Elle passe ses nuits sans dormir, à rêver son bel avenir,
La groupie du pianiste guitariste …
Michel Berger ( debout )
Je n’ai jamais appris à jouer d’un instrument de musique, à part la flûte au collège ; mais j’ai une petite expérience (enfin longue à présent) de groupie.
Je partage avec vous quelques morceaux choisis ( huhuhu).  Bonne écoute 😉 !

*** GÉNÉRIQUE ***

 
Quand tu sors avec un « musicien » ( ajoute plein de guillemets ), tu prends le risque qu’il compose une chanson pour toi, parfois c’est sooooooooooo romantique, d’autre fois c’est juste, heu , drôle ?
Je vous laisse découvrir la chanson composée par le petit ami de Haley Dunphy dans Modern Family :


Je n’ai pas eu beaucoup de petits amis à la faculté.
Au lycée , je n’en ai eu aucun (en raison d’un mono-sourcil, de grosses lunettes, et d’une timidité maladive charmante).

A la fac, grâce aux lentilles et à ma découverte de la pince à épiler, cela s’est un peu arrangé mais je suis restée sur un nombre très limité tout de même.
Pour tout vous dire, si vous tenez vraiment à le savoir ( bande de curieux ), voici le nombre exact ( sans compter LdmJ ) :

92 – [ 2² + 17 * 5]

Oui, certains parmi vous aiment faire des mathématiques (des malades, sans doute) donc enjoy (#FunWithMaths). Il faudra juste faire attention aux priorités opératoires.

Evidemment, si je compte LdmJ j’augmente ce nombre d’environ 33%. Indice !

Bref , peu.

Mais ils avaient tous un point commun : ils jouaient d’un instrument de musique.


Sortir avec un « guitariste » (enfin, un mec qui pince des cordes).

Le guitariste te séduit souvent grâce à son instrument. Je défie une quelconque gamine de 18 ans se retrouvant face à gratteux ( un tant soit peu mignon ) et de ne pas craquer. Moi la première.

J’ai un faible pour les « musiciens », je ne m’en cache pas, je les trouve sexy (ouais) et  si j’étais célibataire aujourd’hui, je pense que je réagirais pareil …

Je te rappelle néanmoins que je n’ai aucun style musical ( Saison 1 – Episode 9 ).
Donc je partais de mon côté avec un handicap majeur pour séduire l’instrumentiste.

Revenons à notre étude sociologique :

Le guitariste (étudiant) emporte sa guitare partout, tu le reconnais à cette excroissance qu’il a dans le dos. Il commence chacun de ses rendez-vous (les premiers en tout cas) par te demander si tu as envie d’écouter quelque-chose. Evidemment , tu trouves cela trop romantique.Si tu sors avec un garçon qui aime jouer des morceaux que tu connais ( genre du Goldman ), c’est facile. Par contre, si le mec aime écouter de la musique plus pointue, principalement anglo-saxonne, et que tu es une buse musicale, c’est moins évident …

Pour ma part, je ne voulais surtout pas passer pour la fille qui n’avait aucune culture musicale (même si c’était EXACTEMENT cela, en fait). Donc avant chaque rendez-vous , je révisais. J’ai même demandé des cours express à une voisine de chambre, qui m’avait filé quelques CDs à écouter. Je ne connaissais que Nirvana (et encore parce que Kurt Cobain était mort). C’était pathétique.

Tu as tiré le gros lot, si ton petit ami joue dans un groupe. Evidemment, ce combo a un nom naze du genre « Oxygen » mais toi, tu le trouves évidemment « trop original hihihi« . Grâce à ton « mec » et à ses « concerts », tu as l’occasion de visiter des bars étudiants glauques, des cafétérias d’Ecole Supérieure où zonent de futurs ingénieurs  relous ou la cafet non moins sympathique du Resto U.

Mais ce n’est pas grave, tu acceptes d’aller à toutes les représentations de THE groupe parce que tu es la petite amie du guitariste, ce qui te confère une petite aura parmi les 20 copains ( au moins ! ) venus assister à la répet  représentation. Tu te surprends à connaitre par cœur les chansons composés par la bande de copains de ton chéri et à fredonner « Balle élastique » ( quoi ? tu ne connais pas ce classique ?! ) dans le tram en toute impunité. 

Attention référence : telle Hélène de Hélène et les garçons (ou Laly) (plutôt Laly, elle est plus jolie) tu te retrouves à les écouter répéter dans une pièce insalubre, une fesse sur un bongo, dans une chaleur étouffante, avec un sourire extatique. A force de te voir  accroupie sur leurs « partoches », ils finissent par te proposer de passer du stade de groupie à choriste. Tu acceptes, parce que tu te sens UN PEU obligée. Finalement, cela t’amuse … un peu. Beaucoup moins quand il s’agit de renouveler l’expérience devant un public (même celui aviné de la Fête de la Musique).


