S06 E24 ~ Quand ‘devoirs du soir’ rime avec ‘désespoir’.

 

Depuis que Fils Aîné a des devoirs, j’en donne beaucoup moins à mes élèves.

Compassion.

Je ne savais pas.

Promis.

Après trois années d’expérience, je pense que je suis prête à dresser un premier bilan.

Quand tes After Work ressemblent furieusement à ton travail …


*** GENERIQUE ***

Véronique Gallo t’explique comment faire apprendre la conjugaison du verbe « être » à ses enfants :


Lorsque Fils Aîné est rentré au CP, lui et moi étions tout excités par la découverte de ses premiers devoirs.

C’est un peu comme ton premier paquet de copies quand tu es tout jeune prof : tu es TROP CONTENT !

C’est nouveau, c’est excitant, c’est …. AH MAIS SUPER CHIANT, EN FAIT !

Ben, les devoirs des enfants, c’est pareil 😐

(Désolée pour ceux parmi vous qui se faisaient encore des illusions, mais je vais divulgâcher (c’est le mot québécois du verbe ‘spoiler’) ce qui vous attend : courage !)


 

Ceci dit, cela semblait quand même trop cool à Fils Cadet qui, en Petite Section, se sentait exclu de ces séances de brainstorming du soir. Je me rappelle une fin d’après-midi, où je l’ai retrouvé surexcité à la sortie de sa salle de classe. Il criait : « Ca y est : z’ai mes premiers devoirs, maman !!! » en agitant son cahier de liaison sur lequel était juste  indiqué … la date de la réunion parents/profs. Grosse déception de sa part : « Trop nul ! ».

Fils Cadet n’a toujours pas de devoirs vu qu’il est maintenant en GS, mais finalement il n’est plus si pressé d’en faire. Surtout qu’il dessine tranquillou ou qu’il se mate Peppa Pig pendant qu’on se prend la tête dans la cuisine avec son frère. Il voit bien que son activité est trop cool en comparaison.


Personnellement, j’ai de bons souvenirs de mes propres devoirs d’école primaire. Je les faisais sur la table de la cuisine (aussi), près du grand radiateur. En fond sonore j’avais Les Chiffres et Les lettres et ma mère venait superviser et me faire réciter mes leçons. J’étais bien.


J’ai voulu avoir le même environnement pour mes enfants : un endroit confortable et une mère bienveillante.

Fils Aîné travaille effectivement dans un endroit confortable.

Tu as compris : la mère bienveillante est aux abonnés absents. Mère qui je le rappelle sort d’une journée de cours avec des adolescents, donc qui a son quota de patience déjà bien entamé. Le reste se barre environ 5 minutes après le début des devoirs quand Fils Aîné abat sa tête contre la table en soufflant : « J’y arriverai paaaaaaas ».

 

Voici le worst-of de nos prises de tête :

La POÉSIE

Au CP, il connaissait déjà sa poésie en rentrant à la maison (en même temps elle faisait 4 lignes et ils l’apprenaient à l’école). Mais je peux t’assurer qu’en CM1, c’est beaucoup moins marrant. Certaines sont UN PEU plus compliquées à retenir :

IMG_20160413_101859
Extrait de « Automne malade » de Guillaume Apollinaire

Surtout quand toi-même tu n’as aucune idée de ce que signifie certains vers : « les nixes nicettes aux cheveux verts et naines » …

whaaaat

Répète à voix haute « nixes nicettes » 10 fois et de plus en plus vite. Et tu pourras imaginer à quel point on s’est marré. (POINT CULTURE-QUI-SERT-A-RIEN : nixe est une fée des marais et nicette est un adjectif qui signifie jolie). Et puis rajouter « et naines » à la fin de la phrase, adjectif qui s’accorde avec « nixes » (à tes souhaits) et pas avec « cheveux verts » me semblait bizarre. En fait, il s’agit d’une figure de style … J’en ai discuté avec une collègue prof de français qui m’a dit que c’était une oxymorétapitèque  (oui, j’ai oublié) (OSEF) . En attendant, ce vers ainsi que tout le reste de cette poésie furent super compliqués à apprendre.

Mais cela ne vaut pas le poème de Raymond Queneau, qui joue avec les mots et flirte avec l’absurde. C’est vrai que c’est chouette pour un adulte, mais pour en enfant qui a déjà du mal à retenir sa poésie, imagine que tu lui rajoutes des mots inventés … Voilà.

Extrait de "Grand Standigne" de Raymond Queneau
Extrait de « Grand Standigne » de Raymond Queneau

D’ailleurs un peu plus haut dans la poésie un autre mot étrange a attiré notre attention, et nous avons cherché longuement le jeu de mots … Jusqu’à comprendre que Fils Aîné avait JUSTE mal orthographié le mot … Google est ton grand-frère ami.

