OK … le titre est un peu racoleur, c’était pour attiser votre curiosité, disons plutôt :

Cette semaine, tu l’as peut-être manqué, mais j’ai répondu à quelques questions sur le site maman.fr, mes réponses se trouvent ICI.
LdmJ, mon tendre époux, s’est demandé pourquoi, on ne posait jamais de questions à lui. Je vous rappelle qu’il possède sa propre Page Facebook : Dark Side of The Mômes. Cette dernière est la face cachée de la mienne. Chez lui, tu peux trouver des bonus divers, ainsi que des bandes-sons aux différents épisodes du blog … entre autres.
Aujourd’hui, il a donc accepté de répondre à mes questions ; j’ai posé exactement les mêmes celles de Maman.fr. ( Autant dire que je ne me suis pas embêtée ).

 

 

Je fais donc comme dans les JT : lorsqu’un Ch’ti s’exprime on lui sous-titre ses phrases.
Là, pour les parisien(ne)s qui ne le comprennent pas à cause de son accent easterosien, j’ai retranscrit les réponses de LdmJ.

Pourquoi avoir ouvert votre page facebook ?

 » Pour le plaisir ! «  C’est écrit en fait sur la page Facebook, c’est le premier truc. Voilà.

Qu’est-ce que cette page a changé dans votre vie?

Elle me prend beaucoup de temps, et puis surtout l’intérêt c’est que j’ai pu rebrancher les instruments qui sont juste derrière moi. J’suis obligé de bosser un morceau nouveau par semaine, plusieurs pistes, hein ; dont, ben des guitares qui sont là. J’utilise principalement la « Les Paul » et puis la basseque l’auteure de Game of Mômes m’a offert pour mes trente ans. Et puis après je passe environ 2 heures à essayer de mixer tout ça. Parce que c’est plein d’imperfections. Bien sûr.

Le commentaire qui vous a le plus touché ?

Oh moi je suis comme tout le monde, j’adore les commentaires.

Celui dont je me souviens plus particulièrement c’est un de Karya – ce qui n’a rien à voir avec le fait qu’elle gagne tout le temps – c’est juste, euhhh, c’était pour l’épisode 22, j’faisais une preview, euh voilà j’avais mis un morceau de Queensryche qui s’appelle  » Waiting for 22  » et Karya avait écrit  » Woh le 22, c’est pas plutôt Accacia Avenue  » toujours en rapport avec Iron Maiden, pour ceux qui connaissent, ce qui n’était pas le cas de l’auteure à l’époque, hein.
C’est surtout celui-là dont je me rappelle ; sinon y’en a plein des sympas quand même à chaque fois.

Et si vous partagiez avec nous 3 sites ou blogs que vous aimez ?

 
Ah ben oui, là je peux, vu le temps que je passe sur internet maintenant, hein j’suis un peu obligé. Y’en a un , j’ai pas le droit de le dire, mais il s’appelle  » Game of Mômes «  parce que j’y passe quand même beaucoup beaucoup de temps … en relecture, hein.
Sinon, pour ceux qui comptent, donc il y a évidemment  » ENT PLACE « . Je poke tous les profs du secondaire. Je pense que dans le primaire vous allez avoir bientôt un truc du genre, ça va être bien sympathique. Voilà, bon courage.
Sinon, ce que j’utilise éventuellement, c’est  » Arte Live Web « , il y a pas mal de concerts et pas mal de choses en direct et c’est plutôt bien. En même temps je peux pas trop utiliser souvent l’ordinateur, il est tout le temps squatté : écrire des pavé, ça prend du temps quand même.
 Et le dernier c’est  » Le Gorafi « . Comme tout le monde, en fait. Parce c’est vraiment vraiment drôle.

Si vous deviez vous définir en 3 mots ?

On va faire un jeu, puisque dans l’interview de Flo, elle s’était basée sur Pyramide.

Là on va faire :  » Dessinez c’est gagné « 

Alors on utilise : un marqueur, le tableau des Mômes bien sûr et pour Karya on va mettre un peu de musique. Evidemment c’est le jeu hein, essayer de trouver quelle musique c’est. Je mets en route, c’est un peu connu – un peu – et je ne parlerai pas beaucoup dessus.

Donc en trois mots, ce sera en trois dessins et c’est l’auteure de Game of Mômes qui va être obligée de répondre.

[…]

Ah tiens, Mathilde : écoute ! Il chante, tu pourras peut-être retrouver les paroles.

Votre plus grande fierté ? 

 Ma plus grande fierté, ben c’est mes Mômes. Ouais si, c’est mes Mômes, même quand il me foutent la honte, ce qui arrive assez fréquemment … euh comme hier matin : ils faisaient une colère sur le trottoir et à ce moment là – c’est véridique – y’a une élève dont je suis prof principal qui est passée, avec ses parents. Voilà . Avec les deux gamins qui hurlaient sur le trottoir c’était … « awkward » !
 

Votre plus grande erreur ?

Ma plus grande erreur c’est quand même excessif, on a beau avoir des regrets dans la vie, des erreurs on en commettra toujours. Alors une de plus grosse erreurs – j’en parlais justement l’autre jour avec un copain à un concert – c’est de ne pas avoir vu Nick Cave en 1996 aux Eurockéennes. Parce qu’au même moment j’étais allé voir Ministry. On était tout devant  avec la  copine, enfin la sœur d’un copain pardon, et je me suis défoncé l’oreille droite mais vraiment. On était vraiment tout près de la scène et je n’avais pas de protection auditive. Donc depuis, même quand je joue de la guitare je mets des protections auditives.

Voilà. Et je n’ai toujours pas vu Nick Cave en concert.
Et son dernier album est génial.
 

Une rencontre qui vous a marqué ?

Toutes les rencontres sont enrichissantes, non ? Oui.

Alors je pourrais donner deux rencontres qui ne sont pas à proprement parlé des rencontres.
Alors la première , c’était  aux Eurockéennnes mais en 2000. C’est le meilleur concert auquel j’ai assisté : c’est de voir Nine Inch Nails de tout près mais de tout près vraiment.
Et la deuxième rencontre importante, c’est la rencontre avec mon fils, quand il est né.
Quand Fils Aîné est né. C’est nul : Fils Aîné est né. Bref quand il est né, c’était un moment incroyable .
 

Une phrase que vous aimez ?

Alors attention, je vais être très philosophe :   » Hodor, Hodor, Hodor ! « 

 Une femme que vous admirez ?

Euh alors attention parce que si je dis pas que c’est ma femme, c’est une mauvaise réponse.
Mais je vais quand même dire : Christine Boutin. Parce que ça fait 20 ans qu’elle débite connerie sur connerie, elle s’en prend plein la gueule – à raison hein, on est bien d’accord – mais en même temps, elle continue. Elle continue de plus belle et moi je trouve que c’est un bel exemple pour nos élèves qui sont en difficulté et qui se découragent super vite : elle, elle ne se décourage pas.

Et demain ?

Ben demain c’est le 11 Novembre !
Donc théoriquement, je « glande » avec les gamins sur les bras, enfin … on glande, ouais : on est réveillé à 6 heures en fait donc demain ça va être très très long.
Sinon, plus sérieusement demain c’est lundi. Et le lundi, c’est bande-annonce ! Et c’est le jeu de la bande-annonce, alors je n’ai qu’une seule chose à vous dire : A Lundi !

Voilà, si toi aussi, tu as des questions à poser à LdmJ ou à moi-même, n’hésite pas à nous en faire part !

***
Rendez-vous sur Hellocoton !
13 Comments