La minute nécessaire de Monsieur Trottinette #5 ~ Good Morning Apocalypse !

 

Fils Aîné aime bien effrayer son frère de temps à autre avec de bons vieux bobards. C’est un des privilèges de l’Aîné de pouvoir raconter des histoires abracadabrantesques à son Cadet.

Moi, j’étais la petite dernière (j’étais également la plus jeune cousine) … donc celle a qui on racontait des craques. Un jour, en jouant avec mes frère, sœur et cousins dans le pré derrière chez ma grand-mère, je suis tombée dans un petit talus rempli d’orties. Je devais avoir 5 ou 6 ans. J’ai bien évidemment hurlé de douleur. Jugeant certainement que le spectacle n’était pas suffisamment divertissant, une de mes cousins a rajouté :

-Ma pauvre Florence, tu ne savais pas que les piqures d’orties étaient MORTELLES.

J’étais en plein questionnement sur la mort justement, donc ces mots m’ont terrifiée : je me souviens encore ma course folle jusqu’aux bras de ma grand-mère. J’étais en larmes.

Ces quelques moments de terreur absurde sont restés gravés dans mon esprit. Et beaucoup d’autres …

Mine de rien, je surveille tout de même ce que Fils Aîné peut raconter à son frère (bien que ce dernier soit beaucoup moins naïf que sa maman).

Aujourd’hui, Fils Aîné s’est fait plaisir.

De bon matin (de trop bon matin), les Mômes observent le paysage devant la porte vitrée du salon :

– Oh, t’as vu : on ne voit pas l’autre côté de Winterfell, constate Fils Aîné [NDLR : nous habitons en hauteur]

– Nan, bah pourquoi ? demande son Cadet.

– Je pense que toute la ville a explosé dans la nuit !

-…………….. MAMAAAAAAAAAAAAAAAAN !

J’ai dû apprendre à Fils Cadet que le brouillard matinal n’est pas assimilable à une catastrophe nucléaire.

(remarque que c’était tout de même bien moche)

Voici donc la vision post-apocalyptique du jour :

36135220320100758

 

***

Et chez toi ami lecteur ? Quelques anecdotes mensongères à confesser ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

7 thoughts on “La minute nécessaire de Monsieur Trottinette #5 ~ Good Morning Apocalypse !

  1. Moi je n’en ai que deux, et mignonnes.

    J’ai longtemps travaillé avec des merdeux de maternelle…
    Un jour, alors que nous abordions la thématique de la nourriture, je leur demandais d’où provenaient les aliments, non manufacturés (fruits, légumes, etc…), comme ceux étant transformés (sticks de poiskaille, pâtes, etc…).
    Soudain je leur ai demandé d’où venait le saucisson… Et là, ça a été bonheur absolu.
    J’ai eu toutes sortes de réponses, dont je ne me souviens absolument pas… par contre, je me souviens de ce que je leur ai soutenu mordicus !
    Eh bien, le saucisson pousse dans les arbres. Ces arbres s’appellent des saucissonniers.
    Il y avait les naïfs, et d’autres se marrant et ne me croyant pas… sauf qu’à force d’insister, ces derniers ont fini par douter.
    Devant nous rendre je ne sais plus où le jour même, et alors que nous marchions dans la rue, je me suis soudain exclamée : Regardez !!! Un saucissonnier !!! Vous voyez là-haut les saucissons ?
    Naturellement certains avaient une bonne vue, alors que d’autres (pôves gosses myopes !) peinaient à voir les bestiaux !
    Rentrés à l’école, je leur ai demandé de dessiner ce qu’ils avaient vu… et bien-sûr, j’ai eu de magnifiques dessins de saucissons pendant des arbres !!!
    La vérité fut rétablie… en fin de journée. Paske chuis bonne comme le bon pain !
    Et bêtement, j’ai égaré les dessins depuis…

    Une autre fois, nous étions en forêt quand je me suis soudain écrié : Regardez là-haut !!! (Ouais je sais, j’ai l’obsession de l’altitude…) Vous avez vu ???
    Quoi ? ont répondu les gamins.
    Bah les nids !
    Les nids ? Quels nids ?
    Les nids de vaches tiens ! On voit des petits dedans !!!!
    Là, ça a été l’hilarité générale… et les mômes trop heureux de se marrer ont marché dans le jeu, si bien que durant toute l’année ils signalaient les nids de vaches et les dessinaient !…

    Bon, si vous voulez vous débarrasser de vos merdeux… oubliez-moi, j’ai déjà donné. 😀

    1. Effectivement, deux anecdotes très drôles. Fils cadet serait ravis de trouver les saucissonniers (cela nous éviterait de passer chez le boucher) Peux-tu nous indiquer où ils poussent ?

  2. Moi mon frère me faisait croire qu’il y avait des patates dans le ketchup ( purée de tomate sur l’étiquette).
    Mon oncle me disait aussi que le trou que j’ai sur le nez était du au fait que la petite sourie m’en avait volé un bout, alors qu’en fait ça venait plutôt de ma varicelle, ce que je lui expliquait à chaque fois mdr.
    Le coup du village qui a explose j’aurais pas pensé, il en a de l’imagination ce bonhomme, pourtant il y a pas de bombes à Winterfell si ?

    1. Il y eu beaucoup de bombes … durant la seconde guerre mondiale. Le centre-ville reconstruit après guerre a perdu beaucoup de son charme …surtout sous le brouillard 😉

    1. Oui, il a flippé … c’est étonnant d’ailleurs, le connaissant, qu’il ait cru à cette histoire d’explosion. Surtout que bon … le brouillard est assez fréquent à Winterfell 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.