Aujourd’hui je fais un nouveau coming-out : je pense réellement être devenue CABANOPHOBE … Je ne supporte plus les constructions sauvages qui envahissent régulièrement mon espace vital et que je suis OBLIGÉE de prendre en photo en poussant des cris extasiés.

Cela te semble sans doute excessif. Après tout, c’est sympa que nos enfants fassent preuve de créativité et d’initiative.

Sauf que.

Non 😛


*** GÉNÉRIQUE ***


Mes Cabanes

Tous les gosses aiment construire des cabanes. Moi, je les bâtissais dans le jardin avec les cagettes dont ma mère faisait collection (elle était commerçante 😉 )

Avec une amie d’enfance, nous déplorions récemment que nous n’ayons gardé aucune photo de nos oeuvres de l’époque. Jamais nos parents n’ont photographié nos cabanes terminées. Je pense qu’ils ne voyaient pas trop l’intérêt de perdre un bout de leur si ***chère*** pellicule en photographiant ces excroissances moches au milieu de leurs jardins 😛

En fouillant sur Internet, je n’ai pas trouvé grand-chose, mais elles ressemblaient assez à cela :

Source : letelegramme.fr

Source : letelegramme.fr

En moins haut tout de même et sans les palettes. Le plus balèze c’était le toit, qui nous tombait souvent sur le coin de la gueule.

En même temps, t’as déjà essayé de faire un toit avec des cagettes ? (Mais pourquoi aurais-tu fait un toit en cagettes, me répondras-tu … Certes 🙄  )

Donc nous avions opté pour un toit en  couverture. Mes parents m’avaient donné un vieux plaid à carreaux rouge et noire, dont c’était la seule utilisation.  Evidemment, le poser correctement  de façon à ce que les cagettes formant les murs ne s’écroulent pas vers l’intérieur, nécessitait un petit peu de maîtrise, mais avec les copines nous finissions toujours par y arriver. Malheureusement, il suffisait que nos cheveux effleurent le toit pour que la construction s’écroule, et nous sortions de là en hurlant et en nous grattant (la couverture était toute râpeuse et piquante, car toujours couverte de brins d’herbe).

A défaut de photos, je préserve bien ces souvenirs dans un coin de ma mémoire. Rien que d’y penser me donne envie de me gratter, c’est dire.

Nan, en vrai, on en a construit des vraiment très chouettes, avec plusieurs pièces genre labyrinthe.

 


Leurs Cabanes

Autre temps, autre époque. La photographie s’étant démocratisée, je peux te dire que, moi, j’en ai pris des clichés des cabanes de mes Mômes …

Honnêtement, après une étude poussée de chacune de leurs constructions faites jusqu’à ce jour,  je ne pense pas que mes enfants soient de futurs architectures (sauf si le matériau top tendance dans 20 ans est le coussin). Mais il faut reconnaître qu’ils ont de la suite dans les idées et qu’ils sont persévérants.

 


La cabane en coussins

 

DSCN3676

Ca dépend, ça dépasse

Hormis le fait que c’est une pitoyable idée de cachette pour un jeu cache-cache, cette cabane a de nombreux inconvénients :

Premièrement, elle est beaucoup plus difficile à construire qu’il n’y parait. Parce qu’il faut qu’elle soit assez grande pour contenir un enfant, donc les murs doivent être suffisamment espacés et elle doit posséder un toit. Une cabane sans toit, cela s’appelle un parc pour bébés : c’est donc un peu la lose tout de même. Cependant placer un toit en coussin sur des coussins très espacés est … comment dire  … impossible. Mais les Mômes n’ont toujours pas compris la quadrature du cercle l’impossibililité du truc. Ils continuent donc de s’énerver en la construisant et de HURLER qu’ils n’y arrivent pas.

Deuxièmement, ils ont souvent des plans (sur la … couette) très différents en tête : alors que Fils Aîné construit la partie avant de leur fort, Fils Cadet s’applique à déconstruire l’autre partie pour la refaire à sa façon. Quand l’aîné s’en rend compte, je te laisse deviner comment il réagit  (oui , il HURLE) (ou se jette sur son frère, c’est selon l’humeur du moment).

Même une fois terminée comme sur la photo plus haut, elle est très peu stable. Comme elle ne possède pas de fondations (nous n’avons pas encore tenté de creuser dans le canapé) leur amas de coussins est très fragile. Si le loup s’en vient à la maison et souffle dessus (bon okay, disons que si le chat vient se frotter contre), elle s’écroule. Et que se passe-t’il quand une cabane d’enfant s’écroule ? Oui, tu auras deviné : ils HURLENT.

 

Bref, avec LdmJ nous avons dressé un bilan bénéfices/inconvénients de ces constructions en coussins :

Dix minutes d’amusement tranquille vs des heures de pleurs/râleries/chamailleries/J’y arriiiiiiiiiiive pas ! Sans compter que nous n’avions plus de place sur le canapé.

Nous avons donc opté pour une solution radicale : nous avons ôté puis caché les coussins.

Je dois t’avouer que c’est beaucoup moins confortable pour regarder une série le soir, et que je n’ai plus de coussin pour me cacher les yeux devant les scènes sanglantes de Game of Thrones. Mais au moins on peut poser notre derrière quelque part au salon …


La cabane en carton.

