Avec Fils Aîné, nous avons décidé de préparer ensemble chaque semaine, un des deux repas du week-end (enfin disons que c’était ma décision, mais il y a adhéré avec enthousiasme).

D’autant plus que je lui laisse le choix de la recette. La semaine dernière, il a donc opté pour des hamburgers maison (quelle surprise) avec des potatoes.

 

Un repas léger, Fils Aîné, mes kilos en trop te remercient.

 

Hamburgers au fromage (4 personnes ) :

Avec en Guest Stars :

1 tomate.

1/2 oignon rouge (pour les adultes) (mes Mômes ont horreur de l’oignon).

Quelques feuilles de laitues.

4 pains à hamburgers.

4 petits steaks hachés.

De l’huile d’olive, du sel, du poivre.

Un morceau de comté.

Du ketchup ( si tu es un peu audacieux et que tu possèdes des épices chinoises, du vinaigre de Xeres et du gingembre chez toi, tu peux tenter le ketchup maison)(inutile de t’expliquer qu’ici, nous avons simplement choisi une bouteille de ketchup toute préparée).

Le scénario :

J’ai préchauffé le four à 180°C.

J’ai découpé la tomate et l’oignon en fines rondelles. Pendant ce temps, Fils Aîné a lavé la salade (répartition des taches), puis il a fait joujou avec l’essoreuse.

Nous avons mis les pains à hamburgers au four ( sous les potatoes – j’y reviendrai plus tard- ) Il ne faut pas les laisser trop longtemps.

Dans une poêle nous avons fait griller un côté des steaks dans l’huile d’olive, puis après les avoir retourné, Fils Aîné a déposé sur le côté cuit des petites tranches de comté que j’avais préalablement découpées. Nous avons laissé cuire 2 à 3 minutes.

J’ai sorti les pains à hamburgers du four, Fils Aîné les a coupé en deux, puis il a tartiné un des côtés avec du ketchup, il a rajouté une rondelle de tomate, des oignons pour les grands, un steak avec le fromage fondu, un peu de salade puis il a refermé le hamburgers. Ensuite il faut servir rapidement, sinon c’est moins bon.

 

Potatoes maison

Il faut choisir des pommes de terre particulières. Je n’ai aucune idée du nom de la patate en question, mais j’ai pris, dans mon magasin habituel, des filets avec la mention « spécial frites ». Quand tu es une buse dans mon genre, c’est pratique 😀 .

Bref, nous avons brossé puis lavé une dizaines de ces petites patates (trop), et je les ai découpées en 4. Nous conservons la peau; c’est meilleure : cela croustille. J’ai placé les morceaux dans un sachet congélation avec de l’huile d’olive, des épices (ce qu’on a dans le placard en général : curry, paprika, muscade …), des herbes de Provence, du sel. J’ai fermé le sachet et Fils Aîné a reçu l’ordre de le secouer en tout sens (à faire au dessus de la table, car les patates s’échappent en général). Une fois qu’elles ont pris une jolie couleur, nous les avons placées sur le lèche-frite et je les ai passé au grill du four à 200°C durant une vingtaine de minutes. (Pour la chaleur du four, c’est aléatoire, le mien est assez capricieux).

 

Voici le résultat obtenu samedi dernier, c’était délicieux et presque pas calorique … (Je signale que c’est équilibré : il y a de la salade dans le hamburger …)

hamburgers maison

***

Rendez-vous sur Hellocoton !
10 Comments