La minute nécessaire de Monsieur Trotinette #17 ~ DING de rentrée.

 

 

Il est 20h30, les Mômes sont couchés.

Evidemment, ils ne dorment pas encore.

D’ailleurs, Fils Aîné m’appelle :

– Maman ?

Il passe la tête par-dessus son lit en hauteur.

– Ça y est, j’ai compris ce que veut dire : DING !

– Ah, tu ne savais pas ?

(non mais … ding dong quoi !)

– Mais maintenant je sais, j’ai compris !  « être ding » çà veut dire « être cap ! »

Bon, ce n’est pas la première fois que j’ai des conversations surréalistes avec mes enfants, souviens-toi, mais là, je pense franchement qu’il plaisante.

– Mais nooooon, être ding, cela n’existe pas !

Il se fâche :

– Bien sûr que si : cela existe, et cela veut dire « être cap! »

– …

Oui, parfois, face à eux, je suis en manque de répartie intelligente.

Soudain, son petit frère apparaît derrière moi :

– Ah oui : DING DE RENTRÉE !!! Hihihihi

Wokay, un « ding de rentrée » maintenant.

Manifestement, mes garçons se comprennent …

– Oui Fils Cadet ! Ça veut dire « être cap » !!! 

– Ah ouiiiiii.

J’abdique, je les recouche en assurant « Oui, oui, ça veut dire « être cap » » au grand (ne le contrarions pas à 20h45 ).

 

Durant les jours qui suivent, ils emploient souvent cette phrase :

– Hahaha, Fils Cadet tu n’es pas ding d’aller dans ma cabane !

– MAIS SI, JE SUIS DING !!!

Ou encore :

– Je suis ding d’aller aux toilettes, quand tu y es, maman !

De quoi me rendre ding…ue, tu auras compris.

 

Une semaine plus tard, alors que les Mômes regardent « Kirikou et la sorcière » (comme tous les soirs depuis 15 jours) Fils Aîné m’appelle :

– Viens voir !  La maman de Kirikou va parler de « ding de rentrée » !

Intriguée, je m’approche, et voilà ce que j’entends :

kirikou

– Est-ce que la caverne s’ouvrira pour moi, maman ?

– Pour qu’elle s’ouvre, il faut que tu sois digne de rentrer !

 

DIGNE DE RENTRER !!!

(Halleluiahhh)

J’explique la confusion aux garçons et leur fait répéter le mot : DINIEUUU (oui, mon côté prof, je sais).

Devant mon air ravi de la crèche (j’aime bien quand les mystères s’éclaircissent), Fils Aîné me redemande :

– Donc cela veut bien dire : « être cap’ de rentrer ? »

– Ah … Euh, non pas vraiment ….

– Ben çà veut dire quoi alors « être DIGNE » ?

 

Et durant les dix minutes laborieuses d’explications qui suivent, je me dis que j’aurais peut-être préféré rester dans l’ignorance de leur « ding » …

Finalement 😉

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

25 thoughts on “La minute nécessaire de Monsieur Trotinette #17 ~ DING de rentrée.

  1. Au risque de paraitre prétentieuse (non, cela se saurait), j’avais compris ! Bon, travailler avec des « petits », cela aide beaucoup à comprendre l’incompréhensible.

  2. Ça vaut le « branchez-lui la tête » du Cinquans…

    Tiens, je vais te sortir une anecdote de quand moi j’étais piote (donc au siècle, au millénaire précédent, tu imagines, au temps des dinosaures quoi 😉 ) : j’ai saoulé mes parents pour qu’ils me chantent « véjaja ». Si tu trouves ce que c’est, tu es vraiment très forte !

  3. J’adore ton histoire ! A la maison, les garçons se comprennent très bien quand ils se déclarent « impécap' » de faire quelque chose… et je n’ai toujours pas réussi à leur faire comprendre la différence entre capable et impeccable, ils ont déjà adopté cette expression !

  4. Bon évidement .. je n’avais pas trouvé ! Mais faut être dans le contexte .; genre a 20h45 … et être pressé de les coucher !
    Sinon .. le point commun avec chez nous … c’est qu’ils soutiennent mordicus ce qu’ils pensent être vrai 🙂

Répondre à Ax-L Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.