La semaine dernière Emma la rockeuse ( LdmJ surkiffe le design de son blog )  m’a conviée dans un nouveau groupe Facebook  : les Bad Mothers. Sur une idée d’elle-même et de Maud, elle ont décidé d’instaurer un rendez-vous hebdomadaire : chaque vendredi des blogueuses partageront  leurs plus chouettes ratages de maman.

Je ne pense pas pouvoir marquer le rendez-vous chaque semaine, genre je suis méga over-bookée ( à prononcer en secouant ma crinière et sur un ton bien pétasse) , mais pourquoi pas de temps en temps.
Ce seront des articles courts où je partagerai une anecdote croustillante.
Un Fail.

Cette semaine plusieurs personnes ayant lu mes derniers articles sur le blog, m’ont félicité en me disant que je faisais plein de choses avec mes enfants. En fait ,c’est faux. VRAIMENT FAUX. Je rappelle que ce blog est une vitrine. J’y raconte des choses sympas, la plupart du temps pour faire sourire, ou pour donner des idées. Evidemment je ne vais pas m’étaler sur mes loupés, mes ratés,  mes vrais soleils, sur le fait je que je passe trop de temps sur internet ou sur mes copies, et que je crie beaucoup trop ( mais je me soigne, je suis en train de lire une chouette lecture que m’a conseillé une amie. )

Oui, je suis une mère imparfaite. Cécile en parle beaucoup mieux que moi ici. 


Bad Mother est distraite fatiguée .

L’histoire se déroule un soir d’hiver 2012, Fils Cadet a dix-huit mois. 
La nuit promet d’être pourrie, vu que mes deux garçons sont malades. 
Et quand les Mômes sont malades, je suis malade moi aussi … d’angoisse. 

Vers 1 heure du matin, je suis réveillée par des chouinements plaintifs. Normal , c’est l’heure de la dose de Fils Cadet. A tâtons, je trouve le doliprane resté près de mon lit, je suis prévoyante. 

Fils Cadet voit arriver le médicament rose avec des gloussements de joie : normal, ce truc fluo est aussi sucré qu’une canette de coca. 

Je tire la pipette : 15kilos , voilà. 
Puis je complète par une deuxième dose de 3 kilos. 
Fils Cadet accueille la deuxième salve avec joie et tout en buvant goulûment me dit : « ENCO ??? »

– Ben oui, encore, lui répond-je, tu fais 18 kilos mon pouss… 

Ma voix se meurt dans ma gorge. Je viens de lui donner la dose poids de Fils Ainé  :s
MERDE MERDE MERDE. 
Trop tard. Fils Cadet repu se réinstalle pour s’endormir : il a tout bu.

Dans mon malheur , j’ai une chance : Fils Cadet est … lourd : 13kgs. Mais bon cela fait tout de même…je fais un savant calcul dans ma tête : PUTAIN  40% de sa dose en plus ( parfois c’est moche d’être prof de maths ) . J’ai des sueurs froides : je suffoque, j’ai besoin d’un lavage d’estomac (enfin lui) . Un appel aux urgences et une nuit blanche plus tard, je le confirme : Fils Cadet s’est réveillé comme une fleur. Même pas mal.

Rendez-vous sur Hellocoton !
18 Comments