Goudurix-930X620

 

Fils Cadet  adore porter des objets divers et variés dans sa bouche afin de les mâchouiller consciencieusement. Ce qui nous a valu, et nous vaut encore, quelques belles frayeurs : pâte à modeler, jouets en mousse, Nours Bleu, petites voitures, et même du papier parfois … cette liste étant non-exhaustive.

 

Je ne comptabilise plus le nombre de fois où j’ai hurlé en le voyant mâchouiller un truc d’origine non contrôlé :

– Fils Cadet, retire ce que tu as dans la bouche immédiatement !

Parfois, c’est Fils Aîné qui lui hurle dessus :

« Maman !!! Fils Cadet est en train de manger les cheveux de mon bonhomme légo !!! »

Et effectivement :

perruque lego machouillée

Tu imagines ensuite la tête du bonhomme qui peut porter une telle perruque sur sa tête.

Et de façon générale, Fils Cadet aime bien goûter aux légos. Au grand désespoir de Fils Aîné, plusieurs pièces ont cette forme là :

pièce légo mâchouillée

Mais  ce que Fils Cadet préfère mâchouiller, ce sont des choses comestibles. Il est donc le roi pour faire disparaître les miettes sous sa chaise (plus efficace que le chat) ou d’autres gourmandises laissées par mégarde à sa portée.

C’est ainsi que Dimanche dernier, ma sœur s’est étonnée, alors qu’elle découpait son gâteau d’anniversaire et qu’elle répartissaient les petites friandises de décoration entre les différentes assiettes :

– Tiens c’est étrange, il me semblait qu’il y avait une petite plaque en chocolat « Joyeux anniversaire » sur mon gâteau …

Et LdmJ de s’exclamer :

– HAAA, j’ai cru que tu l’avais donné à Fils Cadet, il vient de la terminer …

– Ben, non.

Nous nous sommes donc tournés vers le coupable …

Même pas gêné par nos regards courroucés, ce dernier nous a souri … repus.

Ceci n’est qu’un exemple parmi tant d’autres. Je me suis souvent demandé d’où pouvait venir cet appétit vorace et cette envie de toujours goûter à tout.

Puis la semaine dernière, en feuilletant négligemment mon vieux carnet de santé, je suis tombée sur un encart détaillant une hospitalisation alors que j’avais deux ans.

Hospitalisation pour lavage d’estomac.

Et je me suis souvenue de la légende familiale selon laquelle j’aurais mangé la matière pas très ragoutante qui se trouve dans un bloc désodorisant pour WC :

blocs-cuvettes-wc-economiques-1516746-31

Tu vois, le truc jaune dedans : mioum !


J’ai redemandé à ma mère (pour être sûre) et elle me l’a confirmé.

Agée de 2 ans, j’ai grimpé sur la cuvette de notre trône de fer, je suis allé chercher les recharges pour le bloc des toilettes, j’ai ouvert le pack et enfin, j’ai consciencieusement léché un des désodorisants. Elle a conclu en me disant :

– Quand je t’ai retrouvé, tu avais la langue et le menton tout bleu. (J’avais choisi le bloc bleu senteur marine) (à ne pas confondre avec la nauséabonde senteur Bleu Marine)

– MAIS POURQUOI j’ai fait un truc pareil ?

– Tu pensais que c’était de la glace …

Je l’ai arrêtée dans ses explications, songeuse.

Je me suis rappelée, le nombre incalculable de capuchons de stylos inutilisables car trop mâchouillés qui traînent sur mon bureau.

Je crois que Fils Cadet a de qui tenir. C’est moi qui lui ai transmis le gêne Goudurix …

bad-mother-logo-520x245

PS. Heureusement rien n’est à sa disposition dans nos toilettes, souviens-toi

PPS. Cette histoire de bloc désodorisant reste entre nous (bien entendu)

 

 

Bad Mother sur une idée de Maud du blog Petits Diables et  d’Emma du blog Rock and Mum.

Rendez-vous sur Hellocoton !
20 Comments