Samedi dernier, nous avons reçu quatre enfants de 5 ans dans notre jardin. Et franchement, sans fausse modestie, LdmJ et moi avons vraiment presque assuré 😛

High Five !


 

*** GÉNÉRIQUE ***

La garde de nuit te souhaite un joyeux anniversaire, Fils Cadet, Seigneur de Winterfell.

(Faut juste te débaptiser et t’appeler Kevin)

 

***


Fils Cadet attendait ce premier anniversaire fêté avec ses copains, depuis fort longtemps (il nous en parle depuis Noël dernier). Mais l’aventure a vraiment commencé quand nous lui avons demandé qui seraient ses invités. Il faut savoir qu’il a un sérieux problème avec l’idée de faire un choix. Il doit souvent régler des problèmes existentiels à base de « Yaourt-à-la-fraise-ou-Yaourt-à-la-framboise-bouhouhou-oh-pis-non-je-vais-manger-une-banane-en-fait-je-préfère-une-pomme » ou autre « Spiderman-ou-Astérix-chez-les-Bretons ? »

Son indécision est une source constante de conflits à la maison. Donc pour sa liste d’invités, nous nous attendions à un dilemme cornélien vu que nous l’avions autorisé à inviter uniquement 5 copains (5 ans = 5 copains). Et sans mentir, sa liste changeait tous les deux jours. A me rendre dingue.

Heureusement pour le programme de l’après-midi, il savait exactement ce qu’il voulait : un anniversaire de pirates avec une chasse au trésor et surtout plein de bonbons (originalité, je crie ton nom) (ceci dit, l’originalité dans ce cas précis on s’en fout un peu, l’essentiel étant qu’ils s’amusent).

Quand Popcarte nous a très gentiment proposé (encore merci Rémy) de tester leurs cartes d’invitations, Fils Cadet a immédiatement craqué sur ce modèle (recto/verso):

001

Nous avons ajouté une photo de notre petit pirate et la carte a eu un succès fou auprès de ces camarades. Si cela t’intéresse, tu trouveras d’autres très jolis modèles ici. Fils Aîné a déjà sélectionné le sien pour son prochain anniversaire (mais c’est ballot parce qu’il avait déjà préparé ses cartes-faites-à-la-main en juin, souviens-toi).

Peut-être l’as-tu remarqué mais OUI, j’ai réussi à écrire une connerie sur l’invitation et je m’en suis rendue compte genre 1 000 ans après (en fait c’est Fils Aîné qui l’a vu). Je te laisse la chercher, c’est grandiose.

Fils Cadet étant parvenu à un accord avec lui-même, il a fini par boucler sa listes d’invités (il était temps parce qu’il était bien charrette quand même), et j’ai pu ainsi distribuer les cartes le lundi matin aux mamans concernées (je préfère donner aux parents ou à la maîtresse, car franchement donner la carte directement à un enfant de 5 ans c’est être quand même un peu joueur). Je  comptais le faire discrètement, mais mon fils a fait remarquer à voix haute qu’il aurait quand même bien invité d’autres camarades en plus. Depuis certaines mamans me font la tronche à la sortie de l’école. Merci Fils Cadet.


 

Samedi 03 Octobre 2105.

D’habitude, comme nous sommes très organisés, nous préparons la chasse au trésor … la veille. Mais cette fois-ci, nous avons innové : nous l’avons préparée … le matin même … Oh ça va ! Ils ont cinq ans hein, c’est pas comme s’ils allaient prendre conscience que leur fête est nulle !

Enfin sûrement pas …

Pour la chasse, nous avons trouvé la plupart de notre inspiration ici.

La fête est prévue de 15h à 17h (chaque année nous raccourcissons d’une demi-heure les festivités) (pour le premier anniversaire de Fils Aîné nous avions placé la barre haut : 14h-17h30) (nous avions failli nous achever à la pelle à tarte).

A 14h, nous sommes larges en pleine confection des objets pour la chasse au trésor. Heureusement Fils Aîné veut nous aider (enfin, jusqu’à ce qu’il n’arrive plus à dessiner de jolies têtes de mort) (après, tout part en vrille à base de pleurs et de « J’y arriverai JAMAIS !!! ») (merci pour ton aide, Fils Aîné ).

