J’ai longuement hésité sur le sujet de l’épisode de cette semaine : j’avais le choix entre parler de politique ou de chat.

Certes, nous sommes à trois jours du premier tour de l’élection présidentielle la plus WTF de toute ma vie d’électrice, mais le chat est un sujet sans danger et fédérateur … puis je me suis rappelée que :

Résultat de recherche d'images pour "les chats kwiskas"

Ce qui m’a ramené vers Pénélope la politique (déso mais pas déso) …


*** GÉNÉRIQUE ***

Novembre 96 – Avril 17

Ouais, pas trop de différences – enfin si, environ 10 % 🙁


Rassure-toi il n’y aura pas de prosélytisme politique dans ce billet, je n’ai aucune envie de débattre avec Paul et Mickey de mes choix. D’autant plus que, malheureusement, je change d’avis TOUS LES 1/4 d’heures (en moyenne) sur mon vote du premier tour.

Moi qui me suis toujours demandé : « Mais c’est qui ces indécis, qui ne savent pas pour qui voter hein ? »

Ben voilà, maintenant je sais : c’est moi. Et c’est VRAIMENT moche.

D’ailleurs,  je n’avais pas changé d’avis depuis deux longues journées, je croyais être ENFIN arrivée à un compromis avec moi-même. Et pour tout te dire il est exactement 08h48, j’écris ce billet en écoutant la matinale de France Inter, dont l’invité est Benoit Hamon, et je sens que je change  ENCORE d’avis.

Bref, je me fatigue.

Mais à la base, le projet de ce billet était surtout de parler politique et enfant.

Ouais.

Enfin. Il semblerait que d’après eux (mes enfants), nous parlons un peu trop politique à la maison en ce moment. J’ai d’ailleurs entendu Fils Cadet répondre un truc rigolo à un de ses copains la semaine dernière :

Copain :  Ils écoutent quoi tes parents comme radio ?

Fils Cadet : Bof … Ils écoutent la politique …

Moi, j’étais morte de rire, mais vu le regard assassin qu’il m’a lancé, j’ai senti que ce n’était pas un compliment (en même temps, ils écoutent RFM dans leur chambre et selon leur père : c’est aussi un grave problème de santé auditive familiale).

Bref.

Grâce donc à ce matraquage d’informations politiques, aux discussions plus ou moins passionnées qui ont lieu à la maison, et aux informations glanées dans Mon Quotidien (pour Fils Aîné), ils commencent à avoir une conscience politique (bon okay la même que leurs parents 😛 ) (mais il faut bien commencer quelque part, hein).

Bon j’avoue avoir également lu ces deux Mon quotidien pour tenter de me décider (toute information est bonne à prendre).

Mais cette toute nouvelle conscience politique des Mômes devient limite gênante parfois. Surtout quand nous sommes invités chez des copains et que la première question de Fils Aîné à nos hôtes est : « Tu votes pour qui toi ? »

Même Fils Cadet en est atteint. Habituellement, quand il croise un enfant inconnu, il lui déclare :

T’as quel âge ? (pas de « bonjour », hein, autant aller directement dans le vif de la conversation)

Troizans …

Ah, tes vingt dents de lait sont donc sorties !

 

Image associée

(L’épisode « Dent pour dent » de C’est pas sorcier l’a un peu marqué).

Et bien maintenant, il déclare :

T’as quel âge ?

Cinq ans.

Et tu votes pour qui ?

Et voilà à trois ans on a toutes ses dents et à cinq ans, on a le droit de vote. Les années passent vite !

Bref, ils ne sont pas très sortables en ce moment. Surtout que pour nous contrarier, ils n’hésitent pas à scander en public :

Moi, je vais voter François Fillon !!!

Résultat de recherche d'images pour "gif shoot in head"

C’est dur d’avoir des ados rebelles à la maison (ils sont privés de leurs paires de chaussettes rouges jusqu’à nouvel ordre).


Mais surtout, ils nous ont posé une question un peu complexe :

C’est quoi la différence entre la droite et la gauche ?

