Bien sûr, je vous ai déjà parlé de mon mariage dans l’épisode 5 et dans l’épisode 6.
Evidemment, comme tout mariage qui se respecte, il a connu quelques cafouillages …
Rien de dramatique ( LdmJ a bien dit oui ).
Mais certains sont plutôt amusants. Alors autant exorciser le truc ici-même.

le Fail Pré-Nuptial. 

 

LdmJ et moi-même travaillions dans le même établissement. Nous avions mis un point d’honneur à ne pas étaler notre relation devant les élèves, qui sont toujours très friands de ce genre d’information :
 » NAAAAN la mère Bidule, elle sort avec le prof d’Art Pla !!! C’est sûr : je les ai vu fumer une clope ensemble devant la grille !!! « 
Bref, pour nous deux, personne ne se doutait de rien : nous avions réussi à garder l’anonymat sur notre relation durant deux longues années ( sûrement parce que nous ne fumions pas ).
Sauf que … en Mars 2005, nous nous sommes rendus ensemble au salon du mariage de Winterfell ( oui, c’est mieux d’y aller à deux ). Et nous y avons croisé des élèves …
Là,  les gamins tenaient un VRAI scoop.
En l’espace de quelques jours la rumeur a pris de l’ampleur, mes élèves me regardaient bizarrement. Finalement, deux gamines de 5ème sont venues me demander :
« Madame, vous voyez , y’a une rumeur qui circule dans le collège, …, euh, … mais nous avec Machine, on y croit pas du tout, hein Machine ?.…( Machine hoche vaguement la tête en regardant ses pieds ) , voilà, il paraîtrait que vous allez vous marier avec Monsieur Batmax, mais c’est pas vrai , hein ? « 
Bourdel, j’ai donc dû tout avouer. Le reste de l’année fut un peu pénible. Surtout avec certains élèves passés en mode gros relou …
Après le mariage, nous avons recroisé un de ces derniers spécimens, qui nous a limite agressés ( gentiment ) en nous faisant remarquer qu’il avait épluché tous les journaux de l’été, et qu’il n’avait vu aucune photo de notre mariage ! ( Nous avons dû lui expliquer que nous nous étions mariés chez mes parents, donc ce n’était pas le même journal, … c’est ballot, hein  ).
Dans le même genre, il y a quelques années, bien après que nous nous soyons mariés et donc portions le même nom , un élève a demanderé à une de nos collègue :
 » On se demandait M. et Mme Batmax, ils sortent ensemble ???? « 
– C’est beau la naïveté enfantine euh adolescente quand même –

Revenons à notre mariage :

Le Fail traîne.

Je n’avais pas de traîne ( enfin une micro-traîne ) et mes petites demoiselles d’honneur étaient assez désespérées – elles aussi s’y préparaient depuis une année.
Avant de partir vers la mairie, elle ont tout de même tenté de me chopper le bas de la jupe :

Oups on voit mes dessous …

Nous avons dû passer une bonne dizaine de minutes à remettre mes jupons en ordre.

Le Running Fail disparition.

Avant la sortie de l’Eglise, l’une des personnes chargées de s’occuper de l’installation du buffet dans la salle de réception est venue m’en demander la clé. Mes parents pensaient que nous l’avions oubliée à la maison. Mon père est donc allé la rechercher ( environ 20 minutes aller/retour ). Peu après son départ, nous avons réalisé que c’était à ma sœur que nous l’avions confiée ( mouhaha ). Evidemment, mon père ne possédait pas de téléphone portable, ni aucun d’entre nous. Oups.
Pendant ce temps nous avons dû commencer le cérémonial des félicitations sans lui. Ma maman a donc dû expliquer à une bonne trentaine de personnes pourquoi son mari n’était pas à côté d’elle. Re-Oups.
Le pauvre est revenu au bout d’une demi-heure assez énervé ( on peut le comprendre vu qu’il venait de retourner toute une partie de la maison ).
Mais ce n’est pas tout.
Vers 19h, LdmJ et moi-même avons lancé la soirée avec une petite bafouille de remerciement écrite par nos soins, dans laquelle nous voulions présenter toutes les personnes réunies ce soir-là ( comme un jour de pré-rentrée quand la chef demande aux profs de se lever un à un ) ( ouééé ) .
Nous avons commencé par nos parents.
Par les miens en fait.
Je leur ai donc demandé de se lever …Mais …. ils n’étaient pas là.
Introuvables.
Personne ne savait où ils étaient.
Malaise.
Comme mon père avait mal à la tête un peu plus tôt dans l’après midi, je m’imaginais déjà le pire.

En fait, ils venaient de repartir à la maison, pour chercher  les glaces destinées au « trou vosgien ».Ils n’ont pas vraiment compris pourquoi, en revenant avec les glacières, nos invités les ont chaudement applaudis.

Le Fail LOST :

Oui, je me répète, car j’en parlais déjà ici mais il fait partie de mes plus grosses bourdes. Donc, durant un jeu dos à dos avec mon nouvel époux, alors que nous étions le centre d’attention placés sur la scène, j’ai soudain réalisé quelque chose d’horrible : il était 23h et les deux derniers épisodes de ma série préférée venaient de se terminer sur TFOuane.

D’où mon cri de pure angoisse adressé à un public ébahi :

« Quelqu’un a enregistré LOST ???  » .

( Et je te rappelle la VOD n’existait pas encore à Winterfell ) ( ni le haut debit ) ( oui : 2005 = préhistoire ).

Le Fail Nuit de Noce.

Allez je raconte tout ! Notre nuit de Noce, youhou … hou.

Nous étions obligés de laisser les guitares et notre système d’amplification dans la salle. LdmJ ne pouvait pas se résoudre à laisser son matos tout seul ( des fois que des méchants voleurs soient à l’affût ).

Nous avons raccompagné aux voitures les derniers invités vers 5 heures du matin.
Je suis allée me doucher chez mes parents.
Puis je suis partie rejoindre mon nouveau mari … dans la salle de réception.
Nous avons tenté de dormir ( oui DORMIR ) sur un matelas pneumatique derrière la scène, près des guitares et enfin vers 8h ( du matin ) nous avons été réveillé par ma famille venue préparer la salle pour les noces d’argent de mes parents.

C’était une nuit de noce comme vous en rêviez tous.
( Heureusement la soirée était vraiment méga chouette ! ) ( Et la nuit fut courte ).

Le presque Fail post-nuptial :

Ce dimanche 21 Août, nous avons eu un temps que je qualifierais de « Toussaint dépressive ». Le ciel était gris, très … très bas ( sur les montagnes le rendu est juste atroce ) ( la ligne grise des Vosges ) et il a flotté toute la journée !
A un jour près, ça aurait été une véritable catastrophe.
OUF, le drame fut évité de justesse.

 

Ceci est ma participation aux articles Fail du mois de Maman Bavarde.
Rendez-vous sur Hellocoton !
5 Comments