S07 E01 ~ Pour vivre heureux, vivons cachés (en slip)

Et pardon pour l’accroche un peu racoleuse du titre,  mais bon promis, je ne me mettrai pas en slip (ni en burkini) dans ce billet  😉

 


*** GÉNÉRIQUE ***

Je suis prête à démarrer cette nouvelle saison 😀


 

Qu’est-ce qui définit un été heureux ?

 

  • Le secret d’un été heureux est-il de partir ?

Cet été, nous ne sommes pas partis. Pour de nombreuses raisons.

La principale étant la hernie discale dont LdmJ se remet doucement. Les longs trajets en voiture lui sont encore déconseillés, et il n’a pas vraiment envie de revivre les douleurs de sciatique de l’été dernier. Ce petit joueur 😛

Nous avions également décidé de faire quelques travaux dans la maison. D’ailleurs d’après Fils Cadet, ces travaux ont consisté en une seule chose : « Quand Papa rentre, il enlève ses chaussures et puis il va arracher le sol » Oui, ce sont des propos obscurs, je te laisse deviner ce qu’il veut dire par là.

Je me demande si le plus pénible dans le fait de ne pas partir, ce n’est pas le mois de Juin : quand tu dois l’annoncer à tous ceux qui te demandent où tu vas en vacances (dans l’expression « tous ceux » tu peux inclure : les collègues, la famille, les voisins, le boucher et la coiffeuse). C’est con, mais à chaque fois que quelqu’un me demandait OU nous partions et que je répondais DTC « nulle part » …  bizarrement la conversation s’arrêtait et je n’avais plus du tout envie de leur renvoyer la question (en mode grognon).

Mais finalement, si on excepte le sol à arracher, nous avons quand même passé de bons moments ces deux derniers mois.

Chaque région a ses charmes et la nôtre en possède indéniablement. Bon okay, la plage la plus proche est à 500 kilomètres (et encore, je te parle des plages du Ch’Nord …) , mais il n’est pas forcément nécessaire de faire des bains d’eau salée pour se sentir en vacances. D’ailleurs lors de l’une de nos balades, Fils Cadet a sorti un très profond : «C’est comme si on était parti, regarde : on fait des randonnées dans la montagne »

TOUTAFÉ !

Preuve :

13703236_1751682078381577_1640813897_n(1)13628162_1569379026697529_1903339795_n13643647_1302264743136444_1636468040_n

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

13597672_648776318606361_812320168_n

13827402_320344418354607_1081454331_n(1)

C’est beauuuuuuu …. (Ces photos sont non-sponsorisées par le lobby de l’Easteros Vosgien)

 


  • Le secret d’un été heureux est-il de rester en famille ?

Nous avons donc passé l’été à la maison. Tous les quatre. Presque H24.

Tu peux imaginer que ce n’est pas forcément reposant comme situation … Je l’appréhendais beaucoup un tantinet … Heureusement la mairie de Winterfell organise chaque semaine des stages d’été pour les enfants de la commune. Et c’est quasiment gratuit  (on ne peut pas considérer que 10€ à l’année par môme soit une réelle participation) (faut bien qu’on se console de nos taxes d’habitation et foncières délirantes) (ceci expliquant cela).

Grâce à ces stages (qui leur ont pris environ deux heures par jour), les Mômes ont pu goûter aux joies du VTT, de la course d’orientation, du roller (qui d’ailleurs nous a valu une prise de risque familiale et – teasing !!! – cela fera l’objet d’un épisode rigolo), des jeux aquatiques et même du golf. Ouais, mes gosses font du golf. Classe ? Pas classe … de garer ma Fiesta toute cabossée à côté des Audi et autre Merco occupées par des vieux en polos Lacoste (le golf : ce cliché) mais  « Bof maman t’en fais pas : c’est juste une Audi A4″ … La (théorie de la) relativité selon Fils Aîné (principe appliqué aux bagnoles).

Ce même Fils Aîné qui a suivi un stage sur la réalisation d’un court-métrage. Stage dans lequel, accompagné de 4 filles de son âge, il a appris toutes les étapes de la création d’un film : écrire un scénario, jouer les principaux personnages, se filmer entre eux, et enfin utiliser un logiciel de montage. Ils se sont même permis un peu de stop-motion avec des peluches.