Fils Aîné a une manière particulière de retenir ses poésies : il marche de long en large, monte sur les chaises, met le ton en déclamant très fort, ne le met plus du tout, parle à toute vitesse, ralentit énormément, parle avec un accent vosgien idiot. Et moi à côté … Zen.

giphy

Autre détail qui a son importance : à chaque fois qu’il se trompe ou qu’il s’arrête trop longtemps …  il repart au début. Même si parfois cela le rend dingue de reprendre sa poésie une vingtaine de fois, cela le rend ENCORE plus dingue si je lui dis : « C’est pas grave … Reprends à partir de la troisième strophe ». C’est vrai que c’est vachement violent comme conseil … Aussi.

C’est surtout pour ma propre santé mentale que je préférerais qu’il reprenne juste ce qu’il a accroché. Imagine : quand la poésie a 7 strophes et qu’il se plante sur le dernier vers. C’est comme jouer au jeu de l’oie : quand tu crois toucher au but et que la case tête de mort te fait repartir du début.

tumblr_mf7qbduaGh1qa3emao1_500

Inutile de te préciser que souvent parfois, je laisse couler un mot de liaison oublié ou transformé.


 Le devoir d’ÉCRITURE

Je me rappelle parfaitement du premier devoir d’écriture de Fils Aîné. Il fallait réécrire la lettre W majuscule 10 fois sur une ligne de petit cahier.

Rien d’insurmontable. Mais il y avait une boucle, et Fils Aîné voulait qu’elle soit parfaite. DIX fois parfaites.

Au bout d’une demi-heure, il était en larmes, le cahier était tout chiffonné d’avoir été 100 fois gommé. Mon « Mais c’est très bien ainsi, je trouve que ta boucle est bien arrondie ! » compatissant du début, s’était transformé en « MAIS C’EST PAS VRAI ! TU VAS ARRETER MAINTENANT DE TOUT GOMMER!!! ELLE EST TRES BIEN TA BOUCLE !!!! » Putain de Bordel de Merdeuuuuu  (oui, je peux être très vulgaire mentalement).

Bien sûr, une fois qu’il te sent énervée, le Môme devient à son tour une vraie boule de nerfs incontrôlable. Le reste des devoirs se déroule … au mieux dans les cris … au pire dans les pleurs (les miens) et Fils Cadet vient râler qu’il ne peut même pas regarder Peppa Pig tranquille. Ouais, parce que sur YouTube, Peppa et Georges font leurs devoirs dans la joie et la bonne humeur. Gruik.

En CM, les devoirs d’écriture sont plus longs, vu qu’il s’agit de rédiger des petits textes inventés. Mais parfois c’est vraiment TROP long. Surtout quand il doit terminer le premier jet de sa rédaction commencée en classe sur la feuille JAUNE puis réécrire intégralement l’histoire sur une feuille BLEUE … LE soir, où il a piscine. Je peux te dire qu’on ne se marre … pas.  😥

Surtout qu’en général après une ligne d’écriture, il souffle et affirme que c’est trop dur/qu’il n’y arrivera pas/qu’il a pas envie/qu’il a mal à la main/au ventre/à la tête … Joie, bonheur et patience infinie.

Il finit par écrire beaucoup plus mal son deuxième jet que le premier, qui était censé être le brouillon. Normal. Et comme les feuilles ne sont pas de la même couleur impossible d’intervertir …

Cela ne me rend pas du tout dingue : « Mais tu vas quand même pas rendre ce truc informe ???? » Ben si, parce que lui faire tout réécrire est au-dessus de mes forces.


Le devoir de MATHS.

Je pensais que ce serait le plus facile. Il a quand même DEUX experts à la maison … (Je rappelle que son père et moi sommes profs de maths). Mais en fait, c’est pour cette matière qu’on se prend le plus la tête.

Disons que nous sommes un tantinet … exigeants.

Et puis pourquoi il ne comprend pas les fractions, HEIN ? Pourtant, je lui explique doucement (enfin doucement au début) (il se peut que je m’énerve au bout de 2 ou 3 minutes)  (peut-être une minute, okay) (mais mes divines explications devraient être comprises immédiatement !)

Les travaux de géométrie, ce n’est pas mieux. Je peux lui refaire tracer 10 fois ses deux droites perpendiculaires (équerre contre sa tempe)  parce que j’estime que l’angle droit fait 91° et pas 90. Et je ne parle pas de l’utilisation du compas … Comme le soir où je lui ai réexpliqué comment construire un triangle équilatéral avec cet outil (parce que là visiblement il faisait n’importe quoi) et qu’il m’a sorti :
« Non, mais c’est pas ça, hein ! La maîtresse, elle n’a pas expliqué comme toi. »

Déjà que j’étais pas ravie de faire des heures supplémentaires, mais en plus il me dit que je fais mal mon travail 😢

Crois moi, je me suis mordu les lèvres pour ne pas lui hurler dire:  « JE SUIS LA MEILLEURE PROF DE MATHS DU MONDE, OKAY ! » (et la plus modeste aussi) (bien entendu).


