S02 E05 ~ Ceux qui avaient un mariage à préparer

 La bande-annonce de cet épisode est à retrouver ICI

LdmJ et moi-même, nous nous sommes mariés l’été 2005, donc cette semaine nous avons fêté nos 8 années de mariage (enfin, « fêter » est un bien grand mot, car les deux Mômes nous empêchent de sortir profiter dignement de l’événement).

Nous nous sommes donc contentés d’un verre sur le canapé, suivi d’un repas acheté chez le traiteur et dégusté une fois les Mômes endormis (vers 22h donc).

Cet article va relater notre mariage, enfin plutôt les COULISSES de ce dernier. Parce qu’un mariage tout le monde sait comment il se déroule : Il y a la partie plus ou moins longue où les deux futurs époux se disent oui et ensuite vient la vraie fête (du point de vue des invités) au rythme de chansons de Patrick Sébastien. Ou pas. (Ici Patrick Sébastien a été exclu de la set-list) (il fait partie, comme beaucoup d’autres, de la shit-list)


*** GENERIQUE ***

Bon okay David (mais c’est parce que tu insistes hein !)




Nous sommes sortis ensemble en août 2001, et nous nous sommes pacsés 6 mois plus tard pour des raisons non romantiques : « Le Jeu de la Mutation et du Hasard » (une sombre histoire de points pour pouvoir rester dans la même région).

Etant une fille assez conformiste, avant d’avoir des enfants, je voulais me marier. Le PACS, c’était un peu … bof. Evidemment, LdmJ étant un mec non conformiste ne souhaitait pas se faire épouser.

Mais de mon côté, c’était devenu une obsession. (C’était avant d’être obsédée à l’idée d’avoir un chat) (puis des Mômes). Dès que je réussis à obtenir un truc, LdmJ me découvre une nouvelle obsession.

Mais à cette période, je voulais me marier.
J’ai donc eu l’idée du siècle : je lui ai écrit une lettre. Pour te décrire cette missive de la plus haute importance : je dirais qu’elle était  niaise , trop bien tournée, pénible à lire pour lui.

Néanmoins après cette lecture d’un niveau 8 sur l’échelle de la gnangnantitude (et un an de travail au corps), il a accepté de se marier. Principalement, selon lui, car il n’aurait pas supporté d’avoir à relire une autre lettre du même genre (la guimauve lui colle aux doigts … et lui donne vaguement envie de vomir).
Et j’aurais sans doute récidivé, femme vile que je suis.

Bref, Ldmj a accepté de m’épouser sans aucune pression en septembre 2004. Malgré mon impatience d’acheter une jolie robe, nous nous sommes mis d’accord pour fêter l’événement une année plus tard.


Un an avant : La recherche de LA date.

Nous avons sauté de joie, (enfin moi surtout) (oui, bon SEULEMENT moi) (je déteste que LdmJ lise par-dessus mon épaule !) en prenant conscience qu’en 2005, le 13 août tomberait fort à propos un samedi. Pour toi, cela ne signifie rien du tout, mais pour moi cela voulait dire beaucoup : nos deux langues têtes s’étaient rapprochées exactement le 13 août 2001. Nous aurions donc eu la même date anniversaire pour notre mariage que celle de notre premier bisou ( donc c’était plus simple à retenir pour LdmJ ). En plus le 14 août, mes parents fêtaient leur 40 ans de mariage, et nous avions décidé de louer la salle tout le week-end afin de fêter leur noces d’argent le lendemain.

Tout était donc merveilleux. Ces deux dates nous appelaient à grands cris. Cependant … c’était trop beau évidemment : la salle que nous convoitions ( car elle était dotée d’une jolie scène  où LdmJ se voyait déjà jouer avec son petit groupe ) était disponible tout l’été sauf le 13 août ( car week-end du 15 août inside ). Ravalant ma notre déception, nous avons préféré changer la date plutôt que de changer de salle. Et ce fut donc le 20 août qui fut retenu.


6 mois auparavant : Les faire-parts. 

Il était évidemment hors de question que nous fassions appel à DJ Marcel et son orchestre ou tout DJ à surnom ridicule qui sévissait dans le département : nous étions tous les deux d’accord que faire tourner les serviettes à notre mariage n’était pas envisageable ( à la rigueur une-queue-leuleu une fois que nous serions bien avinés imprégnés par l’esprit fête.)