Le film monté est bizarre marrant, même si certains dialogues sont un peu obscurs :

Extérieur jour, deux enfants se rencontrent dans un parc de jeux

– Hum  … Bonjour, que fais-tu ?

– Euhhhhh ….. Je fais de la Boule.

Je te rassure : il n’ont pas tourné un film de boule mais un film dans lequel figurait une boule ! Cette boule :

IMG_20160817_140403

 

(T’as un peu l’esprit mal tourné quand même …)

Pour te donner une idée de la diversité des activités proposées, la semaine suivante, Fils Aîné a fait un stage de construction de cabanes en carton, dont voici la réalisation finale :

IMG_20160822_164651

Une maison-garage en carton singes-friendly et munie d’un héliport !

Fils Cadet a suivi un stage de découverte du logiciel paint.net ; il m’a ainsi aidé à construire la nouvelle bannière du blog (t’as vu ?). Et oui, il m’a fait découvrir la fonction lasso pour que je puisse découper les contours de mes Playmobils et de leur trône de fer en plastique sur une photo. Le rendu final n’est pas exceptionnel (on dirait un mauvais découpage au cutter) , mais c’est super compliqué (pour te donner une idée de la difficulté, c’est presque qu’aussi dur que de récupérer une pose de vernis ratée avec un coton tige et du dissolvant) (l’enfer quoi 😛 ).

Bref, ces huit semaines en famille n’ont pas été si horribles et nous ont même permis de nous retrouver un peu, car certaines tensions étaient vives en fin d’année. Parmi les bons points relevés : Fils Aîné s’est assagi (sans rentrer dans les détails : il a un caractère de cochon pas toujours évident à gérer), et Fils Cadet ne rechigne plus à randonner avec nous (youhou).

Nous avons tout de même réussi à nous échapper un week-end en amoureux  au début de l’été (pas très loin, mais c’était vital bien).


 

  • Le secret d’un été heureux est-il de se déconnecter ?

Clairement OUI.

Entre les attentats du début de l’été et cette polémique grotesque sur le burkini (et ses conséquences édifiantes) mieux valait prendre du recul. Personnellement, j’ai choisi de me couper de toutes les nouvelles négatives. J’aime vivre dans le déni … surtout en vacances.

Attention, je ne me suis pas déconnectée des réseaux sociaux non plus (malheureusement, je crois être un peu intoxiquée) mais j’ai sélectionné uniquement les informations que je souhaitais lire : sujet trop déprimant – sujet trop polémique – sujet trop larmoyant – Sujet Lol Cat … okay. Bref, tu vois l’idée.

Mes uniques sources d’information furent « Le petit Quotidien » de Fils Aîné (Dans le genre « Tout va très bien » c’est assez efficace), et LdmJ qui persistait à me parler des nouvelles déprimantes en déroulant son fil twitter … malgré mon manque évident de répartie.

 


  • Le secret d’un été heureux est-il le beau temps ?

Tout est relatif. La plupart de nos copains (qui habitent pourtant au même endroit que nous) ont trouvé l’été plutôt pourri, alors que franchement LdmJ et moi l’avons trouvé ensoleillé.

Ouais c’est un peu bizarre cette différence de perspective (ou alors habiter Winterfell depuis 15 ans commence à pourrir nos sensations) mais curieusement je me rappellerai surtout que les enfants ont passé la plupart de leurs journées d’été pieds nus et … (pour en revenir au titre de cet épisode) … en slip.

En slip à l’envers, plus précisément. Fils Cadet met tous ses vêtements à la retourne et s’en fout royalement. Je ne sais pas combien de fois je lui ai demandé de remettre ses sandalettes dans le bon sens (visiblement avoir le gros orteil dans le vide ne le dérange pas) ; ce à quoi, il me répondait en croisant les jambes et en éclatant de rire : «Tu vois bien qu’elles sont dans le bon sens ! » (D’où l’intérêt de le laisser pieds nus) (pieds nus, c’est bien).

A force de le voir traîner en slip avec l’étiquette apparente (et devant), j’ai fini par me rendre compte que Fils Cadet qui a bientôt 6 ans et qui est de corpulence normale portait toujours ses slips 2/3 ans …

Son frère de 8 ans lui traînait toujours avec des culottes 4/5 ans.

