[ La BANDE-ANNONCE VIDEO de cet épisode dont le son est la reprise par LdmJ d’un morceau des SEX PISTOLS est accessible en cliquant sur ce texte ]

 

Il faut bien se l’avouer,  l’été nous retrouvons toujours le même genre de photos sur les réseaux sociaux  : des bords de mer, des pieds à la plage, un super coucher de soleil, la photo beauf rigolote, l’apéro … Moi, la première.

Sur Instagram, Léonie une amie blogueuse suggérait que les photos de vacances étaient bien souvent des « clichés ».

J’ai donc décodé certains de mes clichés « clichés » de vacances afin d’en réaliser un TOP 9 (un Top 10, c’est trop … cliché).

Donc cette année encore, je te fais le coup de la soirée diapo. C’est mon côté relou ♥.


 

*** GÉNÉRIQUE ***

 « Et ces photos souvenirs qu’on stocke acharnés, pour pas qu’on puisse nous dire qu’on n’a pas profité … »

 


 

1. Tes enfants qui courent sur une plage déserte.

003

Saint Cyprien

Juillet 2014

003

Plogoff

Juillet 2015

Pourquoi c’est cliché :

Parce qu’en vacances, toute photo de plage est cliché, sache-le. Et la plage déserte semble envoyer le message « Regarde c’est merveilleux, nous sommes seuls au monde au sein d’un paysage paradisiaque ! »

Ce que révèlent mes photos :

Sérieusement, une plage déserte ?

Mais … POURQUOI ?

Levons le lièvre :

  • HYPOTHÈSE 1 : Je fais partie d’une famille royale saoudienne, qui a privatisé une plage publique parce que je le vaux bien. Rotation de la tête et lâcher de cheveux au vent.
  • HYPOTHÈSE 2 : Les enfants nous ont réveillés à 6h30 du matin et nous ont traînés à la plage vers 8h, contraints et … fatigués.
  • HYPOTHÈSE 3 : Le vent souffle en rafale sur la plage. Seuls des Eastosiens en manque d’iode peuvent donc s’y risquer.
  • HYPOTHÈSE 4 : Il ne fait pas chaud. Le soleil n’est qu’une façade, la température ressentie avoisine les 17° (et je ne te parle même pas de la température de l’eau, qui est idéale certes … pour des otaries) (non, je ne suis pas une otarie).
  • HYPOTHÈSE 5 : Il faut une heure de marche au milieu des rochers pour accéder à cette plage. Mais comme je me plains régulièrement que mes enfants détestent marcher, personne ne me croira. Damned !

Pour la petite histoire, la première photo regroupe à elle seule les HYPOTHÈSES 2 et 3 (nous avions mis toutes les chances de notre côté) , et la deuxième illustre l’ HYPOTHÈSE 4.


 

2. La photo qui ressemble à un tableau.

11722216_10207693305637018_2115034621548121547_o

Plogoff

Juillet 2015

 

Pourquoi c’est cliché :

Un petit refuge perdu en bord de mer. Un chemin romantique qui descend. Le ciel gris porteur de nuages qui ajoute une note tragique au décor. Tout les ingrédients du cliché sont réunis. C’est beau.

Ce que révèle ma photo :

Ouais ouais, c’est joli toussa MAIS Fils Cadet porte un K-Way, quoi … En pleine canicule sur tout le reste de la France.

Le ciel gris apporte une touche romantique … certes, mais il amène surtout de la pluie. En postant cette photo, j’essaie peut-être de me persuader que je passe des vacances réussies malgré le temps douteux. Mes copains ne s’y trompent pas, vu que le premier commentaire sur Facebook est :

« Fais un peu frisquet, nan ? Smiley qui tire la langue »

Grrr.


 

3. Mes pieds à la plage.

413680_10201269633289224_1839418005_o

Saulxures sur Moselotte

Avril 2013

 

Pourquoi c’est cliché :

Peut-être parce que tout le monde le faisait. Mais il est vrai que c’est assez Has Been en 2015.

Ce que révèle ma photo :

  • J’ai besoin d’une pédicure.
  • Je me prélasse ENCORE sur une plage déserte (HYPOTHÈSE 6 : Je suis dans les Vosges, donc y’a personne, c’est NORMAL) (et y’a pas la mer de toute façon).
  • J’évolue. A 12 ans, c’était mon doigt que je photographiais à la plage (d’ailleurs je photographiais mon doigt partout).

Variante :

Si tu en as marre de photographier tes pieds, photographie ceux de ton conjoint.

Cela apporte un point de vue inédit, je dirais même décalé sur la scène devant tes yeux.

Et hop, décalé !

060

Plogoff

Juillet 2015

(pas de commentaire désobligeant sur la couleur du ciel MERCI)


4. La photo sur laquelle tu te moques de ton enfant.

Ouais c’est grande classe de ce moquer de son gosse, … mais c’est TELLEMENT facile :

981753_10201807343691648_1345022308_o

San-Sebastian

Juillet 2013

Pourquoi c’est cliché :

Parce que c’est à la mode de se la jouer mère indigne. Enfin, Mère Indigne Petite Joueuse, car si tu publies une photo de ton gamin qui s’est viandé en vélo, tu risques le lynchage public.