Pour le reste, dans un souci d’économie de personnalisation de la fête, nous avions décidé d’animer nous – même la soirée : préparer les jeux, désigner quels invités allaient nous aider à les faire vivre. Et bien sur décider des choix musicaux …
Le groupe, dans lequel  LdmJ avait joué à la fac, avait accepté de se reformer presqu’au complet pour l’occasion.

Je savais pertinemment que les choix musicaux pour la soirée dansante (autres que les reprises ou compos qui seraient jouées par le groupe) seraient source de conflit entre LdmJ et moi. Et c’est peu dire … Là où je me voyais sautiller au rythme d’Indochine et du disco, Ldmj parti vomir répondait rock indansable et autres bizarreries à noms farfelus.

J’étais assez désespérée et je voyais déjà nos invités se regarder d’un air gêné pendant que passerait de la musique certes sympa à écouter mais qui ne leur donnerait pas forcément envie de se lever pour danser. LdmJ pour sa part ne souhaitait danser qu’à minima.

D’autant plus que le thème de la soirée était justement la musique …  » Lève-toi et Danse ! « 

Nous avons dû  faire des compromis !

Je lui disais : « Boney M » , il me répondait : « ok : la reprise de Daddy Cool par Placebo ! ».
Je pensais « Ça plane pour moi » , il me trouvait la version des POTUSA.
Il m’accordait un peu de disco et de l’Indochine contre Blur, Franz Ferdinand, et Bloc Party ( il était dur en affaire … ) Mais j’ai réussi à négocier Marc Lavoine « Dis moi que l’amour » 

(Je rappelle que nous étions en 2005 hein ^^)

Nous n’étions toujours pas entièrement d’accord, alors nous avons décidé de se faire aider par des amis, et  nous avions justement des faire-parts à envoyer.

Encore dans un souci d’économie de personnalisation de notre mariage, nous avons décidé de créer nous même ces derniers.

LdmJ et moi n’ayant pas une famille trop étendue, nous avons pu inviter beaucoup d’amis à la soirée. Les faire-part « Famille  » étaient tout bien comme il faut avec une photo de nos têtes rapprochées et les oiseaux de Blanche-Neige qui voletaient autour …

Pour les amis et les personnes de la famille ayant nos âges, nous avons légèrement modifié la partie « invitation à la soirée » :

J’ai repris notre vrai message et juste transformé le prénom de LdmJ. 😉
Comme tu pourras le constater, nous avions écrit des mentions légales en tout petit (en police 4 il me semble). Mais comme tu risques d’avoir du mal à les lire, je les réécris ici :

« Mentions légales :
(1) Chaque participant s’engage à danser sur la (ou les) chanson(s) choisie(s).
(2) Les mariés déclinent toute responsabilité quant au partenaire désigné pour danser. »

Huhuhu, on s’est quand même bien marré à préparer tout çà. Je ne me rappelais plus de la moitié de nos blagues, mais quel plaisir de se replonger dedans … ( je te rassure, tu n’es pas obligé de nous trouver drôles non plus ^^)

Quand à la présence exceptionnelle de ce garçon (eh oui, nous avions déjà des guest stars !) :

ELTON JOHN LENNON !

 

Il s’agissait de l’ami de LdmJ qui était le batteur de son groupe. Pour la soirée, il allait jouer « Imagine » au piano. D’où est sorti ce surnom : sans doute d’une soirée trop arrosée on ne sait plus … D’ailleurs lui-même ne s’en rappelle plus. Il ne se rappelait même plus du surnom d’ailleurs.

 

Les coupons réponses étaient également farfelus :

 

Et nous en avons personnalisés quelques-uns :

Pour Elton John Lennon :

Il habitait en Allemagne et avait fait l’ascension du Mont-Blanc avec des collègues quelques temps auparavant.

Pour une copine prof de musique qui « habitait » son interprétation de « La Bonne du Curé » d’Annie Cordy,

MCC si tu me lis, tu t’en souviens ?

Le coupon-réponse complété du témoin de LdmJ :

Bon , lui aussi ne cessait de négocier.

