[Ceci est une rediffusion : ce billet de la saison 2 ayant disparu de mon blog, je le replace aujourd’hui]

[ La BANDE-ANNONCE VIDEO de cet épisode dont le son est la reprise par LdmJ d’un morceau de NIRVANA est accessible en cliquant sur ce texte ]

 

Voici venu le temps des rires et des chants …

 Effectivement, les classes de maternelle peuvent être vues, comme des classes où le rire et les jeux prédominent. Fils Aîné le vivait comme cela. Moi aussi d’ailleurs, vu que chaque matin, je lui lançais :
 «  Amuse toi bien ! « 

… devant la maîtresse, qui me regardait certes gentiment … mais qui devait être consternée intérieurement pas mon manque d’empathie envers son travail.

Heureusement je ne rajoutais pas :

 « Euh … vous aussi. « 
 Fils Aîné vient de faire sa rentrée au CP. C’est peut-être le moment idéal pour faire un petit bilan de ses trois années passées là-bas. D’autant plus que je viens de rempiler pour trois années de Fils Cadet.

*** GENERIQUE ***

Mathilde ( poke ) m’a fait découvrir ce jeune prof de PS qui nous explique sa journée avec ses élèves, c’est vraiment HILARANT, et d’après elle, criant de vérité :

( Poke Fils Cadet )

***


Fils Aîné a passé ses trois années de maternelle dans l’école qui est située à moins de 500 m de notre maison.

C’est une école classée ZEP. L’assouplissement de la carte scolaire a permis aux familles de notre quartier ( plus privilégié ) de réclamer ( et d’obtenir ) une autre école. Beaucoup de voisins ont également préféré placer leurs enfants dans l’école privée de Winterfell.

Pourquoi ? Principalement, pour éviter que leur progéniture ne fraye avec les Mômes de la ZUP…

Je ne sais pas trop quoi dire, l’équipe enseignante est très sympathique et dynamique, beaucoup d’activités sont proposées, notamment la piscine car  les enfants peuvent s’y rendre à pieds.

Fils Aîné a fait de nombreux progrès dans cet école. Notamment il a appris à se montrer plus ouvert vis à vis des autres ( enfin surtout vis à vis de ces copains de classe ) ( pour les adultes ce n’est pas encore gagné ).


 

Petite section

Ayant passé 3 années en crèche, l’adaptation à l’école ne lui posa pas de problème particulier, en dépit de la naissance d’un petit frère en ce mois de septembre 2010, et d’une propreté « siestesque » acquise de haute lutte, quelques jours avant la rentrée.

Ok j’étais en congé maternité, mais je dois avouer que l’idée d’être obligée de garder Fils Aîné les après-midi me donnait des sueurs froides ( il ne faisait jamais de siestes à la maison ).

Au mois de juin, il n’était même pas propre le jour. Nous avons donc commencé de longues séances : Maman ou Papa, le pot et Fils Aîné. Dans les toilettes, se trouvaient de vieux Cosmopolitan, Fils Aîné les feuilletait et nous demandait de nommer la lettrine qui débutait chaque article.

Après un mois, Fils Aîné n’était toujours pas propre, mais il connaissait toutes ses lettres majuscules ( je peux donc bien l’avouer, il connait ses lettres grâce à Cosmo ).

Il a toujours été fasciné par les mots en général.

Nous étions certains qu’il n’éprouverait pas de grosses difficultés d’apprentissage. ( Notre progéniture est la PLUS INTELLIGENTE, OK ? ).

Quel ne fut pas notre surprise ( et notre dépit ) de voir la maîtresse nous prendre à part dès le mois de Novembre pour nous expliquer que Fils Aîné était le seul élève de sa classe à ne pas savoir tenir son stylo correctement.

Il le tenait avec son poing en fait. Nous pensions que tous les Mômes de PS faisaient ça : le poing refermé sur le stylo, et la tête à 2cm de la feuille de papier. ( Éventuellement la langue sortie pour se donner un air de concentration intense ).

D’après la maîtresse : NON ! Comme il n’avait pas encore 3 ans, je pense sincèrement qu’elle a dramatisé la situation. ( Mais bon, à priori c’était le SEUL de sa classe hein ! ).

C’est vrai qu’il ne dessinait jamais, cela semblait le saouler gravement.

Le premier dessin de son cahier de vie est comment dire … je vous laisse juge :

Nous avons donc suivi les conseils de la maîtresse, et inviter notre petit Fils Aîné à dessiner plus régulièrement en repositionnant correctement ce stylo taquin.

