Comme son papa il y a quelques dizaines d’années, Fils Aîné écrit des chansons.

Ses premières compos.

Peut-être avez-vous raté son premier  morceau : « Je suis une petite crevette morte ». Je l’avais déjà évoqué lors d’un précédent épisode.

Fils Aîné avait puisé son inspiration dans la contemplation de sa maman décortiquant une dizaine de ces crustacés afin de réaliser un de ses plats les plus élaborées : des pâtes aux crevettes.

BREF. Il m’avait demandé plusieurs fois si les crustacés utilisés pour la recette étaient bien morts. Cette conversation mère/fils palpitante avait abouti à sa première chanson :

DSCN3972 (1)

 C’est déprimant comme du Stromae (sous acide).

 

Le mois dernier, il a écrit le deuxième titre de son EP : « Le Bas du Matin »

Le bas du matin représente le tout début de la matinée :  l’heure indécente à laquelle nos Mômes se lèvent.

Je vous laisse en découvrir les paroles :

 

Capture

C’est beau comme du Pascal Obispo (sous glucose).

Cette fois-ci, Fils Aîné a composé une musique pour s’accompagner.

J’en ai un enregistrement pirate (la prise de son est en direct de la fosse du canapé) que je mets à disposition en streaming.
Fils Cadet est conquis : vous l’entendrez danser.

Nous sommes justement dans « le bas du matin » (06h12) au moment de cet enregistrement. L’interprétation nasillarde est un effet vocal voulu par le chanteur (qui n’a pas les moyens de se payer une production Pro-Tools + Auto-tune) mais surtout due au fait que ce dernier était complètement « balade » du nez au moment des faits reprochés.

Le rendu final est … étonnant. Mais nous nous sommes beaucoup amusés à nous enregistrer (j’ai quelques vidéos collectors maintenant).

Et tes enfants ? Ils composent également ? Nous pourrions organiser des Battles comme dans The Voice ?

Oui, non en fait …

***

Je rappelle qu’il y a un porte-bébé On de BabyBjörn à gagner en ce moment sur le blog, c’est ici.

***

Rendez-vous sur Hellocoton !

14 Comments