Les enfants ne se sont pas laissés abattre longtemps, ils ont aussitôt contre-attaqué en construisant une cabane avec nos anciens calendriers de banque, un vieux carton de couche, la chauffeuse de Fils Aîné et mon tapis de gym que j’utilise le 31 de chaque mois (les mois pairs) :

IMG_20150824_142859

Tu noteras également la présence du drapeau breton (Fils Cadet à un nouvel objectif de vie : plus tard, il sera breton !)

Nettement plus stable que la cabane en coussins, elle n’a tout de même pas passé le test du loup (enfin du chat) : ce dernier a souhaité se coucher sur son toit, il a donc agilement sauté dessus. Je te laisse imaginer comment cela s’est terminé (il va bien).

EDIT : Karya m’a rappelé cette autre cabane en carton …


La cabane de couvertures.

 

DSCN3697

Oui, il y a toujours un problème avec les dimensions … Mon fils doit songer à rapetisser.

Fils Aîné adore dormir par terre (je pense qu’il a un ancien karma de fakir) (je ne vois pas d’autre explication). Il n’est donc pas rare qu’il se crée des tentes en couvertures pour y dormir la nuit. Malheureusement, les couvertures utilisées pour les construire sont les mêmes que celles censées le recouvrir quand il dort (nous n’avons pas un  budget couverture extensible). Donc, quand il dort par terre, Fils Aîné se plaint toujours qu’il fait froid. Mais il veut quand même dormir par terre. Cherche l’erreur  😕

Fils Aîné ne veut jamais que Fils Cadet aille dans ses cabanes en couvertures …

... Pas mal comme tentative, mais Fils Cadet ne sait toujours pas écrire :P

… Pas mal comme tentative, mais Fils Cadet ne sait toujours pas lire 😛

 

EDIT : Les frère et soeur de Sheldon ne voulaient pas non plus le laisser rentrer dans leur cabane.   [Merci Mathilde pour le rappel 😉 ]


Ne pouvant donc pas investir la cabane de son frère, Fils Cadet a d’autant plus voulu tenter l’expérience du dodo au sol. C’est vrai que cela semble tellement chouette, hein   🙄

N’ayant pas spécialement envie qu’il se réveille en pleurant d’inconfort vers 01h17, j’ai tout fait pour le dissuader. Évidemment, il a attendu d’être seul un soir dans sa chambre pour se préparer son nid douillet. Je te laisse deviner ma surprise quand j’ai découvert ceci vers 22h30 :

La photo n'est pas bonne, mais on peut y voir le bonheur en personne et la douceur d'un soir.

La photo n’est pas bonne, mais on peut y voir le bonheur en personne et la douceur d’un soir.

 

Il s’est révélé astucieux en utilisant son tour de lit qu’il a accroché aux tiroirs de sa commode. Ainsi il a gardé sa couverture pour se protéger, et il a pu faire profiter ses doudous d’un superbe hamac !

Comme prévu : il s’est réveillé en pleurant vers 1 heure du matin. Il m’a donc appelé afin que je le borde dans son lit.

Comme prévu : au matin il avait tout oublié ; il m’a donc accusé de l’avoir remis dans son lit pendant qu’il dormait. #FaitesDesGosses.


Le cabane pour le chat

J’ai déjà longuement parlé ici de leur TOC (oui, je crois qu’à ce niveau on peut parler de TOC) de vouloir à tout prix construire une cabane pour leur chat …

Ils ont tout essayé …

Le fort en coussin (du temps où les coussins avaient encore droit de cité dans le salon)

001

Admire le jeu de mot (notre chat s’appelle Brimbelle)

La cabane en carton :

007 (1)

La cabane en oreillers :

002

Faute de grives … On prend des merles

La cabane-château en mégablocks :

IMG_20160516_153524

Cela les obsède tellement que le jour où j’ai placé une chaise au-dessus du coussin de Brimbelle afin de nettoyer le sol, ils se sont exclamés :

 

003

OH MAMAN ! C’est super classe, tu as fait une cabane pour le chat !!!

 

lib2

Et ouais, les Mômes, un coussin et une chaise : il suffisait d’y penser : I WIN.


La cabane en bois.

IMG_20160127_124704

Tu vas me dire : « Nan, mais c’est juste une construction en kapla son truc là … »

PAS DU TOUT. Fils Aîné m’a expliqué que c’était une cabane … pour son argent. Je me suis donc penchée et j’ai pu effectivement observer qu’il avait placé l’intégralité de sa tirelire dedans :

IMG_20160127_124726

Eh ouais, révélation : Fils Aîné est riche …

« Ben oui : personne ne pourra me le voler, sinon, il détruirait la cabane et ce serait triste …. »

C’est vrai que les voleurs sont cabanophiles 😛

Inutile de lui dire que lui-même ne pourra plus jamais accéder à son argent. Il s’en rendra compte tout seul.


La cabane en livres.

Je crois tout de même que la palme de l’ « ingéniosité » (ou du grand-n’importe-quoi) revient à cette cabane pour la tête de Fils Aîné :

1795781_454114101387950_698946866_n

 

Bien sûr, le moindre mouvement nocturne risque d’entraîner une catastrophe.

Cela sent le réveil à une heure du matin cette histoire.

Je te laisse deviner la « chute » de ce billet …


*** GENERIQUE de FIN ***

Pas besoin d’être un enfant, pour aimer construire des cabanes !

Cet extrait de la série Community ( <- très bonne série) , où des étudiants ont construit un fort en oreillers et couvertures est hilarant :

Rendez-vous sur Hellocoton !
28 Comments