaque école, chaque collège et chaque lycée accueille ses élèves … en musique.

Il n’a donné que très peu de pistes pour nous expliquer comment réussir ce petit tour de magie auditive, mais j’ai décidé moi aussi de vous accueillir pour cette nouvelle saison en musique !

Avec une spéciale : « Ah ouais, mais je n’avais pas compris les paroles »

Cela est déjà arrivé à chacun d’entre nous :  écouter une chanson et croire qu’il se disait un truc totalement différent de ce qui était dit en réalité. Surtout quand tu étais enfant. Mais pas que 😛

Voilà mon Top des chansons mal comprises par moi ou les membres de ma famille (et je balance quelques amis aussi).

 


*** GÉNÉRIQUE ***


 

Quand j’étais Môme.

Je chantais beaucoup (et mal) (normal).

(Tu retrouveras un lien vers chaque chanson en cliquant sur le titre).

L’aventurier ~ Indochine

Je crois que je ne comprenais rien. Mais je la chantais quand même :

Dérivant à bord du sampang 
L’aventurier a parfois mis la langue* …

*L’aventure au parfum d’Ylalang

Devenue adolescente, je me suis dit que c’était quand même drôlement … hum … subversif comme paroles  🙄

Et pour :                                                                               Escale dans l’opération Nadawieb

Je chantais un truc du genre :                                                    Escalope opération  nanawib

L’escalope est longtemps restée pour moi LE Grand mystère des aventures de Bob Morane.


Canary Bay ~ Indochine

J’avais vraiment un souci avec les paroles d’Indochine, mais franchement je ne dois pas être la seule à croire qu’ils parlaient d’un canari bègue, nan ?

C’est un canari bègue*, hou hou

(*C’est à Canary Bay)

D’où le « hou hou » , puisqu’il bégayait : CQFD. Par contre,  je ne comprenais pourquoi les filles vivay par milliay  dans un canari bègue. Mais bon. Quand tu es gosse, tu penses que les chanteurs racontent n’importe quoi dans leurs chansons (il suffisait d’écouter l’incompréhensible « Tombé pour elle » de Pascal Obispo pour s’en convaincre.)


Désenchantée ~ Mylène Farmer

Qu’est-ce que j’ai pu la chanter ♥

Cependant dans le refrain :  Je cherche une âme qui pourra m’aider

Moi je cherchais autre chose  …    Je cherche UNAKÉ  il pourra m’aider

Je me demandais bien qui pouvait être Unaké. A priori c’était un mec.

Ensuite s’enchaînaient des mots bizarres :    Tous mes idéodémo (???) sont abîmés

(*Tous mes idéaux, des mots … abîmés)

Je me demandais quand même pourquoi globalement les chanteurs inventaient des mots dans leurs textes (des idéomo même).


Où sont les femmes ? ~ Patrick Juvet

J’aurais peut-être du prévenir que c’était du lourd niveau musical aujourd’hui …

Donc je chantais : Où sont les femmes avec leurs justaucorps de* charme ?

(*gestes plein de)

Et je me disais que Patrick devait, comme moi, être fan des Cat’s Eyes.


Belle-île-en-Mer ~ Laurent Voulzy

Je l’avais oublié, mais c’est en écoutant Par Jupiter sur Inter mardi soir que cela m’est revenu. L’invité de Charline et Alex était Laurent Voulzy 😉

Jusqu’à l’âge adulte, je croyais fermement qu’il disait :

Belle-Ile-en-Mer
Marie-Galante
Saint-Vincent
Loin de Singapour
c’est mou, c’est lent*

Mais bon comme la musique était lente (et un peu molle effectivement) je me disais qu’il parlait peut-être de sa chanson. (Variation : C’est mou, c’est chiant 😛 )

(*Seymour, Ceylan : forcément, plus contextualisé c’est tout de suite plus logique).


L’inspecteur Gadget

Je connais les vraies paroles depuis seulement trois ans ! C’est en regardant des épisodes avec les Mômes cet été là que LdmJ et moi nous sommes dit que nous ne devions pas bien comprendre les paroles.

Gosses, on pensait :

.. Et l’asticot-gadget

C’était rigolo. En même temps, on avait jamais vu cet asticot-gadget.

En fait il parlait de son Elastico-gadget (ouais dis comme ça, on pourrait croire à autre chose ^^)

Et pour le « Gadget au poing » , je chantais « Gadget au poil » (pour rester dans le même thème).


Quand je n’étais plus Môme.

Jeune adulte, j’ai continué à déformer certaines paroles.Commençons par le plus grave :

Laisse-moi kiffer ~ Diam’s

J’écoutais pas vraiment hein … Mais bon les radios nous la matraquaient à l’époque, et j’avoue tout au début j’ai cru qu’elle chantait :

Laisse-moi kiffer la valse* avec mon mec …

J’suis pas d’humeur à c’qu’on prenne la tête 

(*vibes )

Je trouvais ces paroles super étonnantes et très subversives. La valse était donc une danse sur laquelle t’avais pas intérêt de prendre la tête des gens. Du coup, je regardais d’un autre œil Tata Fernande et Tonton Paul se déhancher aux mariages. Mémorable comme souvenir 😀


J’y crois encore ~ Lara Fabian

Ouais … j’ai écouté ça, enfin entendu ça …

Bref pour moi, elle chantait :

J’y crois encore
On est vivant tant qu’on est mort*

(*fort …)

Cela ne m’a jamais semblé invraisemblable, c’était des paroles pour Lara Fabian, donc sans doute du quinzième degré dans l’échelle de la figure de style la plus ampoulée.


