La Minute Nécessaire de Monsieur Trottinette #7 ~ Le gros mot.

 

 

A la sortie de l’école, hier soir, après avoir installé les enfants dans la voiture, j’entends derrière moi un tonitruant :

– BON, t’arrêtes maintenant, tu vas pas commencer à me faire CHIER.

Machinalement je me retourne et je constate qu’il s’agit des paroles d’une maman envers son gamin de 7/8 ans.

Je ne peux pas me permettre de juger cette dame (même si j’en meurs d’envie). Elle avait peut-être passé une très mauvaise journée (et son gamin la faisait peut-être vraiment « chier » …  hein … bon …)(je cherche). Mais mon côté moraliste et puritain n’a pu s’empêcher de s’offusquer (en vrai, j’avais mal pour le gosse), donc en montant dans la voiture j’ai lâché un :

« Et bien, putain »  à moi-même.

Sauf que  :

mot d'enfant

 

 

Mes Mômes sont impitoyables.

(Bordel)


giphy (1)

 

****

Rendez-vous sur Hellocoton !

5 thoughts on “La Minute Nécessaire de Monsieur Trottinette #7 ~ Le gros mot.

  1. t’as jamais vu le dessin de Jack à ce sujet? Un truc du genre « quoi? tu dis des gros mots à l’école?? Putain si tu continues ça va chier!  » C’est du vécu pour plusieurs d’entre nous… Des fois on explique à des enfants de 7 ans que certains mots de leur quotidien sont des gros mots….

    1. Oui, je me souviens de ce dessin. Nous aussi , on entend de drôle de choses en réunion parents/profs. Cela me choque toujours autant, ceci dit. Par contre, j’imagine la complexité d’expliquer à un enfant que ce qu’il dit quotidiennement est un gros mot.

      1. oui, car ils confondent langage familier et gros mot (on le voit quand on fait la leçon sur les niveaux de langue, ils sont à moitié choqués). Après certains gros mots pour moi sont clairement familiers pour d’autres personnes. Putain est bien un signe de ponctuation dans le sud comme dit ma copine Vafairetesdevoirs!

  2. je dis plein de gros mots. tout le temps. C’est pas bien. Mais je peux pas tout arrêter en même temps… j’ai arrêté la cigarette… les gros mots sont depuis encore plus nombreux. J’ai honte. Mes enfants en connaissent plein. Ceci dit, quand il y en a un qui sort de la bouche et qui n’est pas de moi, je suis offusquée. Mes enfants seront aussi grossiers que leur mère. Il fallait bien qu’ils aient un défaut…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.