Ce fut assez ardu, parce que bien évidemment notre première envie fut de leur répondre :

« La Droite : c’est L’Empire et la Gauche : ce sont les Rebelles. Alors tu préfères être Dark Vador ou Han Solo, hein ??? »

Difficile en tant que parents responsables (hum), de ne pas parler de la méchante droite face à la gentille gauche.

Ceci dit quand j’avais leur âge, on m’a appris que la Droite représentait les gens qui travaillaient tandis que les Gauchiasses étaient des branleurs qui fumaient des oinj toute la journée. Bref la Gauche c’était les chats (et on en revient à mon premier thème). C’est le souvenir en tout cas que je garde des explications parentales.

D’où l’importance de sortir des clichés et de leur expliquer que tout n’est pas blanc ou noir mais une sorte de gris mou.

Nous leur avons donc dit que tous les candidats (de gauche comme de droite) souhaitaient rendre les gens plus heureux (si, si , même Mme Le Pen : c’est juste que dans « les gens », elle n’englobe pas tout le monde) (si t’es une femme ayant des origines – même lointaines – maghrébine, ton bonheur est moins important). Par contre, selon qu’ils soient de droite ou de gauche, les candidats n’ont pas la même façon d’envisager COMMENT rendre les gens plus heureux.

La Droite pense qu’il faut améliorer les intérêts personnels de chacun (si tu votes pour moi, tu auras plus d’argent car tu pourras bosser comme tu le souhaites) (mais il faudra travailler plus) et utilise la culpabilisation (y’a plus de sous)  (tu ne veux pas créer de la dette, hein ?) (ne regarde pas dans ma poche, oh). La Gauche pense que globalement, il faut améliorer la société afin que chacun s’y sente mieux et à sa place, au risque de tomber dans d’autres travers, et de voir certaines personnes « profiter » des acquis (oh le vilain mot, bouh).

Droite et Gauche font donc un chemin inverse :

Individu va mieux —> Société va mieux : C’est la Droite Youhou.

Société va mieux —> Individu va mieux. C’est la Gauche Youhou.

Ce sont des implications, pas des des équivalences (#FunWithMaths)
Donc mathématiquement, il y a bien un clivage gauche-droite


*** COUPURE PUBLICITAIRE ***

Emmanuel Macron en avait pas trop mal parlé aux enfants, même si c’est très réducteur et angélique

(« pardon de vous le dire », mais il n’avait qu’une seule minute).

Et j’ajouterais que le principal problème de la Gauche, c’est que nous ne naissons pas tous égaux … Loin s’en faut.


Dans cette dernière partie, je vais confier la parole à Fils Aîné, qui a répondu à un sondage de « Mon Quotidien » (mais il n’a pas envoyé ses réponses) (parce qu’il fallait mettre 10 mesures, et qu’il est arrivé péniblement à 5) (flemmard de gauchiste).

Si j’étais Président de la République

1. J’inventerai le « radar rusé » : six radars, un seul qui marche.

Je crois que cette mesure nécessite quelques éclaircissements … Personnellement, je n’avais compris en quoi un radar routier qui ne marche qu’une fois sur six est malin. Disons que cela énerve Fils Aîné de voir les conducteurs ralentir avant un radar et repartir à 150km/h juste après (cela énerve surtout son père d’ailleurs). Fils Aîné suggère donc de placer plusieurs radars le long d’une route (6 pour être précis), et qu’un seul fonctionne réellement en alternance pour ainsi contraindre chaque automobiliste à faire attention partout. Ceci dit, il existe déjà des radars tronçons.

Bref, nous pouvons dire que c’est une mesure de Gauche, vu qu’il s’agit d’œuvrer pour la collectivité (rendre la route plus sûre) , tout en prenant chaque automobiliste pour une vache à lait (et déplaire donc à l’individu).

2. J’autoriserai à des migrants de s’installer dans notre pays.

Et là, tu comprends que nous ne voterons pas Mme LePen Dimanche. Huhuhu.

