Bad Mother#3 Gourmandises

LdmJ et moi-même sommes tout aussi gourmands que nos Mômes. Oui, on se moque beaucoup de leur appétit gargantuesque, mais il faut reconnaître que « bon sang ne saurait mentir. »
( poke Emmanuelle, je ne plus mettre une expression sans me bidonner. )
Nous ne mangeons pas avec eux le soir : ils mangent en couple vers 19h00, sous notre surveillance, puis nous mangeons en couple vers 21h, peinards.
Si tu suis les conseils donnés dans toutes le fatras de bien-pensance concernant l’éducation de tes enfants, il est facile de se convaincre qu’il faut TOUJOURS manger avec ses mômes, que c’est un moment important de partage. Avant d’avoir des Mômes, je le croyais aussi.
Mais j’ai eu des Mômes, et je ne suis plus si catégorique. Il y va de mon confort gustatif, olfactif et surtout je déteste manger parmi les nuisances sonores. Je partage déjà de chouettes moments avec eux au petit déjeuner quand le cadet hurle pour avoir son lait chaud puis froid, je supporte un repas de midi froid entre deux mômes qui essaient de s’attraper mutuellement leurs fourchettes, et je grignote un morceau de pain au goûter, tout en distribuant de l’autre main les tartines de confitures.
J’estime que nous avons le droit chaque soir de manger tranquillement sur le canapé, devant une série sympa.
On termine le repas en se blottissant sous une couette.
J’avoue ne pas avoir envie de renoncer à ces moments-là.
Pas encore.
Nous discutons suffisamment avec nos Mômes à d’autres moments de la journée, enfin ce sont plutôt eux qui discutent avec nous ( ce sont de vrais pipelettes ). D’ailleurs il vaut mieux faire un débriefing de la journée au moment de l’histoire du soir, plutôt qu’à table, quand ils passent leur temps à chigner pour des broutilles : trop chaud, trop froid, pas assez de pâtes dans l’assiette ou trop d’eau dans le verre, sans oublier le classique  » Nan ! pas des légumes …  » ( la liste de leurs doléances gustatives est sans fin de toute façon ).
Les Mômes savent que nous mangeons en amoureux.
Ils viennent parfois s’immiscer dans nos repas nocturnes.
Tu connais maintenant les innombrables relevés inutiles de Fils Cadet. Il aime bien venir inspecter le contenu de nos assiettes. Il est ravi d’y découvrir de la salade ou de la soupe ( « beurk, ch’est pas bon cha » ) ( il parle comme Marchel Premier quand il se relève car il a une tétine dans la bouche. )
Par contre, il n’apprécie pas d’y trouver des trucs sympas alors qu’EUX, ils ont dû se farcir les restes du repas de ce midi ( en même temps, il s’agissait d’un reste de pâtes … ce qui sur l’échelle de leur préférence alimentaire est en très haute position. ).
Quand nous avons décidé d’un repas du soir sympa et caloriquement indécent, nous attendons qu’ils soient bien endormis.
Sauf que parfois, ils se réveillent tout de même …
C’est ainsi, que vers 22h penchée au dessus du lit de Fils Cadet , je n’hésite pas à affirmer que SI nous sommes en train de manger de la salade ( alors que j’ai la bouche pleine de curly ).
Mais le petit a le nez fin :
Mais maman , cha chent la cacahuète !!!
Les curly sont traîtres.
C’est ainsi que cet été, nous avons balancé les restes de nos Mac Deluxe et frites sous la table basse, en laissant bien en évidence le demi-litre de coca. … Fail.
Fils Aîné nous a fait une vraie bouderie. Et nous avons dû lui promettre une sortie Mac Do pour le consoler.
Maintenant qu’ils sont plus grands, nous devons également faire bien attention aux cartons des pizzas du vendredi soir, qu’il faut descendre à la cave le soir même. Sinon, le week-end risque de commencer de bien mauvaise manière …
Et toi ? Manges-tu toujours avec les Mômes ?
Et si oui, n’es-tu pas tenté(e) de les faire manger ensemble ? Avoue …

C’était ma participation aux Bad Mother de Emma et Maud.

Rendez-vous sur Hellocoton !