 Sortir avec un « pianiste » (enfin, un mec qui frappe des cordes)

A l’instar du guitariste, il te séduit avec son piano, sauf que pour lui c’est moins évident d’épater son monde en soirée.
« Excuse-moi, je me suis permis d’apporter mon piano à queue,  je gare où le bus , s’il te plait ? »
NON, il se contente de regarder hargneusement son copain guitariste déballer son instrument désaccordé et éblouir la fille convoitée avec un « The Man Who Sold The World » (version pourtant peu agréable pour celui qui, comme ce pianiste, possède une oreille absolue).

Je suis sortie avec un étudiant en musicologie, qui était (il faut le reconnaître) plutôt doué au piano. Il jouait du saxo aussi.
Lui avait compris le truc. 
Dans ma cité, qui je le rappelle était à clientèle exclusivement féminine, il y a avait une pièce avec un piano droit, que nous pouvions investir tout moment. 

Mon futur petit-ami, connaissant très bien une de mes voisines de chambre, lui a demandé s’il était possible d’y organiser des soirées piano. Il se retrouvait donc le seul mec entouré de 15 filles hystériques.

Il nous questionnait tout à tour sur ce que souhaitions écouter.
A l’une de ces soirées, je lui ai répondu que j’adorais Michel Berger. Il ne connaissait de mémoire que peu de morceaux de lui, mais la fois suivante, il a apporté un livret de partitions du chanteur. J’avais trouvé le geste super touchant. D’autant plus qu’il n’avait pas hésité à me dire le prix que lui avait coûté l’ouvrage (trop la classe). Mais ce n’était pas grave, j’étais conquise. Le tarif pour me séduire était donc d’environ 130 francs (oui, je parle en francs comme votre mémé).

J’étais une fille facile.
Bon, j’étais jeune.

Quand tu sors avec un pianiste, il a de grandes mains, et c’est chouette (pardon , je m’égare).

Il n’hésite pas à te composer des chansons rien que pour toi avec trois jolis accords qui se marient bien ensemble. Il fait rimer Florence avec Élégance, et tu trouves cela si …. BEAU (c’est l’effet piano).

Tu passes des heures à l’écouter, et à tourner les pages des partitions d’un air concentré. Quand il est étudiant en musicologie, tu dois en plus le soutenir dans ses apprentissages de morceaux très difficiles et moches.

Le truc sympa, c’est qu’il peut te jouer le générique de  Il était une fois l’homme . J’adore ce générique. Ouais, je sais que c’est du Bach en fait (mais on s’en fout).

Cependant, mon expérience personnelle tend à me faire penser que le pianiste est volage.
Dès que tu as le dos tourné à réviser sur ton putain de capes de merde (copyright LdmJ), il s’en va demander à la lune acheter des partitions d’Indochine, pour sa prochaine proie facile. Fuck.

 


*** COUPURE PUBLICITAIRE ***

 
Savez-vous que Guitar Hero peut se jouer en acoustique ? En voici la preuve :


 *** Parenthèse LdmJ ***
 
Sérieusement, j’en appelle aux copains qui connaissent personnellement LdmJ, vous ne trouvez pas que, sur cette photo de Nicolas d’H&G, il y a un air de ressemblance avec son jeune lui ?
 LdmJ (version 1.0) (version Bêta) (version lycée)
Nous étions dans la même classe de terminale au lycée. Des années plus tard , nous nous sommes retrouvés dans le même groupe de Prépa Capes.


Précision importante : LdmJ ne m’a pas séduit grâce à sa guitare. 

Effectivement, il ne la promenait pas en cours de Probabilités :
« Hum, voyons Flo, quelle est la probabilité pour que je joue un sol mineur, sachant que je viens de gratter un accord en ré majeur ? » ( ouais, des probas conditionnelles en plus ).

Toute notre histoire , je l’ai déjà raconté dans les premiers épisodes du blogs.

En fait , il m’a séduit en m’emmenant voir Chicken Run au cinéma. 

D’un point de vue général, LdmJ ne cherchait pas à draguer avec sa guitare.
Attention, je ne critique pas les mecs qui le faisaient, car je trouve cela légitime , quand tu vois l’effet guitare ou piano sur les non-pratiquants, ce serait dommage de ne pas en profiter (un peu).

LdmJ, lui, ne voyait pas les choses ainsi. Il jouait de la guitare car cela lui permettait  d’explorer son côté déprimé, qu’il cultivait avec bonheur (oui, deux mots antinomiques dans une même phrase, c’est normal). Et surtout parce qu’il adorait cela. 

Quand nous avons commencé à sortir ensemble, il jouait énormément. J’ai acquis, grâce à lui, une certaine culture musicale. Maintenant, je n’ai presque plus honte dans des soirées avec des amis connaisseurs. 

Je me rappelle qu’au tout début de notre histoire, il était dans sa période Smashing Pumpkins, il jouait 2 à 3 morceaux de ce groupe chaque soir. Grâce à lui,  « Tonight, Tonight » ne me fait plus penser aux New Kids on The Blocks ( enfin, encore un peu tout de même, faut pas déconner ! )


Alors concrètement vivre avec un guitariste, comment cela se passe ?

 Vivre avec « LE » guitariste (enfin, celui qui t’a mis la corde au cou).