Ce que révèle ma photo :

  • Dorénavant les glaces au chocolat c’est No Way en dehors de la maison et d’un pommeau de douche à proximité.
  • T’as vu ? Je vais à l’étranger (des fois).
  • Je vais devoir chercher un partenariat avec une marque de détachant.

Variante : La photo où tu te moques de ton conjoint.

11029507_863092760439806_4247140998360090648_n

 

Mais bon, il cherche aussi …

Par contre, je n’avais pas anticipé que plusieurs personnes remarqueraient la jolie trace de la montre à son poignet #ComboMoquerie.

(OUI, la plage est déserte et le ciel est gris, WHAT ELSE ?) (T’es relou un peu … quand même).


 

5. Le coucher de soleil.

068

Baie des Trépassés

Juillet 2015

 

Pourquoi c’est cliché :

Sérieusement …

Ce que révèle ma photo :

Que pour une fois il aurait mieux valu que la plage soit déserte : j’ai photographié deux clampins inconnus dans des chaises de camping. Oups.

Ce que NE révèle PAS ma photo :

Il a fallu attendre le DERNIER jour de vacances pour obtenir ce cliché Graal.

La veille, j’y avais presque cru, mais alors que nous avions tous marché courageusement une bonne trentaine de minutes (à 22h00 …) afin de photographier THE coucher de soleil sur la Pointe du Raz, un vilain nuage a surgi de nulle part, et hop le globe a disparu derrière.

MAIS NAAAAAAAAAAN …

199

 

Ouais, ma vie est TROP dure …


6. Les Photos des Mômes.

Cette année, nous avons confié notre vieil APN bouffeur de piles aux garçons, ils étaient RA-VIS.

D’ailleurs, ce fut plaisant d’avoir quelques photos de moi. Même décapitée.

Pourquoi c’est cliché :

Les photos des gosses c’est quand même trop HIN HIN HIN 🙂

Oui, je me moque (ENCORE)

Le retour de MON DOIGT en vacances :

060 (2)

Un bras inconnu (ou une jambe je ne sais pas) en vacances :

116

EXCLU : La Terre n’est pas RONDE, elle est PENCHÉE !

148

177

(oui, cela donne le mal de mer)

(oui, je suis en forme sur les jeux de mots)

Et les célèbres photos têtes coupées (dédicace à GoT)

Réalisées sans trucage

#NoFilter

059

066

Ce que révèlent ces photos :

Que nous avons tous fait les mêmes photos lorsque nous étions enfants …

Sauf qu’à notre époque, c’étaient des appareils jetables que les parents nous confiaient et ces derniers développaient courageusement TOUS nos clichés.

kodak-fun-flash-39-photos

Clic, Clac

J’ai souvenir d’un de ces appareils qui, après avoir effectué un saut périlleux dans une fontaine parisienne, avait fourni gracieusement un étrange filtre à l’ensemble des photos de ma pellicule … Filtre Instagram avant l’heure, effet #glouglou. C’était bien moche, ceci dit.


7. Les photos de monuments.

023 (1)

Paris (si, si)

Août 2014

Pourquoi c’est cliché :

Parce que nous faisons tous les mêmes en espérant apporter un point de vue inédit (hahaha).

Ce que révèle ma photo :

Ce sera toujours moins joli que la carte postale …

Variante :

Adopter le point de vue décalé, et HOP je photographie l’ombre de la Tour Eiffel :

IMG_20140302_105551

 


8. La photo de l’apéro.

J’ai, sur mon fil Facebook, des milliers de photos de cocktails en vacances, mais phénomène étrange je n’ai rien retrouvé de similaire dans mes propres albums.

Et comme pour une sombre raison de droit d’auteur, je ne peux piocher dans les photos de mes amis, le seul cliché s’en rapprochant est celui-ci, car si tu observes bien, il y a du Pommeau dans les verres des parents. Tchin.

188

Kerven-Vraz

Juillet 2015

Pourquoi c’est cliché :

Le mojito de bord de mer a été aperçu environ un million de fois sur Instagram cet été.

Ce que révèle ma photo :

  • Je n’ai aucune vie sociale.
  • Nous bouffons des pâtes au gruyère en vacances.

 

9. La photo où toute ta famille regarde dans la même direction.

416154_4553695446798_1710513574_o

Plougrescant

Août 2012

 

 

Plogoff Juillet 2015

Plogoff
Juillet 2015

Pourquoi c’est cliché :

Parce que tu flaires à 15 m la photo de couverture Facebook.

Ce que révèle ces photos :

  • Qu’en Bretagne, c’est « Jamais sans mon K-Way »
  • Que les Mômes ont bien grandi en 3 ans 😀

*** Épilogue ***

Toi aussi, tu t’es reconnu dans ces photos ? ( Avoue 😉 )


*** GÉNÉRIQUE de FIN ***

Une chanson sur les clichés nous a semblé pertinente.

(oui, c’est LdmJ qui a trouvé mon générique) (comme d’hab’)

Tu peux me rejoindre sur la page Facebook du blog ou sur mon compte Twitter !
Et là, juste en dessous, tu peux laisser un petit commentaire ♥
Rendez-vous sur Hellocoton !
20 Comments