En fait, je crois qu’il avait ( et a toujours ) un petit souci de coordination.

Il savait ce qu’il voulait dessiner, il était capable de nous dire que pour tracer une maison, il fallait commencer par un rectangle surmonté d’un triangle, mais la main refusait de suivre ce que lui dictait ses pensées, cela le rendait un peu dingo et il envoyait systématiquement valser sa feuille de papier . Fils Aîné : ce MONUMENT de patience.

Je pense d’ailleurs que c’est pour cela qu’il n’a pas réussi à retranscrire toute la beauté ( intérieure ) de sa maman dans ce dessin réalisé en fin d’année :

Oui je sais sais je ressemble à une grosse fourmi, mais vous noterez en tout cas le progrès par rapport au premier dessin.


Moyenne section
 En Moyenne Section, Fils Aîné a eu deux maîtresses. Je sais que pour certains parents, le fait que son enfant ait deux maîtresses est une réelle source d’angoisse. Personnellement, je pense que les enfants s’adaptent facilement.

Parenthèse :

Cette année, Fils Cadet a un maître les lundis et mardis et une maîtresse les jeudis et vendredis. Cela l’aidera à apprendre l’enchaînement des jours de la semaine. A la crèche, plusieurs personnes s’occupaient de lui, il n’en était pas perturbé pour autant. Je crois que cela gêne plus les parents, car ils n’aiment pas s’adresser à deux personnes différentes. Moi non plus d’ailleurs 😉

Cependant, cette année là …  encore… une de ses maîtresses m’a prise à part pour me parler d’un autre souci relatif à Fils Aîné : il n’avait pas d’ami. Il aimait rêvasser seul dans son coin et s’employait à mettre de la distance avec tous les éventuels copains qui s’approchaient de lui. Le genre d’information qui est difficile à entendre et à gérer. D’autant plus que Fils Aîné adorait aller à l’école. Pas de pleurs, ni d’angoisse à la maison. Toujours pressé de partir le matin.

C’était un Môme parfois turbulent à la maison, toujours sur les nerfs, mais complètement silencieux en classe. J’ai eu l’occasion de passer une matinée avec eux dans la classe. Et c’est vrai qu’il montrait un visage très différent. Fils Aîné -boule de nerf – était TRES sage (  TROP d’après la maîtresse ) ( jamais contente 😉 )

De plus, parallèlement à cela, nous avons dû lui faire passer des tests afin de déterminer s’il était gaucher ou droitier. Le verdict était sans appel pour la psychomotricienne : Fils Aîné est gaucher. Sauf que nous avions mis tellement de cœur à ce qu’il tienne correctement son stylo … en lui faisant utiliser sa main droite … qu’il n’a JAMAIS voulu en changer … évidemment.

Par contre, comme il voyait que nous étions contrariés, il a fait un effort  :  il s’est mis à manger de la main gauche ^^’. ( et je vous rassure , il n’a pas mangé plus proprement pour autant ! ) ( au contraire ).

Nous lui avons acheté un ciseau de gaucher qu’il utilise de la main droite. ( Si si il y arrive ) ( il est très fort ).

Bref il est peut-être droitier , en fait. Le mystère reste entier.

Il n’était toujours pas tenté par les dessins, si on lui donnait une feuille de papier, il nous la rendait gribouillée de lettres solitaires … ou de son prénom ( qu’est-ce que cela peut être narcissique un enfant de 4 ans ).

Cela devenait une vraie obsession : nous avons gardé des feuilles remplies de A à Z ( huhuhu )  et de  » BAPTISTE  » tout tremblotants .

En avril, notre petit solitaire s’est pris d’une nouvelle passion : il voulait écrire des mots complets.

Nous sentions son envie d’apprendre à lire.

Grâce au super travail de leur maîtresse sur les sons et sur les syllabes – notamment celles qui composaient les prénoms de ses camarades – il avait intégré que L et A donnait un LA, par exemple.

Il était très intrigué par les mots plus compliqués comme le CHAT , donc nous lui avons expliqué que le son CH s’écrivait avec un C et H.

Je me rappelle parfaitement du jour où l’apprentissage de la lecture a réellement débuté ( même si le travail avait déjà été commencé en amont en classe ) :

durant les vacances de Pâques 2012, il a beaucoup plu, nous étions obligés de rester à la maison. Le premier matin, je lui ai demandé de choisir le film qu’il désirait regarder. Il a froncé les sourcils, puis est revenu avec une feuille de papier, où il était écrit :

HAZIR

Il m’a expliqué qu’il avait voulu écrire le mot CHOISIR : le H  pour le son CH ensuite A pour OI ,  puis ZIR … c’était plutôt logique.