Après un rapide calcul, nous avons donc arrêté d’acheter des sous-vêtements en 2012. Tout va bien (par contre, j’ai continué d’en acheter pour moi) (j’ai aussi grossi grandi depuis).

J’ai fini par me convaincre que manifestement, les slips s’élargissaient en même temps que les fesses des Mômes et que ma paresse n’allait pas entraîner d’autres conséquences (on parle des ravages qu’auraient les téléphones portables sur la fertilité, mais quid des slips trop petits 😱 ? ) (grave sujet 😔) .


Finalement, j’ai demandé aux garçons s’ils avaient apprécié cet été et pourquoi.

Ils m’ont tous les deux répondu un grand « OUIIII » et j’ai compris à leurs réponses que le secret d’un été réussi est un ensemble de détails : les grimpettes dans l’arbre du jardin, les petits déjeuners devant Gulli, l’arrosage puis la récolte les fraises, voir Jurassic World en soirée pizza, regarder Fort Boyard tous les samedis soirs, faire 20 minutes de karting, aller dans un parc d’attraction, les balades sur les crêtes vosgiennes, pouvoir jouer aux jeux vidéos tous les jours, se baigner, manger et jouer dehors, et puis surtout pouvoir courir pieds nus juste vêtu d’un slip trop petit et à l’envers …

Bref, le secret d’un été réussi est, sans doute, d’être un enfant 😉

C’était un billet un peu décousu … c’est la reprise, tu m’excuseras (Inception de la vanne 😉  )

13731794_1075622835853463_5668512788868324246_o

Et comme tu peux le constater, niveau reprise : je ne suis pas très douée ^^


*** GENERIQUE de FIN ***

 

J’espère que tu as passé un bel été, et que tu es prêt pour cette nouvelle rentrée.

Je me suis un peu avancée dans les billets de blog ET dans mes préparations de cours. Je suis ravie de pouvoir t’annoncer que pour ce début de saison, les épisodes de Game of Mômes seront diffusés TOUS LES JEUDIS comme d’habitude à 20 heures. Bon je ne garantis pas la même régularité sur toute l’année scolaire mais il faut croire que j’ai encore plein de choses à te raconter 😀

A Jeudi !

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

29 thoughts on “S07 E01 ~ Pour vivre heureux, vivons cachés (en slip)

  1. Il faut dire que l’Easteros vosgien regorge de coins paradisiaques pour qui sait les découvrir et les apprécier 🙂
    Ravie que vous ayez passé un bel été. le mien a, une fois de plus, filé trop vite. Mais où sont passés les étés de mon enfance que je trouvais parfois trop longs ?

    Si tu veux des cours de reprise (de short), je suis là 🙂

  2. Quand j’étais petite je ne partais pas en vacances (à part 2 jours chez ma grand-mère, mais je ne sais pas si ça compte, elle habitait à 20 min de chez mes parents), ça ne m’a jamais vraiment perturbée…
    Aujourd’hui en revanche je regrette la pression sociale autour du « partir » : si tu pars tu passes forcément des bonnes vacances, si tu ne pars pas tes vacances seront forcément nulles! Un peu réducteur comme idée…
    Et encore, pour que les vacances soient vraiment parfaites il faut partir longtemps et au bord de la mer.
    Cette année justement je suis partie, c’était la première fois depuis une dizaine d’années! J’étais toute contente d’appartenir (enfin) au clan de ceux qui partent… jusqu’à ce que je dise à ma collègue que j’étais partie 6 jours dans les Alpes et qu’elle me réponde avec un petit air de pitié : « Ah oui… j’espère que tu as passé de bonnes vacances quand même? » Comme si quelques jours à la montagne ne pouvait être considéré comme de « vraies » vacances…
    Bref, j’en ai marre de ce « partir à tout prix » ! 🙂

  3. Pour une fois, nous, nous sommes partis (loin) cet été et on a adoré ! Il faut dire que nous avons eu une superbe semaine et cela m’a fait (très) chaud au cœur de retrouver cette région que j’adore.
    Nous ne sommes pas au point niveau randonnée en montagne alors il faudra être très indulgents avec nous.
    L’été a été bien rempli et, même si j’ai repris aujourd’hui, je me sens encore un petit peu en vacances !
    Bises.

