Après avoir publié cet article parlant du voisinage de mon village d’enfance mais également de mes voisins actuels, il m’est arrivé deux phénomènes curieux.
Premièrement, le samedi suivant la publication de l’épisode 4, j’ai recroisé  la  voisine « médicament urgent » que je n’avais pas vue depuis au moins 5 ans. ( Bon ok, j’étais chez ma maman, donc c’est plus logique de la croiser dans son village qu’ici à Winterfell, mais tout de même ).
Deuxième phénomène paranormal  :
Au même moment,  mon chat Brimbelle a disparu.
Le lundi après-midi, toujours pas de chat.
Je lance un appel sur ma page FB ( on ne sait jamais, des fois que Brimbelle soit connecté ). Des copines URL sympas me poussent à aller parler à tous mes voisins. Après un énième tour du quartier, nous entamons donc la « tournée » des voisins. En commençant, par ceux que nous connaissons le mieux. En l’espace d’une demi-heure, nous sommes environ 8 dans la rue devant notre maison. Nous parlons animaux de compagnie, tous connaissent Brimbelle mais aucun ne l’a aperçu ( sauf ma voisine bavarde qui était persuadée de l’avoir vu le dimanche – soulagement – mais en fait elle l’avait vu le samedi – déception ).
Nous nous interrogeons sur l’éventualité de faire des affichettes de ce style :
Compassion extrême pour les voisins de Gipsy
Puis vient nous rejoindre notre voisin con ( celui qui n’aime pas trop trop les étrangers ). Il nous confie avoir un chat caché sous un de ses lits depuis une journée complète. Il ne savait pas que c’était le notre : il est vrai que nous faisons tout pour l’éviter – le chat aussi apparemment – en même temps c’est normal vu que Brimbelle est tout noir ( poke Mathilde). Ce voisin commençait à être bien ennuyé car la pauvre bête avait gratté à la porte de leur chambre toute la nuit ( gniark gniark ).
En attendant, il était pressé de s’en débarrasser et nous pressés de le récupérer. Le chat était tapi sous un lit terrorisé, même LdmJ a eu du mal de le faire s’approcher …
Chat maigrichon, mais chat à la maison
Nous avons donc été obligés de rediscuter avec le voisin con après 4 années d’abstinence, et ce trois jours seulement après en avoir parlé sur le blog. Coïncidence ?
A votre avis :
A-t-il lu le blog et le kidnapping du chat serait-il un avertissement ?
La voisine  » Médicament Urgent »est-elle liée à toute cette affaire ?
Toutes ces élucubrations ne seraient-elles que le fruit de mon imagination débordante et de mon esprit dérangé par l’approche de la rentrée ?
La vérité est ailleurs …

 



Rendez-vous sur Hellocoton !
15 Comments