A 14h15, je prépare avec Fils Cadet le gâteau d’anniversaire express au chocolat. On le garnit de deux trois trucs, histoire de dire que …

IMG_20151003_144937

Ouais, c’est un bateau rond … Et oui, cela existe (surtout dans mon imagination)

A 14h30, je passe vaguement le balai (histoire que les parents des petits copains ne nous inscrivent pas à l’émission « C’est du Propre » à notre insu). Mais comme il fait beau et plutôt doux pour la saison, nous espérons bien passer la plupart de l’après-midi dehors. Et le « jardin » est à peu près potable.

A 14h45, j’accroche les ballons devant l’entrée et je fais une photo :

003

A 15h00, je suis donc super stressée.

Les premiers enfants arrivent et, pour les faire patienter avant l’arrivée des autres, nous sortons la malle à déguisements :  ils poussent des cris de joie. A 5 ans, c’est quand même facile de leur faire plaisir :

004

Mais la malle est remplie de glaives, épées et autres pistolets et nous n’avions pas anticipé qu’ils se courraient après en poussant des cris de combats.

Coucou les voisins !

A l’abordage !!!

005

Bon le thème pirate n’est pas toujours respecté …

008

A 15h20, il nous manque toujours deux copains, la maman de l’un d’eux finit par nous appeler. Vu ses explications, je comprends qu’elle se trouve à environ deux kilomètres de notre maison et qu’elle ne peut donc pas apercevoir les ballons devant l’entrée … Un de ses amis lui a affirmé que notre rue se trouvait par là-bas. En fait, nous habitons en face de l’école des enfants … elle est un peu dépitée quand elle l’apprend, du coup. Elle nous dépose Copain n°4, 5 minutes plus tard.

Finalement, le dernier invité ne viendra pas (à ce jour, je n’ai toujours aucune explication pour son absence) (même pas un  mot dans le carnet de liaison, rien 😛 )

A 15h30, on commence la chasse. Nous avons confié la mission de Capitaine du navire à Fils Aîné qui a l’avantage de savoir lire. C’est aussi assez pratique de pouvoir déléguer les missions pénibles.

Par contre, son masque a un peu effrayé ses mousailllons :

006

(j’ai moi-même eu un mouvement de recul en le découvrant dans mon dos)

Il recrute son équipage composé de 5 petits mousses (3 garçons et 2 filles).

La terrasse en bois devient le pont du bateau et la girouette, une splendide barre de gouvernail multicolore :

020

Oui, Astérix fait maintenant partie des pirates !

Ils font cap vers l’Ile de la Tortue (pourquoi les îles de pirates s’appellent toujours « l’île de la Tortue » ?) (tu as trois heures). Île où se trouve le trésor que ces mercenaires affamés de bonbons recherchent. Capitaine Fils Aîné leur donne quelques ordres du genre :  « Hissez la grand Voile », « Ramez en chantant » … Les petits jouent à fond le jeu, notamment quand il leur demande de nettoyer le pont du bateau :

019

Arrivé sur « l’île » (la maison, donc), ils doivent retrouver les objets de pirate cachés par Fils Aîné. On leur donne quelques indices simples (qu’on simplifie encore) comme par exemple : « Je suis long et aiguisé et le capitaine m’utilise pour couper des têtes » (le sabre).

C’est assez marrant de voir Fils Aîné les aider à trouver les objets cachés. Il veut donner des indices et dit à l’un des copains qui se trouve à deux pas d’une cachette :

« Tu brûles ! »

Le petit moussaillon hurle en ôtant ses mains du meuble sur lequel elles étaient posées, puis les regarde avec inquiétude. Huhuhu.

A la fin de la quête, ils doivent retrouver une bouteille de rhum. Dans la précipitation, nous avons simplement orné une bouteille d’eau vide du Jolly Roger, mais du coup, Fils Cadet croit que c’est un produit toxique (ouais, la tête de mort sur une bouteille contenant un liquide peut prêter à confusion).