Quand aux réponses que nous avons reçues, la plupart du temps, nous nous sommes marrés mais, nous avons eu peu de participations au jeu concours. Et ceux qui ont proposé des trucs, bah c’était  … indansable aussi. Merci les amis de LdmJ ! Par exemple , on nous a proposé cela : Manowar : « Woman, be my slave » (… hahaha très drôle, J. )   ou encore  Iron Maiden : « The Trooper ».

Nous avons quand même réussi à nous mettre d’accord sur une liste de titres que tu pourras trouver ici (si cela t’intéresse évidemment !) : finalement, c’était plutôt conventionnel.
A cette liste il faut bien sur rajouter les titres qu’allaient jouer le groupe. Pour ces derniers, je n’ai mis aucun veto. (Brave fille !)

 


 

*** COUPURE PUBLICITAIRE ***

Ne pas négligez une bonne préparation afin d’éviter ce genre de désagrément :

 


***

3 Mois auparavant : l’achat de LA robe.

Je l’ai découverte dans un salon du mariage  près de Winterfell. J’ai craqué immédiatement. Quelques semaines plus tard, je me suis donc rendue dans le magasin qui la vendait. J’ai essayé deux autres robes histoire de dire que. Je savais de toute façon laquelle je choisirais.

J’ai dû consacrer deux heures à la recherche de cette dernière. Belle performance !


Un mois et demi auparavant : Organisation de la soirée.

Nous étions en grandes vacances (quand t’es prof et que tu n’as pas encore de Môme, les deux mois de vacances d’été sont des moments TRES appréciables …), nous disposions donc de plus d’un mois pour organiser la fête : préparer les jeux  (j’en reparlerai … plus tard ), déléguer,  mixer les différents titres retenus  afin que les musiques de chaque session s’enchaînent. Préparer nos discours. Préparer la cérémonie à l’église, faire les livrets. Trouver de idées pour les ballotins de dragées, les menus.

En fait, nous avons passé notre été à cela. Nous ne sommes pas partis en vacances ( nous avions confié toutes nos économies au traiteur ) mais je me souviens d’un bel été. Evidemment, nos familles respectives nous ont également beaucoup aidés.


10 jours auparavant : Essais coiffure.

Dans un moment de faiblesse, je me suis inscrite sur le site Météoconsult (ouais pour Meetic c’était fini …) : j’ai ainsi pu bénéficier de prévisions météo à 10  jours. Pendant cette période, le site a prévu tour à tour : de la pluie, du grand soleil, des nuages et éclaircies … Bref selon la prévision du jour, mon humeur était soit massacrante, soit radieuse ( oui, on peut appeler cela de la bipolarité ).

Le jour des essais pour la coiffure, il faisait beau (mais on s’en foutait) ; checke le chignon :

1200 épingles ( à vue de cheveux ) ont été nécessaires pour le fabriquer et 2H de conception et de tirages de tifs. Je conçois à présent le pourquoi de l’expression sadique : « Faut souffrir pour être belle. »


Une semaine auparavant : Activité manuelle – CONSTRUCTION des ballotins de dragées.

Nous avons eu une idée qui sur le moment, nous a paru absolument géniale ! (Youhou !)
Toujours dans un souci d’économie de personnalisation de notre mariage, nous avons voulu créer le contenant des ballotins de dragées nous-même en introduisant le thème des Mathématiques. Je rappelle que nous sommes tous les deux profs de …

Nous avons donc créé des patrons de solides ( de 6 sortes différentes … ). A l’intérieur de ceux-ci, on placerait un ballotin de dragées et sur l’extérieur on écrirait le menu.

Ouais, on trouvait l’idée trop topissime. Dans la pratique : PUTAIN ! Mais qu’est-ce qu’on s’est fait CHIER CAGUER quand même !!!
Dans un premier temps, nous avons dû créer les patrons sous Word, c’est à dire qu’il a fallu les dimensionner, puis écrire les menus sur les différentes faces. Quelle prisme de tête ( humour pourri de prof de maths ) ! On voit bien que nous n’avions pas encore de Môme ou de blog.

Voilà un exemple de prisme droit à base triangulaire  :

Détails :
– dans la partie vide, il y avait le nom de l’invité,
– couleurs rappelant celles de la robe : rouge pour les femmes, crème pour les hommes.
Un pavé, un cube ( 6ème ) et un prisme droit un peu caché ( 5ème )  …

La veille : RÉPÉTITION GÉNÉRALE.