25 thoughts on “Bad Mother#3 Gourmandises

  1. Excellent !!!!!
    Pour l’instant Tit cul étant toute seule, on mange tous ensemble et comme le deuxième (si il y a) sera vraiment bcp plus petit que Tit cul, donc je pense qu’on continuera comme ça. Mais ta méthode est terrible ^^

  2. Tout pareil !!
    Les garçons mangent ensemble vers 19h, et quand ils sont couchés nous pouvons apprécier notre repas !
    J’en avais marre de ne pas pouvoir manger tranquillement, de devoir me lever sans cesse, et de finir mon repas froid.
    Maintenant on mange en amoureux aussi, tranquille devant la télé ! C’est ainsi que la dernière fois nous avons pu apprécier notre raclette ! 🙂
    Et ici aussi, les pâtes c’est le summum, j’ai donc aucun remords à leur filer le soir 😉 D’façons, ils aiment pas la raclette !! 😉 ^^

  3. Héhéhé !!! Alors là chapeau !
    ça nous arrive de temps en temps de manger après eux, mais pas quand ils sont au lit, et on mange comme eux, par contre ça m’arrive de me planquer dans la cuisine pour manger qqch que je veux pas qu’ils voient !
    Sinon notre moment de couple à nous c’est le midi, qd les gars sont à la cantine (et ouais #BadMother un jour, #BadMother toujours !) LOL !

  4. Lucas est seul donc nous mangeons toujours à 3. Nous avons arrêté le canapé dès qu’il a mangé « comme nous ». De plus manger après le coucher avant c’était trop tard pour moi. Il y a encore 2-3 ans j’avais beaucoup de boulot le soir donc à 21h je ressortais les cours. Aussi j’aurais la flemme de prévoir 2 repas. Par contre on mange en cachette les cochonneries le soir quand il est couché. (chocolat, bonbons….) Mais vous me faites bien rire, c’est génial, comme dans la pub pour les frites avec l’ado!!

  5. Alors nous on mange tous ensemble mais comme toi j’aimerais plus souvent qu’on mange que tout les deux tranquille, sans avoir sans cesse, des demandes, géré le petit qui ne veut plus manger au bout de 2 fourchettes etc…., On les fait manger a 19h mais nous manger a 21h ça nous fait tard. c’est pour ça qu’on mange ensemble.
    la seule chose qu’on mange qu’une fois qu’il sont coucher c’est la raclette car le temps de géré pour les 4 nous on mange trop rapidement on ne l’apprécie pas donc maintenant on les fait manger et une fois qu’ils sont au lit on mange tranquille.
    Quand j’étais petite, on mangeait mes frères et sœurs ensemble dans la cuisine et mes parents mangeaient après nous sauf le week-end ou on mangeait tous ensemble. cela ne m’a jamais choqué.

  6. Cette semaine, j’ai dit au n’am… mais qui a eu cette putain d’idée de manger tous ensemble, le soir… on va les faire manger avant nous, hein… Bon, il a rétorqué que c’était moi. Des restes de Pernoud dans le sang, j’imagine. Avec niafette qui est plus gourmande que nous tous réunis, je crains pourtant qu’on ne puisse pas manger avant minuit, tels des gremlin’s…

  7. Ahhh j’adore !!
    Ils ont un sixième sens pour la bouffe !
    La prochaine fois, file te laver les dents avant de passer dans leur chambre 🙂

    Pour l’instant les filles mangent avant nous, on a tenté de manger avec la grande cet été, c’était vraiment chouette mais en bonne bouffeuse qu’elle est, elle veut tout comme nous..(et pour l’instant j’évite les protéines le soir).Pour dire hier, on a retesté, elle ne voulait pas de sa soupe ! Son père a dû l’acheter à coup de morceau de viande pour qu’elle en mange ! Elle mangerai que de la viande (et des épinards!) ca lui irait !

  8. Alors je suis totalement d’accord, meme si c’était contre mes principes de départ !! Bon par contre ils comprennent vite, faut cacher les preuves de tout ca c’est clair, ils sont a l’affut au moindre indice 😉 Bisous

  9. mouahaha !!! je me reconnais bien dans ta bad-mother-attitude 🙂
    En tant que parents indignes, nous avons une soirée sans enfants dans la semaine (organisation compliquée oblige) et du coup on se fait des macdo et trucs bons ce jour-là en général… mais bon des fois on craque et on se fait un japonais pendant que les petits essaient de dormir (ou pas!)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.