Les vacances sont toujours l’occasion de faire un petit billet D’Art D’Art avec leurs derniers dessins.

 

C’est sans prétention et un peu fourre-tout, comme vous pourrez le constater.

 


 

Au début des vacances, Fils Aîné a utilisé un tutoriel très bien fait du Journal de Mickey pour dessiner son héros de moment : « L’élève Ducobu »

E4xrt9Su5V3FCaOA3ScEilklpGWWCf8jj-KFkxNETHk=w1115-h822-no

 

Voici les planches de Fils Aîné, cela donne un petit côté pro. Nous sommes fans (en toute objectivité 🙂 )

 

IMG_20150209_092934~2

 

Et pour Titeuf :

 

002 (3)

Sans aucune transition, Fils Aîné a découvert une nouvelle forme d’art : Les installations d’Art Contemporain. Il a décidé d’utiliser les jouets d’extérieur pour décorer un de nos arbres. Cela rendait plutôt pas mal dans le jardin !

L’expo fut TRÈS temporaire (deux heures maximum) (les jouets, c’est bien aussi pour jouer avec).

011

Nous pouvons jouer à « Où est Charlie », avec cette photo. Par exemple : « Où se trouvent les deux raquettes de plage ? »


 

Parallèlement, Fils Cadet s’est pris d’une passion pour le découpage. A la maison, nous possédons de nombreuses feuilles de brouillon (reliques de vieux exos de maths non utilisés en classe) qu’il a commencé à découper dans tous les sens pour en faire des confettis.

Le carnage s’est propagé dans toute la maison : nous trouvions des petits morceaux de feuilles découpées un peu partout. Nous avons donc surnommé Fils Cadet : « Le Découpeur Fou ».

Mamou, découvrant sa nouvelle passion, a eu une excellente idée en lui offrant des ciseaux qui découpent en formant des vagues. Il adore.

Il a tout de même réussi à remplir un vieux seau de plage avec ses confettis. Je ne sais pas s’il compte un jour en faire quelque chose, mais on pourra toujours les lui lancer le jour de son mariage. Ce sera classe. Des petits bouts de vieux devoirs de maths.

 

001

 

Il a découpé tous ses dessins également, mais aussi ceux de son frère. Sans lui demander l’autorisation, bien entendu. Et là, ce fut le Drame.

 


 

Au début de la deuxième semaine, nous avons emmené les enfants manger au Qu*** (oui, nous sommes faibles).

Les cadeaux de la box pour les enfants étaient supers sympas : deux mini-toiles avec un dessin à peindre (quand tu connais le prix de ces mini-toiles dans le commerce, tu ne regrettes pas ton menu à 4000 calories).

A la maison, nous ne faisons jamais d’activités de peinture, et je dois reconnaître que c’est un tort car cela occupe Fils Cadet de looOOoongues heures.

Les enfants ont adoré peindre leur toile (pardon pour le placement de produit) (et la tête -so cute- de Quickos) :


012

 

013

Nous n’avons pas de tablier (trop chers) mais ils utilisent des vieux  habits pour les « activités crapouille »

 

 

Je te laisse deviner lequel est à qui :

002 (2)

 

 

Comme il restait énormément de peinture dans leur petits pots, Fils Cadet a passé trois jours à peindre des dessins sur feuilles : des bateaux pirates, des maisons, des avions, une fusée. Comme il ne sait pas dessiner des dinosaures, il m’a demandé de lui en faire pour qu’il puisse les peindre, ce qui nous a valu un beau fou-rire :

 

10394605_784747154941034_928731694663365387_n

 

( Je n’ai aucun talent)

Après avoir mis en couleur des dizaines de dessins, le « Découpeur Fou » s’est mis en action. Et finalement nous avons collé tous ses sujets sur une grande feuille de cartoline, où des dinosaures cotoient désormais des pirates tout en admirant le décollage de la dernière Ariane 5.

L’esprit cartésien de Fils Aîné était très perturbé par ce dessin, mais Fils Cadet est ravi :

002

Ce nouveau tableau est parti décorer sa chambre.

Cela tombait bien : nous venions de déchirer une partie du papier peint en voulant ôter des dessins que Fils Cadet avait tout simplement collés au mur (avec un bâton de colle U-HU)(oui, oui).


Rendez-vous sur Hellocoton !
4 Comments