Je balance les autres …

Moi aimer toi ~ Vianney

On est bien d’accord que cette chanson est VRAIMENT très très nulle, hein ? Et elle véhicule un relent de racisme ordinaire également. Il chante quand même en utilisant les codes du français que l’armée coloniale enseignait aux indigènes (le « petit nègre »).

Malheureusement, les Mômes l’adorent et hurlent ces paroles dès qu’ils l’entendent à la radio (oui, ils écoutent RFM ^^’), mais bon comme ils ont modifié le texte, on ne peut s’empêcher d’en rire :

Si moi aimer toi, baiser*  toi
Si moi aimer touaaaaaa
Quand moi aimer toi, moi baiser*

*Blesser

On a dû expliquer aux garçons que « Baiser » n’est pas le verbe qui signifie donner un bisou. Hahem.

Par contre, niveau vraisemblance des paroles, c’était complètement logique.


Last Night, a DJ saved my life – Indeep

Je vais balancer ma mère qui pensait parfois écouter des chansons en français, alors qu’elles étaient manifestement en anglais.

En écoutant un jour cette chanson d’Indeep à la radio, elle a fait cette remarque stupéfiante : « On le saura que la sardine était malade ! Elle pourrait changer de paroles ».

Ouais :                                                      Last Night, a DJ save my life —> La sardiiiiiiiiiiiiiine était malade.

Je crois qu’on appelle cela une hallucination auditive.

 

Je lui ai fait remarquer qu’avec ce genre de paroles, cette chanson aurait été complètement ridicule, elle m’a rétorqué que la plupart des chansons ne voulaient rien dire (hahaha) (je sais donc d’où venaient mes propres doutes).


Aux Sombres Héros de l’Amer ~ Noir Désir

Un classique. C’était une copine de fac qui pensait que cette chanson parlait d’un chapeau perdu dans la mer … (la chanson un peu conne quand même).

Oh sombrero de la mer

(…)

Always lost in the see

 

Visuel de Tee-shirt  trouvé chez M. Poulet.

Je lui dis que non, c’était : « Oh sombre héros de la mer ».

Bon en vrai, c’était « Aux Sombres Héros de l’Amer » : Ldmj, qui – ringard ! – lit les titres des morceaux sur les disques, vient de me corriger.


Gangnam Style ~Psy

Les Mômes ont toujours chanté :

sono hair sono hair HEYYYYYYYYYYYYYYYY*

gynocopohèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèr*

hopa hopa gagastyle*

(* ….)

 

Je ne pense pas que ce soit les vrais paroles. Sinon Sono Hair est un chouette nom pour un salon de coiffure.


Envole-moi ~ JJG

C’est le fils d’une amie qui lui a dit un truc super drôle sur cette chanson, il comprenait :

Et s’il le faut j’emploierai des moyens légos*…

(*légaux)

Donc il s’imaginait que Jean-Jacques utilisait des … légos de taille moyenne pour s’en sortir. Et il y a une vraie cohérence avec la suite ( » A coup de livres, je franchirai tous ces murs  » … (de légos donc) )


La Marseillaise ~ Rouget de Lisle

Le nouveau ministre veut que tous les enfants connaissent notre hymne. Pas de problème. Ici Fils Cadet le chantait bravement :

Allons enfant de la batterie …

C’était moins guerrier (à part si on frappe violemment sur les casseroles).


Amir Haddad

Bon il faut contextualiser ce dernier choix. Fils Aîné est fan d’Amir (youhouhouhou dirait Elodie Gossuin), et cela désespère son père (étonnamment). On lui a donc proposé de travailler un peu cet été pour pouvoir s’offrir le CD (ouais à Winterfell, on achète encore des CDs). Deux mois et quelques passages d’aspirateurs dans la voiture plus tard, Fils Aîné a donc ramené le Graal la semaine dernière d’une virée chez Cultura.

Comme un malheur n’arrive jamais seul, il a voulu l’écouter lors d’un trajet en voiture pour aller chez sa Mamée.

Le cd complet of course. LdmJ a failli se pendre au câble du frein à main.

Dans une chanson,  Amir nous serine : « Chuis lost, chuis looooooost »

LdmJ a renchéri : « Ouais, moi chuis plutôt Leftovers »

Ce qui me fait encore énormément rire en l’écrivant (Et femmme qui rit …)

Mais c’est surtout moi qui ai mal compris sur une autre de ses chansons (aucune idée de laquelle), voilà ce que j’ai entendu :

Je veux me donner tout nu, l’hiver*

(* Je veux te donner tout l’univers)

Je crains que la vision des fesses de Jon Snow dans le dernier épisode de GoT me poursuive encore …

(pardon pour le spoil)

(Je ne peux pas m’empêcher de me demander si Kit Harrington a une doublure-fesse maintenant)


A ton tour ! Raconte-moi en commentaire, ici ou sur la page, tes propres confusions 🙂


*** GÉNÉRIQUE de FIN ***

En hommage à la sardine malade de ma maman, voici un best-of des hallucinations auditives ^^

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
22 Comments