 

Le devoir CHELOU

Sa maîtresses de CE1 avait un espèce de TOC avec les décomptes de nombres. Si, si.

Regarde le devoir de maths qui revenait régulièrement  …

1522444_747976125284804_115111633644999722_o

Décompter de 2 en 2 de 3112 à 3000 … Coucou le devoir relou!

Et pense au gamin qui se mange lamentablement à 3002 et qui décide de TOUT recommencer au début … HEIN ! (Toute ressemblance avec un enfant de ma connaissance est fortuit)


Le devoir OUBLIÉ

Quand tu prends conscience le Dimanche 4 Janvier à 20h00 que tu as oublié un truc …

10421172_10206124314733226_85194152365463399_n

Ce soir là … on a squizzé le décompte de nombres (Rebel, Rebel)

Les tables d’addition … Bah, il connaissait.

Pour la lecture chaque jour, on avait paumé les clés de la De Lorean. Tans pis !

On a regardé les verbes étudiés : il y en avait une dizaine. On a juste révisé « être » et « avoir ». La base quoi 😐

Et on l’a mis au lit, en se disant que déjà qu’il n’avait pas fait son travail, inutile qu’en plus il s’endorme en classe. On s’est dit qu’on ferait mieux aux prochaines vacances.

Évidemment, le scénario s’est reproduit en Février ET en Avril.


Bien sûr, nous attendons avec impatience l’année prochaine que Fils Cadet nous ramène ses premiers vrais devoirs. Promis je te raconterai.


*** GENERIQUE ***

Voilà une chouette Play-List pour un Jeudi soir !!! Youhou !!! (Le jeudi soir, Baptiste a piscine) (ouais, il a VRAIMENT piscine …)

003

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

26 thoughts on “S06 E24 ~ Quand ‘devoirs du soir’ rime avec ‘désespoir’.

  1. Ah ah! Apollinaire en CM1, on y a eu droit aussi oO avec un gamin de 8ans qui veut ABSOLUMENT comprendre de quoi ça parle (hum)(balaise malgré des études de lettres modernes)
    Et les consignes que tu ne comprends pas parce que le gamin, en élève appliqué, à noté le début de sa consigne et la fin de celle pour l’autre classe (joies de la pensée en arborescence. ..)

  2. Euh ça fait un peu peur tout ça! Rentrée de fils aîné en maternelle en septembre et fils cadet qui commencera à aller chez la nounou en octobre (fini le congé parental)(bouuuhhhh). Il aura 18 mois. Bon j’ai encore un peu de temps avant de souffrir alors (je ne suis pas prof ça aide ou pas? )

    1. Désolée d’avoir tout divulgacher, mais le fait de ne PAS être enseignant peut aider effectivement.
      Ceci dit, je râle, je râle, mais j’ai la chance de pouvoir être là au moment des devoirs (enfin est-ce une chance 😛 ?)

  3. Je ne suis pas prof mais ma fille (12ans) me trouve un peu « psychopathe de l’orthographe  » 🙂
    Toutes mes pensées pour tes gars (t’es prof de MATHS en plus ;-p )

  4. Pichoune aussi a piscine le jeudi ! Je n’assiste que très rarement aux devoirs puisque Pichoune finit (très) tôt l’école (et que faire des heures supplémentaires sans être payée, c’est déjà mon quotidien). C’est donc toujours Kan qui s’en occupe, même le vendredi soir. Il ne comprend pas que l’on puisse « reporter » cette tache. Limite, il me râle dessus parce que je n’ai pas avancé les miens. :p Le dimanche soir lui donne rarement tort …
    Par contre, Pichoune aime bien faire ses devoirs avec moi parce que je lui fais souvent faire sur l’ordinateur : Calcul@tice et Learning Apps sont nos meilleurs amis ! 😉

  5. Excellent ! Ça me rassure le coup de « oups on a oublié les devoirs » la veille de la reprise des vacances… C’est jamais facile quoi et on n’en est qu’au début ! Mon aînée a 6 ans.
    Bonne soirée (et bons devoirs bien sur !)
    Melanie

  6. Rassure toi le mien m’a envoyé c****r aussi en CM pour la géométrie qu’il ne maitrisait pas (c’est dur en CM). Après s’être énervé sur son triangle… Il est revenu me voir. Par contre je confirme que les devoirs se passent mieux avec Bruno…parce que nous après une journée de boulot à réexpliquer les mêmes trucs on n’a plus de patience. Je vous suggère de ne plus vous occuper des maths justement, pour le bien être de votre Ainé. Et les fractions il comprendra, ça prend juste du temps (plus ou moins selon les gens). Il y a un déclic comme pour la lecture (j’ai découvert ça cette année lol).