  4. La cabane en carton est magnifique !
    Bon sinon, nous sommes partis 15 jours chez BM et j’en suis arrivée à la conclusion que nous aurrions passé de meilleures vacances à la maison en prévoyant des activités diverses… Ce n’était clairement pas des vacances… Le barbare dit que ça aurait pu être pire (nous aurions pu clairement mourir tous les 3 dans un grave accident de la route ?) mais perso, j’ai beau dire oui, oui, mis à part l’accident évité, je ne vois pas trop comment on aurait pu avoir de pires vacances (cette femme est une psychopathe ! (elle fait bouffer du flan aux cougettes/poisson à sa petite fille qu’elle voit une fois l’an… si c’est pas un signe ça ? ) (oui, je suis la reine de la parenthèse dans la parenthèse ^^) je refuse désormais de retourner aussi longtemps chez elle).
    Bisous

    1. Si personne n’aime les courgettes chez vous, essayez de le mettre dans des gâteaux au chocolat (ça donne du moelleux et ça n’a pas le goût du tout, je l’ai testé sur des gens qui détestent les courgettes avant de l’affirmer). Concernant le poisson, et le concept de flan salé, par contre, je ne peux rien pour vous…

        1. Je me doute bien que c’est humoristique, j’aurais dû ajouter un smiley. Mais il peut aussi y avoir un fond de vérité : j’en connais tellement qui sont réfractaires aux courgettes cuites, au poisson et aux flans salés (et je connais aussi quelques grand-parents (mais pas dans ma famille (moi aussi je fais des parenthèses imbriquées)) qui n’hésitent pas à servir à leurs petits-enfants des trucs que ceux-ci n’aiment pas sans se demander avant ni prévoir une solution de secours).

  5. Yaouh c’est la rentrée ! Il n’y avait que toi pour me faire dire cette phrase (car contrairement à toi je n’ai aucune avance pour cette année qui arrive).
    Pendant 1,5 mois ça a été « journée culotte trop courte » (oui aussi ) ici (les pieds nus c’est 9 mois par an). J’aime bien les vacances où je profite de la maison… et où les gens se succèdent.

  6. Mis à part l’escapade de 3 jours à Port Vendres (top d’ailleurs) nous ne sommes pas partis non plus, travaux toussa… mais ça ne nous a pas empêché de faire plein de choses non plus !!
    Bonne rentrée à vous 4 bizouxxx
    (la boule ^^)

  7. C’est marrant, Canaillou aussi porte encore ses slips taille 3 ans (il entre en CP jeudi) et même un short taille 23 mois (de plus en plus court mais qui lui va toujours). On doit avoir des enfants fluets… Bonne fin de vacances !

  8. Ravie de te retrouver toi et ta petite famille!
    Ne t’inquiète pas pour les slips, ma cadette (6 ans et demi) porte toujours des culottes 24 mois, ce qui est un peu la honte eu égard au fait que « 24 mois » se démarque de sa copine « 2 ans » par le fait qu’on peut lui ajouter une couche; en même temps, ceci explique cela (la longévité sur des fesses qui grandissent!)
    Au plaisir de te lire 🙂

  9. Personnellement des vacances sont toujours reussies car je suis en vacances, en slip aussi et pieds nus aussi ! (Peut etre suis je un grand enfant ?)
    En tout cas .. point de nouvelles .. ca me deprime trop egalement ! STOP !
    Bonne reprise aussi 😉

  10. ça me donnerait presque envie de venir en vacances dans les Vosges! 🙂 tes gosses sont cools. je ne suis pas sure que le 11 ans apprécie des vacances sans bouger… et même si c’était le cas, il se ferait une joie de faire preuve de mauvaise foi… en plus il a la fâcheuse tendance à comparer avec les vacances de ses copains… cet été, ils étaient en Chine, aux Usa et au Brésil… alors forcément, nos vacances étaient pourries… de son point de vue! 🙂 J’avoue que pour moi, ne pas partir c’est un peu ne pas être en vacances… surtout depuis que je ne suis plus sur l’ile. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.