Clairement une mesure de Gauche, encore. Néanmoins pas d’extrême-gauche, vu qu’il a employé l’article indéfini « des » et pas « tous ». Je ne sais pas s’il est prêt à accueillir des migrants dans sa maison, à les laisser jouer avec ses jouets, enfiler ses nouvelles baskets-asics-qu-elle-sont-trop-belles ou repeindre sa chambre (+1 si tu as compris à qui je fais référence), mais il a l’habitude d’en voir arriver dans son école, et de ne pas en être perturbé.

3. Je visiterais « Mon Quotidien ».

Ouais parce que si tu deviens Président et que tu n’en retire pas un minimum de privilèges, où va le monde ???

Ouais : Intérêt personnel —> Mesure de Droite (oui, c’est réducteur 😛 )

4. Je ferai interdire le trafic d’animaux domestiques.

Sous-texte : je ne veux pas que des malades rapportent des araignées venimeuses dans notre pays.

Je n’ai aucune idée s’il s’agit d’une mesure de droite ou de gauche. C’est donc une mesure centriste.

5. Il n’y aura pas plus de 20 élèves dans chaque classe.

Hahem, oui, bon il est possible qu’il nous entende parfois parler boutique à la maison et que cela l’ai légèrement influencé.

C’est donc une mesure de droite, puisque chaque enfant s’épanouirait mieux et que … ouais bon okay —> Gauche.

Il s’est arrêté là pour aller jouer dehors, et n’a finalement jamais trouvé les 5 dernières mesures qu’il appliquerait une fois Président, car la principale priorité d’un futur chef de l’Etat de 9 ans et de pouvoir sortir s’amuser quand il en ressent le besoin.


Pour terminer, et afin de respecter le temps de paroles de chacun (il semblerait que j’ai oublié d’évoquer quelques-uns des différents candidats), voici ce que nos enfants peuvent retenir de cette campagne électorale :

  • Qu’un costume peut coûter le même prix qu’une petite voiture (détail important pour notre fan de bagnoles) mais grâce à Macron, Fils Aîné sait aussi ce qu’il faut faire pour l’obtenir :

franceinfo archive citation emmanuel macron enervement GIF

Mais bon, définitivement, il préfère taffer pour se payer une chouette bagnole plutôt qu’un costume naze (à la rigueur une paire de basket classe, pourquoi pas). Et puis grâce à Fillon, il sait aussi qu’il peut se contenter d’avoir un ami riche amateur de cadeaux bizarres.

Oups pour le prix du costume, attention de ne pas craquer les coutures 😯

 

  • Que les fanzouzes d’Asselineau n’hésitent pas à traverser une quatre fois deux voies afin de coller des affiches de leur candidat sur les piliers du milieu (mais qui sont ces gens ?) (de quelle planète viennent-ils ?).
  • D’ailleurs justement : Jacques Cheminade serait le candidat de Mars selon Fils Cadet.
  • Qu’on peut ne pas savoir articuler et se présenter à l’élection présidentielle. Jean Lassalle représente.
  • Que le seul intérêt de Dupont-Aignan est de piquer des voix à François Fillon.
  • Qu’on n’est pas obligé de porter un costume pour être le roi de la répartie !
Résultat de recherche d'images pour "poutou immunité ouvrière gif"

Tu vois la mine ravie se « déconfire » à gauche ? Priceless.

  • Qu’il suffit de répondre : « Et alors ? » pour clore une discussion qui ne nous plaît pas.

Voilà, je te fais des Poutou et te dis à dans 15 jours, où vraisemblablement nous parlerons de chats (ou peut-être du second tour de l’élection présidentielle) (si je ne me suis pas noyée dans une baignoire de vodka d’ici là).


*** GÉNÉRIQUE de FIN ***

Je n’ai pas parlé de Nathalie Arthaud dans ce billet. Égalitay du temps de parole oblige, voici une chanson qui m’a bien parlée cette semaine  :

 


 

Rendez-vous sur Hellocoton !
7 Comments