Dans les Pyrénées Orientales, entre la très jolie ville fortifiée de Villefranche-de-Conflent et La-Tour-de-Carol, la SCNF exploite une ligne touristique qui serpente à flanc de montagne.

Les trains qui l’empruntent sont appelés les Trains Jaunes. Il sont pourvus de wagons type micheline et de deux bennes découvertes, nous comptions bien profiter de ces dernières.

Nous avons décidé de faire seulement l’aller et retour entre Villefranche et Mont-Louis (une vingtaine de kilomètres séparent ces deux villages) (ce qui correspond à 1h20 de train) (quand même) (les pentes sont assez ardues).

Nous voici donc, le jeudi 17 juillet, en gare de Villefranche-de-Conflent.

Pour être sûrs de disposer d’un wagon découvert, nous avions choisi d’emprunter le premier train de la journée (avant 9h00 donc) (et nous avions 45 minutes de route pour y parvenir) (en vacances, on se lève tôt) (merci les Mômes).

001

Découverte du train et première réflexion de Fils Aîné :

– Ah non, mais il est un peu rouge quand même ce train !

Fils Cadet a voulu rajouter sa science chromatique :

– Et pis y’a du noir aussi .. un peu.

Nous nous sommes donc installés dans un wagon découvert du Train Jaune (et un peu rouge quand même) (et pis noir aussi) :

037

 

109

Olette

Voici les bobs winterfelliens sur le point d’entrer dans l’un des nombreux tunnels du trajet :

 

060

 

063


070

 

075

 

Nous sommes descendus à l’arrêt de Mont Louis – La Cabenasse. Nous avions envie de faire découvrir ce village, que nous connaissions bien, aux enfants.

Mont-Louis, comme Villefranche de Conflent, a été fortifié par Vauban.

Ce que nous n’avions pas anticipé, c’est la longueur du chemin pour rejoindre le village : 1 à 2 kilomètres de montée … en pleine chaleur (car oui, il faisait chaud).

Fils Cadet a tenu … je dirais … 50 mètres sans pleurer. Le reste du trajet s’est fait au son harmonieux de ses cris (priceless).

Nous avons essayé de le calmer avec plusieurs offrandes (des gâteaux secs) mais il refusait de manger en marchant : il voulait s’arrêter … Or nous étions assez pressés par le temps, car nous avons mis 40 minutes pour rejoindre le village alors que nous ne disposions que de 1h30 avant de prendre le train du retour. Gloups.

La visite De Mont Louis s’est donc faite au pas de course avec un Fils Cadet sonorisé.

Nous nous sommes arrêtés pour goûter rapidement et prendre UNE photo :

084

Mont-Louis

A la gare, le train que nous avions choisi pour redescendre était déjà bien rempli, nous avons donc dû monté dans un wagon fermé.

En me penchant, j’ai tout de même pu faire quelques photos :

099

Des ruines sous la végétation en contrebas :

100

Fils Aîné, aussi, a voulu se pencher par le fenêtre pour profiter des paysages, ce qui m’a rappelé les voyages en micheline de ma jeunesse :

105

Jusqu’à ce qu’il se prenne un branche d’arbre en pleine tronche :s

Nous avons fini le voyage en observant les paysages derrière les vitres (c’était plus prudent).

Enfin, nous avons profité de l’après-midi pour visiter le village de Villefranche de Conflent.

To be continued …

.

Rendez-vous sur Hellocoton !
21 Comments