– Une guitare – aux formes avantageuses – est régulièrement assise à ta place sur la canapé, ce qui peut se révéler légèrement agaçant. Tu a beau lui dire : « That’s my Spot ! » , elle s’en fout.

– Quand tu choisis une maison, tu acceptes de rajouter une pièce supplémentaire à ta liste de souhaits, simplement pour entreposer tout le bordel acoustique de ton chéri. Ce qui augmente considérablement le budget. Mais ton amoureux n’est absolument pas réceptif à des arguments du style : « Mais enfin, tu ne peux pas jouer au grenier ( ou à la cave, merde ) » à cause d’un problème pseudo acoustique (ou d’humidité, parce que les instruments ça craint le froid, gna gna gna).

– Grâce à la pièce à musique, ton chéri se sent légitimé pour créer un groupe avec ses collègues. Ils investissent la maison tous les jeudis et tu te sens obligée de préparer à manger pour tout le monde !
En vrai, je n’en m’en plains pas, ces jeudis-soirs-là, me manquent ! (Poke Nadège, MCC, si vous me lisez 😉 )

– Tu subis acceptes que ton premier cadeau de Saint-Valentin soit … suspense … comble du romantisme … une guitare acoustique. Parce que ton amoureux est persuadé, en te voyant gratter de temps en temps les cordes de sa guitare chérie, que ton rêve secret est d’apprendre à en jouer (alors que ton rêve secret c’était un joli bijou) (mais c’est vrai que c’est compliqué une fille, hein).

– Tu acceptes donc d’apprendre à jouer quelques morceaux,  tu ne te sens pas du tout forcée par ce bel instrument neuf qui te nargue. Puis tu prends conscience que tu ne pourras jamais jouer autrement qu’en arpèges car tu as un problème de synchronisation des mouvements avec ta main gauche. Lose.

– Tu poses TA guitare à la place de ton chéri sur le canapé. Même à sa place sur son lit, tiens.Vengeance.

Mais tout de même :

– Une guitare c’est moins encombrant qu’un piano.

– Tu trouves cela bien sympathique d’avoir un mec qui te joue de jolies choses, et que tu peux accompagner en chantant (faux et fort, mais tu t’en fous, il a signé pour cela aussi).

– Tes Mômes ont un endroit pour déjeuner hurler en paix. Pièce à musique = défouloir = Mômes irrécupérables pour l’activité suivante.

– Tu peux donc envoyer tes trois hommes dans la pièce-à-faire-du-bruit et vaquer à des occupations autrement plus intéressantes (genre facebooker tranquille). Il faut juste mettre un casque sur tes oreilles.

– Ton chéri achète des micros, tu peux donc jouer au karaoké quand tu es seule chez toi (et c’est bon).

– Tu as quelqu’un pour te faire les musiques des bandes-annonces des épisodes de ton blog et c’est quand même trop la classe. D’ailleurs si vous n’avez pas écouté celle de lundi, je vous convie à le faire : LdmJ a vraiment assuré.


 

Enfin pour terminer cet article, je vous ai concocté ceci :

 Vocabulaire à connaitre pour les novices :

Toi aussi, tu as envie d’investir dans un guitariste à la maison ?

Quelques petits trucs à savoir :

Groupie / Fan :
Après des heures de palabres inutiles discussions intensives entre amis, nous en avons conclu que la Groupie couche, contrairement à la Fan. Attention donc au vocabulaire employé.

Cover :
Le Groupe face à toi massacre joue une chanson connue mais légèrement différemment.

Compos :
Le Groupe crée lui-même ses morceaux.
LdmJ a composé de très jolies chansons ~ paroles et musique ~
( oui, c’est vrai )(je sais parfois me montrer gentille avec lui et être une Good Wife).

D’ailleurs Fils Aîné a commencé également.
Il a déjà écrit sa première chanson !
Nous avons retrouvé sa compo affichée dans sa chambre samedi dernier :

Cette chanson a été inventée après m’avoir observée décortiquer des crevettes samedi dernier.
L’inspiration ne se commande pas.

Impros :
Le Groupe improvise un truc. Je te conseille donc de te barrer.
Ceci est aussi appelé « faire un bœuf »,  sans doute en rapport avec le son pénible produit.
LdmJ et les Mômes font souvent des bœufs grâce à la mini-batterie achetée en brocante. C’est … charmant.

Bzoiiiiiing !!!
Oups, pétage d’une corde suite à l’utilisation intensive de l’instrument !
(ou à un tirage malvenu de Fils Cadet sur ladite corde).
Je vais donc devoir te laisser.

 


 

*** GENERIQUE de FIN ***

Voici une compo (réinvestissement des connaissances) du groupe Mystik Spiral  :

Je remercie particulièrement LdmJ (et mes quelques ex)
sans lesquels cet article de la plus haute importance n’aurait jamais vu le jour !

Je remercie mes Mômes également pour leur bruit journalier.

 

Merci d’avoir lu le générique jusqu’au bout  !

Rendez-vous sur Hellocoton !
28 Comments