Oui, tu imagines déjà comme dans les séries US, le grand dîner de répétition en robes longues. Et tu visualises peut-être des invités frappant sur leurs verres de manière théâtrale et nous abreuvant de compliments hypocrites la larme à l’oeil.

Non, non, NON : ici il s’agissait  d’une répétition … musicale.

Pendant que des amis et nos familles nous aidaient à arranger et décorer la salle, faisaient des allées et retour entre les différentes maisons, accueillaient les invités qui venaient de loin … LdmJ et le reste du groupe jouaient de la musique. Remarque, il nous ont divertis … pendant que nous nous échinions à dresser les tables et que nous risquions nos vies sur des escabeaux afin d’accrocher des ballons ( oui, j’ai le vertige ).

Leur répétition s’est achevée vers 23H … ( En vrai, ils ont bossé comme des dingues pour être au top le Jour J ). Je suis retournée dormir chez mes parents, pendant que LdmJ ramenaient ses amis à Winterfell pour une dernière soirée en célibataire.

 


Quelques heures auparavant :

Ça y est, le grand jour est arrivé. Il est 8H du matin, je suis en train d’attendre ma mère et ma sœur qui sont entre les mains de leur coiffeur ( mon tour viendra ensuite ). J’ai un parapluie dans la main. Je regarde la rue : je suis dégoûtée, il pleut …

Allions-nous avoir un rayon de soleil pour réaliser de jolies photos ?
La pluie allait-elle ruiner mon chignon choucroute ?
Allais-je dire oui ?
Allait-il prononcer le prénom Rachel au lieu de Florence ?

Tu sauras tout …

… maintenant !

oui – non – oui – non.

 

Non,  les vraies questions sont :

Les mariés seront-ils glamour ?

Va-t-il y avoir de l’ambiance durant la soirée ?

Les invités ( et LdmJ ) vont-ils danser sur les morceaux choisis ?

et enfin :
Au vu de cette préparation intensive : mériteront-ils leur lune de miel  ?

Vous saurez tout … dans le prochain épisode de Game of Mômes …

C’est à dire ICI


*** GÉNÉRIQUE de FIN ***

 

… To Be Continued.

Rendez-vous sur Hellocoton !

50 thoughts on “S02 E05 ~ Ceux qui avaient un mariage à préparer

  1. 🙂 Vivement la suite !!
    Ici on n’a pas connu l’effervescence (et le stress) des préparatifs : merveilleuse demande en mariage début octobre pour un mariage en petit comité fin novembre de la même année 🙂 Et pour le coup, malgré la fraicheur d’un mois de novembre, le soleil était au RDV !!! Seul regret, n’avoir pas pu faire la méga teuf pour fêter ça mais ce n’est que partie remise 🙂

  2. Ca m’a bien fait rire de lire ton récit n°1 du mariage du siècle!
    Mais je note que 1- non la mariée n’est pas toujours en blanc… la preuve, tu n’étais pas en blanc… et moi je me suis mariée en noir!
    2- Mon dieu, je suis heureuse d’avoir organisé (moi aussi seule dans un grand souci de personnalisation… hum hum) mon mariage en 2 semaines et de ne pas avoir eu à me fader ce genre de préparatifs.
    3- Les profs de maths sont quand même des êtres à part…
    Bises et bon anniv de mariage!

  3. nan mais ça va pas non!! t’as pas le droit de faire ça!! c’est comme de couper un film en deux et de nous dire de patienter pour la 2eme partie!!
    Bon sinon, nous… ah mais non je ne raconte rien… c’est le thème de ma future quadrilogie (ça se dit ça?)!
    mais bon, niveau musique, même problème. Niveau robe, même timing… niveau dragées… ah ben nan… pas de dragées chez nous. fraises tagada.