Dans cette bouteille, ils trouvent la carte …

023

… qui doit les conduire au trésor. Bon ils ne comprennent rien à mon dessin (qui était pourtant clair, oh), et Fils Aîné, qui est dans la confidence, fait semblant de comprendre : « Trois pas tout droit, cinq pas à droite, etc » Les enfant suivent et découvrent ….

Une pinata trésor :

024

Je l’ai achetée chez Cultutruc.

Je te dis pas le prix, c’est indécent (19,99€)

Ceci dit, elle est remplie de petit jouets et on peut rajouter des bonbons dedans. Elle a surtout un avantage : on peut laisser les enfants taper dessus avec la batte fournie comme une vraie pinata ou tirer les ficelles en dessous, car une seule d’entre-elles ouvre la trappe.

Comme nous sommes radins, nous optons pour cette deuxième option qui nous permettra de réutiliser la bête.

Les enfants se mettent en rang d’oignons pour tirer chacun leur tour une ficelle.

026

Fils cadet commence.

La trappe ne s’ouvre pas.

Le deuxième copain choisit une ficelle et tire …

L’ensemble des ficelles lui reste dans la main.

Ouais.

Fail.

Il reste une seule ficelle accrochée au trésor : celle qui est reliée directement à la trappe.

Je t’avoue que nous sommes un peu déçus (j’ai dit un peu?)

Mais les enfants s’en moquent  : la copine suivante libère le trésor qui se révèle être … des petits instruments de musique (genre des sifflets hurlant en forme de trompette)

Coucou les voisins (bis) !

Surtout qu’ils décident de former un orchestre (peu harmonieux) et investissent le vieux tracteur comme si c’était une scène de concert.

045

Un de nos collègues, qui habite deux rues plus haut, m’a assuré avoir entendu un concert de sifflets vers 16h. Oups.

Ils resteront dix bonnes minutes dessus, à chanter et siffler.

Fils Cadet improvisera même un petit haka 🙂

041

Un bien joli moment en tout cas.

Très bruyant.

Mais très sympa.

Mais j’ai perdu un dixième d’audition.


Avant le goûter, nous organisons notre traditionnelle activité : la décoration de la nappe d’anniversaire.

C’est facile. Il suffit d’une nappe en papier blanc, de quelques feutres et des autocollants pirates.

055

Fils Aîné crâne un peu, parce que LUI il sait écrire …

058

Là encore, le thème pirate n’est pas toujours respecté, étant donné que nous retrouverons des fantômes :

063

et une souris …

056

En tout cas cette activité a l’avantage d’être calme et reposante.

Enfin presque … Car les filles décident à grand renfort de cris que les autocollants sont uniquement pour elles et hurlent quand l’un des garçons veut leur en prendre.

On aurait dû prévoir plus de planches.

Tout, TOUT pour éviter les cris, mes amis.


Je te passe le goûter, car finalement à part nos Mômes, les autres mangent peu (comme toujours).

La fête se poursuit et débute une partie de mini-baby-foot à peine bruyante …

Mais bon, nos oreilles commencent à avoir l’habitude.

065


Vers 17h et juste avant le retour des parents, Fils Cadet ouvre ses cadeaux et décide que M. est son nouveau meilleur copain car il lui a offert une petite souris roulante qui fonctionne comme un aspirateur robot : elle fait demi-tour à chaque obstacle rencontré. Evidemment elle fait plein de petits bruits perçants mimi.

Fils Cadet décrète donc que c’est le meilleur cadeau de la Terre qu’il ait jamais reçu ! (Les autres copains boudent un peu, du coup).


Finalement, deux heures c’était top : on ne voit presque pas le temps passer et nous n’avons pas été obligé de prévoir grand chose (qui a dit que nous n’avions rien de prévu ?)

*** GÉNÉRIQUE de FIN ***

J’espère que notre audition sera revenue pour l’année prochaine, car …

Et si cela t’intéresse, j’avais déjà raconté une chasse au trésor ici : celle des 7 ans de Fils Aîné.

Rendez-vous sur Hellocoton !
11 Comments