C’est con, mais j’en ai eu les larmes aux yeux.

Et je crois que m’en rappellerai toute ma vie.

Enfin dans le doute ( je ne suis pas à l’abri d’un Alzheimer précoce ) ( hypocondrie ) je le note sur le blog.

A partir de ce jour et ce pendant toutes les vacances, il m’a demandé d’écrire des mots pour qu’il puisse se les approprier. Nous nous donnions rendez vous pendant la sieste de Fils Cadet, donc environ 1h30 par jour. C’était fou sa capacité d’attention … lui qui d’habitude envoyait tout bouler dès qu’il n’arrivait à imbriquer une brique duplo dans une autre. Là, il me révélait un tout autre visage.

Nous avons ainsi, au fil de ces rendez-vous quotidiens, rempli un petit classeur de feuilles couvertes de mots simples. Il me demandait d’écrire un mot qu’il avait choisi lui-même : par exemple le mot LAPIN.

Il voulait comprendre chaque son qui était écrit donc je soulignais ceux qui étaient particuliers comme IN ou CH, et pour qu’il puisse savoir de quel mot il s’agissait je dessinais une petite illustration moche à côté.

Exemples( d’illustration moche )

Je n’ai pas réussi à retranscrire toute l’horreur d’une colère enfantine  ( et je ne parlerai pas du lapin/vache )
Je précise que c’est LUI qui choisissait les mots ( d’où le slip et la culotte )

Chaque soir , avant de s’endormir, il s’amusait à reprendre son classeur et à « relire » les mots du jour. Et durant la journée, il écrivait des mots sur des feuilles blanches grâce aux modèles.

Oui, bon ok on peut parler d’une obsession. Mais je précise bien qu’en aucun cas, nous ne l’avons forcé à faire quoi que soit, c’est de lui-même qu’il prenait le classeur. C’était vraiment perçu comme un jeu pour lui. J’avoue que cela nous laissait plutôt perplexes ( mais contents : Môme occupé ).

Petit à petit, il a reconnu de mémoire un grand nombre de mots.

Le reste s’est fait tout seul.

Après avoir compulsé soir après soir son classeur, puis commencé à lire seul des petites histoires ( J’ai enfin vu l’intérêt des T’choupi et Petit Ours Brun ), il a compris de lui-même d’autres subtilités : la différence entre  IN et INE  ,  les lettres muettes etc … Cela a pris du temps bien sûr, mais c’est vraiment un travail qu’il a fait, je dirais, presque tout seul. Nous répondions juste à ces questions.

En fin d’année scolaire, Fils Aîné était donc capable de lire les mots écrits au tableau de sa classe, il a pris un nouveau statut parmi ses camarades, ce qui lui a fait énormément de bien. Et il s’est enfin ouvert. La maîtresse a constaté un vrai changement dans son attitude. Ce fut libérateur pour lui et pour nous ( parce que mine de rien cela commençait à m’inquiéter légèrement cette façon de mettre les autres à l’écart ).

Un point sur l’évolution de ses bonhommes :

Oui je sais , ils ressemblent aux canadiens de South Park

d’où l’enchaînement :

*** COUPURE PUBLICITAIRE ***

5 ans est l’âge des questionnements du genre   » comment on fait les bébés « 

 il vaut mieux que ce ne soit pas l’école qui leur enseigne :

***


Grande section

Une seule maîtresse et un niveau simple avec seulement 18 camarades ( merci la ZEP ).

Fils Aîné s’est fait deux amis.

Durant cette année scolaire, il a appris à écrire en attaché.

C’est peut-être un détail pour vous, mais pour lui ça voulait dire beaucoup. 😀

D’ailleurs, un  mercredi matin où il devait se rendre à l’école ( vous savez les deux mercredis en plus l’année dernière ), Fils Cadet lui a demandé entre deux tartines :


– Mais pourquoi tu vas à l’école le méquedi, Batit’  ? « 

Ce à quoi Fils Aîné à répondu très sérieusement :

– C’est pour apprendre à écrire mercredi en attaché !

Voilà.

