Si Fils Cadet ne peut devenir pompier-jardiner, il pourra toujours songer à une carrière d’acteur. Et je crois qu’il sera diablement bon.

Il a une excellente mémoire auditive et retient un nombre incalculable de répliques de films. Son jeu préféré est de les replacer dans une conversation tout à fait ordinaire. Ce qui donne parfois des dialogues surréalistes comme je l’avais déjà raconté dans ce premier opus.

Il faut imaginer que Fils Cadet surjoue chaque phrase prononcée, ce qui rajoute un petit effet comique à la situation.

Depuis, je note (quand j’y pense) ses répliques rigolotes, et voici un petit aperçu de ces derniers mois :


 

Fils Aîné : « Hééé, t’as éteint la lumière de la pièce à musique avant de sortir ? »

Fils Cadet : « OH MORDICUS j’ai oublié, Samy ! »  (Réplique de Scoubidou et le Monstre du Lac) (attention : dans cet article, nous avons de la référence culturelle de compet’)


« Fils Cadet, c’est toi qui a fait ce joli dessin ? »

« Haha, je fais plein d’autres choses : j’invente des trucs, je construis des modèles, je fais la cuisine et j’écris des poèmes ! »

La première fois qu’il m’a sorti cette réplique, j’étais bluffée : j’ai vraiment cru qu’il pensait sincèrement ce qu’il disait (et qu’il était un chouia narcissique), en fait il l’a entendu dans un film Lego : Ninjago – Master of Spinjizu (bourré de répliques hautement spirituelles).


En avisant Fils Aîné qui mangeait en douce les ingrédients de la pizza qu’il était censé fabriquer :

« Alors Schtroumpf Gourmand, on fait bonne chère ? »

(Je te laisse deviner de quel film il s’agit).


Fils Aîné et Fils Cadet sont en pleine bataille de baffes (inspirée directement de Rio 2).

Soudain Fils Cadet s’exclame d’un ton mélodramatique :

« Hééé, tu voudrais pas trouver un adversaire à ta taille !!! »

(Le Roi Lion)


Alors que nous géo-cachons près d’un lavoir, il se courbe en deux, s’avance vers la fontaine tel Frollo dans Le Bossu de Notre Dame et murmure :

« Avisant un puits, il s’en approcha prêt à y jeter le bébé ! »

(Parfois, il fout un peu les jetons).


Mais, je dois le reconnaître, quelquefois c’est un chouia hors contexte … Par exemple cet hiver, alors que je regardais le temps menaçant dehors, je lui ai dit :

« Hum, je suis inquiète : je ne sais pas si vous pourrez aller faire de la luge tout à l’heure … »

Il a entouré mes jambes de ses petits bras et a rajouté :

« Ohhh, t’inquiète pas ! Les baleines ne mangent pas de poissons : elles mangent du krill … »

(réplique du Monde de Némo)

(Je n’ose imaginer qui jouait le rôle de la baleine dans son imagination  oO )

 

Allez pour le plaisir !

(Fils Cadet parle très bien baleine) (mais quand il le fait, ça m’énerve tellement que je parle cachalot) :

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
13 Comments