  4. Faut que Dadit se décide lui aussi
    mais par soucis d’économie (flemme) il ne peut pas encore me demander la main
    en tout cas vivement le prochain épisode ^^

    au fait une question pourquoi >> LdmJ << et pas un prénom "bidon" ou autre (oui je suis curieuse hein mdrrr)

  5. Rhooooolala c’est pas sympa de nous laisser en attente comme ça !!!
    Chez moi à la diffusion de ce nouvel épisode hier soir, on fêtait notre 1er anniversaire avec chéri-chéri et je comptais bien lui faire un exposé (thèse, anti-thèse, synthèse, dossier relié et limite appel d’offre des futurs prestataires…) de pourquoi le mariage c’est fantastique, mais du coup je vais peut-être attendre la suite de votre épopée 😉
    (Et celui de La Carne aussi parce que ca promet d’être folklo ! ^^)

    1. Je crois que nous te l’avons rendu par la suite non ?
      Nous n’avons pas oublié Anita Petersen ( comment aurions nous pu ? ), mais par pudeur je n’en ai pas parlé.
      Je me doute que notre mariage ne te rappelle forcément pas que de bons souvenirs.
      Je t’embrasse bien fort, mon témoin <3.

    2. Oh mon dieu LdmJ vient de m’expliquer comment ton diaporama fonctionnait. C’est … juste MERVEILLEUX !!!
      Je t’adore, je te fais de gros bisous de trop loin.
      Je suis émue au-delà des mots.
      Merci, merci, merci.
      Tout me touche, tes mots, les photos choisies. TOUT.

    3. J’espère ne rien avoir dévoiler sur le prochain épisode.
      C’est mon cadeau pour vos 8 ans (notez bien que je ne fais des cadeaux que tous les 7 ans).
      Oui j’ai eu un autre parce que le mien a disparu lors de la fête du lendemain.
      Quant aux coïncidences des dates, ça permet d’avoir un événement heureux proche, c’est plutôt sympa.

  6. Ca rappelle des supers souvenirs… LdtJ avait investi dans un super sound system qui devait accompagner le groupe dans sa tournée mondiale et aurait donné toute sa mesure à un New Born, que nous n’avons pas interprété et c’est pas seulement parce que le batteur n’arrivait pas à suivre, hein, c’est la faute au public musicalement trop hétéroclite et conservateur. On a un peu galéré pour la répèt’, la choriste était à peine disponible, mais on ne lui en veut pas 😉 Elle fut magnifique dans sa robe, mais chhhht, on attend le prochain épisode !

    1. [SPOILER] : Après visionnage des rushs de l’épisode en cours de préparation, il y aura sans doute des extraits vidéos de « LOL et le groupe ».
      A lundi (rires enregistrés !) soir pour la bande-annonce et à jeudi pour l’épisode !

  7. Marrant, je n’ai jamais fantasmé sur le mariage. M’en tape grave. Par contre, la robe me manque… Une journée en robe grandiose et, étrangement, c’est exactement le même genre de robe que toi que je choisirais si…
    Jupe rouge, bustier blanc et… Broderies de petites cerises rouges sur le bustier. Bah ouais, j’ai vu ça un jour dans une boutique à Annecy, et j’ai fantasmé sur cette robe anti meringue!
    Mais bon, ça restera juste un fantasme, parce que je doute qu’on se marie un jour.
    On se fait trop caguer au mariage des autres si on n’est pas dans le cercle des intimes. Alors, je ne vais pas infliger ça à autrui. D’ailleurs j’ai juré, qu’à part pour mon meilleur ami, je dirai non à toute nouvelle invitation. Et puis, pour être honnête, pas envie de raquer pour inviter des gens dont la présence ne m’est pas totalement indispensable. Sans parler de ceux que je ne voudrais surtout pas supporter ce jour-là!… Suivez mon regard… Ou mon blog! 😀

    Par contre, si je dois inviter « en nombre »… Je retiens vos faire-part déjantés! J’adoooooooooore!
    Euhhhhhh… Dans 60m² , on fait comment pour inviter en nombre???…

    1. Je t’envoie une photo sur FB parce que bah je n’en sais rien, à mon avis non, mais tout est question de point de vue. L’un des motifs peut faire penser à des cerises ( en regardant vite quand même … )
      Sinon, un mariage en tout petit comité peut être envisageable pour vous deux, nan ?

  8. oh la la vivement la suite. Ta robe était très jolie. J’avais le même collier que toi.
    On voulais aussi nous marier le jour de notre rencontre mais ça tombait un vendredi on a donc choisi une semaine avant qui correspond au jour où on s’est donné rdv.

  9. Ah oui j’oubliais les faires parts et les boites à dragées super génial. Perso je préfères du fais soit même que du tout fait qu’on retrouve a pas mal de mariage. je suis allée a un mariage l’année d’après on avait les mêmes faire parts et menu pour un autre mariage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.