Justement les mercredis, nous l’avons inscrit à un atelier d’activités artistiques ( ouiiiiiiii, c’est un peu pompeux , mais c’est le libellé ) afin qu’il explore son « côté artiste ». Je traduis : nous voulions qu’il fasse enfin de vrais dessins remplis de bonshommes, de maisons et de soleils qui sourient.

Le fait d’avoir appris à lire l’a également décomplexé de ce côté là. Bon bien sur, il continuait à mettre du texte, mais il y avait aussi des gugusses, des voitures ( et même le fameux soleil du psy ) !

Et pour mémoire, c’est ici ; mais il a réalisé vraiment de très chouettes affiches durant ces activités. Les progrès ont été stupéfiants. D’ailleurs, il a réclamé  d’y retourner cette année.

Evidemment, il s’est aussi amélioré en lecture.

Sa maîtresse l’encourageait à lire des histoires courtes à ses camarades, quand il avait fini un travail demandé. J’ai trouvé cela très valorisant pour lui et cela renforçait sa confiance en lui.

Il ne m’a jamais parlé d’ennui. La grande section est restée pour lui une classe où l’on apprend en s’amusant.

Ils ont créé des morceaux de musique avec un chanteur local, ont fait plusieurs sorties sur les hauteurs vosgiennes. Ils ont aussi préparé une super fête de fin d’année ayant pour thème le vent. Les ateliers étaient vraiment très sympas et originaux. Il a construit une petite voiture qui se déplaçait grâce à de l’air comprimé dans un ballon de baudruche.

Vers le mois d’avril, la maîtresse a évoqué l’idée de placer Fils Aîné directement en CE1.

Mais on sentait que, même elle, n’était pas forcément favorable à ce changement.

Fils Aîné étant plutôt timide,  né en Décembre, nous ne voyions pas l’intérêt de le mettre dans une classe où il se retrouverait avec des enfants qui auraient parfois presque deux ans de plus que lui.

Et il fallait être sûr qu’il puisse continuer à suivre parfaitement. Nous avons donc refusé.

Ensuite, elle nous a proposé de lui faire passer les fameux tests de « précocité » pour déterminer s’il était HP : Haut Potentiel. Ouais. Je sais cela aussi est un peu pompeux …

Pour moi avant d’avoir des Mômes – et de lire des blogs de parents –  ce sigle signifiait Hôpital Psychiatrique ..

Bon, je savais déjà que Fils Aîné était HPB ( haut potentiel en bêtise ) ( La dernière en date : renverser son verre d’eau sur son radio réveil ) et  HPC ( haut potentiel en colères ) ( je préfère d’ailleurs ne pas en parler ).

Mais sinon, il ne faut pas sortir de Math Sup ( et personnellement j’ai fait la fac, hein  ) pour comprendre qu’un enfant qui lit à 4 ans possède des facilités d’apprentissage et notamment une bonne capacité de mémorisation.

Nous voulions surtout savoir comment les résultats de ces tests seraient exploités.

Et les réponses qu’elle nous a fournies étaient loin de nous paraître satisfaisantes. ( En fait je devrais parler de non-réponses. )

Tant que Fils Aîné se développe harmonieusement à l’école et n’embête pas ses camarades, nous préférerions laisser les choses suivre son cours. C’est un enfant. Pas un sujet d’étude.

J’ai beaucoup aimé une réflexion de sa maîtresse qui m’a expliqué que pour elle, Fils Aîné n’était pas forcément précoce ; mais en avance sur certains apprentissages. Je comprends totalement ce qu’elle a voulu dire, mais pour moi la définition de précoce c’est justement être en avance à un moment donné de sa scolarité …

Comme quoi, ce foutu vocabulaire c’est quand même un peu n’importe quoi.

Et cela tourneboule la tête de beaucoup de parents ( dont la mienne ) ( mes fils sont de toute façon les plus MERVEILLEUX )( voilà ).

Ces choix nous paraissaient les plus logiques, peut-être avons-nous eu tort. L’avenir le dira.

En attendant, il vient de faire sa rentrée au CP.

Son principal souci était son plateau de cantine qu’il allait devoir porter tout seul.

Aux dernières nouvelles, il s’est débrouillé comme un chef.

Laissons le mot – et le bonhomme – de la fin à Fils Aîné  :


*** GENERIQUE de FIN ***

En petite section, la maîtresse nous a fourni un CD compilant des photos des activités de l’année écoulée.

Et la bande-son est un canon de Pachelbel maternelle par l’orchestre philharmonique de moyenne section !


Rendez-vous sur Hellocoton !
3 Comments