  7. Je suis juste complétement effrayé de lire les devoirs de Fils ainé!! C’est pas des blagues compter de 1 en 1 de 1069 à 1121??? Je vois pas l’intérêt de la chose…Punaise, je n’ose imaginer si j’aurai la patience pour déjà, lire les devoirs sans m’énerver lol
    Bref, j’ai encore un peu de marge (moyenne section en cours) mais je flippe d’avance.

  8. Et dire que les devoirs écrits sont sensés être interdits au primaire… L’arugment des « il faut les habituer pour le collège, oui c’est ça, dès le CP ? Et au CM2 du commences à les habituer au brevet ? Non mais c’est hallucinant ! J’ai fait ma rebelle parfois, surtout avec N°5 en CE2, il était tellement soigneux que ça lui prenait des plombes à écrire (surtout quand il faut que tu recopies TOUTE la phrase de l’exercice juste pour conjuguer un verbe…), en faisant la secrétaire… Bizarrement, ça n’a pas plus à la maîtresse que j’avais pourtant prévenue à l’avance à la réunion de rentrée que ça arriverait de temps en temps, N°4 étant déjà passée chez elle, surtout qu’elle était capable de donner énormément de devoirs écrits du jour au lendemain, oui oui, et qui plus est sur des notions qu’elle n’avait pas encore abordées en classe… Bref…Ah ça, pour sûr, elle a bien habitué les gamins aux collèges, ils ont moins de devoirs écrits depuis qu’ils y sont XD

    1. Je confirme ! On donne peu de devoirs au collège. Nos inspecteurs nous recommande d’en donner régulièrement mais juste des exercices à terminer. Ce que je fais. Et mes devoirs maison sont de plus en plus courts (et ils ont 15 jours pour les rédiger). Bref 😉

  9. Je dois être à côté de la plaque (mon grand n’est qu’en MS) mais je trouve que ça fait beaucoup de devoirs tout ça ! Je pense qu’on optera pour les devoirs à la garderie (chez nous, les primaires finissent à 15h deux fois par semaine et comme je sorts du boulot à 17h, il aura largement le temps) pour préserver la qualité de nos soirées (et l’éventuel amour de Poulet pour l’école).
    Merci de nous avoir prévenu 😉

  10. Alors j’ai quand même eu le top du top niveau poésie avec mon aîné. En CE2 (oui) il a eu à apprendre Hymne à la France de Victor Hugo (en entier). Ca a déprimé toute la famille pendant des mois… Morceau choisi : Gloire à notre France éternelle !
    Gloire à ceux qui sont morts pour elle !
    Aux martyrs ! aux vaillants ! aux forts !
    À ceux qu’enflamme leur exemple,
    Qui veulent place dans le temple,
    Et qui mourront comme ils sont morts !

    Bon week-end ! 😀

  11. Mon Dieu, mon Dieu, que je ne regrette pas cette époque!!!! Ton intitulé est PARFAIT!! J’adore tes billets, ton humour!
    Maintenant que mes Filles sont en dernière année avec la graduation en ligne de mire (=bac), c’est une bonne dose de travail-préparations-révisions, comme on le sais tous, et moi… j’ai juste à prendre un air compatissant et dispenser encouragement et motivation… YEEEES!!!! J’adooooore!!! 😛
    Merci également pour la découverte de Véronique Gallo : Elle est excellente!

  12. Ma fille en CP a eu comme chanson/poésie (on apprend par coeur et ENSUITE on met le rythme…) il est libre Max…. Dans le genre « maman je comprends pas trop cette phrase » voilà voilà !

  13. Je trouve ça hallucinant tous ces devoirs … Et pour les miens quand il y en avait trop, je me retranchais derrière la loi : les devoirs sont interdits en primaire depuis belle lurette ! J’imagine aussi les parents qui ne peuvent pas aider leurs enfants, qui rentrent tard. Je trouve que ça nous pourrit bien la vie ces devoirs et même encore au collège, je me prends le bec avec ma cadette qui a plus de mal à s’organiser. Même raconté avec ton humour, je reste désolée pour les enfants qui subissent ça !

  14. Franchement .. je suis pas pressé d’arriver au devoirs de CM* … ceux de CP me vont parfaitement (tout a fait mon niveau 🙂 ) !! J’ai peur aussi de pas être le modèle même de patience, surtout après une journée de taf ! Moi je fais les devoirs de la semaine …. ma femme ceux du WE … mais plus tard, je pense qu’on se spécialisera : Je prends les maths !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.