S01 E22 : Celle qui fait ses courses avec un enfant de deux ans et demi

Aujourd’hui, nous sommes mercredi.

Jour des activités extra-scolaire de Fils Aîné et jour de courses pour moi et Fils Cadet.

Arrêt sur images de ces moments Mère/Fils :

Première, deuxième, c’est parti !!!

*** GENERIQUE ***


Everybody , come and play !

 


 

Nous essayons dans la mesure du possible d’éviter les courses avec nos enfants. Jusqu’à présent , nous y arrivions plutôt bien. Le seul magasin où nous nous sentons obligés de les emmener est celui de chaussures … C’est vrai que sans leurs petits pieds, difficile de choisir la bonne pointure. Il faut savoir que cet endroit les rend complètement tarés, et nous nous retrouvons toujours comme des cons imbéciles avec nos chaussures ou chaussons taille 26 dans les mains en train de courir après eux dans les allées du magasin. Comme nous sommes les seuls parents à appeler nos enfants à tue-tête, nous nous demandons s’il n’y a que les nôtres qui réagissent ainsi . Rassurez-moi : cela vous arrive aussi , non ?

Certains magasins sont plus Mômes-Friendly :

  • BioMonde car il y a un coin jeu enfants, où LdmJ peut accompagner sa progéniture et passer un quart d’heure plié en 4 sous une petite cabane, pendant que j’achète des légumes ( l’inverse n’étant pas envisageable ).
  • Cultura ou la FNAC parce qu’il y a un coin lecture, voir carrément un écran avec un  film dedans.
  • Les magasins de jouets, parce qu’il y a des jouets partout. Fils Aîné peut donc passer 1/4 d’heure à baver devant des Playmobils ou Légos. On sait où le trouver, mais en général, il reste près de nous, et nous y allons très peu ( magasins tentateurs tout de même ).

Nous évitons les autres magasins avec eux … principalement les grandes surfaces.

Cependant, depuis quelques mois, j’accompagne Fils Aîné à 10h chaque mercredi matin à ses activités culturelles ( il fait des dessins, quoi ) et je dois venir le rechercher pour 11h30. J’en profite pour rentabiliser mon temps, en allant  faire les courses de la semaine avec Fils Cadet.

Où placer son Môme ?

J’avais l’habitude de faire mes courses hebdomadaires seule, cela change deux /trois trucs tout de même. Premièrement, Fils Cadet n’aime pas trop aller dans la chaise du caddie ( en même temps il atteindra bientôt le poids limite ) ( oui, je sais il est lourd pour son âge ), donc si j’ai le malheur de laisser le caddie deux secondes pour choisir un article, il va tenter de se mettre debout ( pas du tout dangereux, donc) , de fait je suis obligée de faire mes courses d’une main, l’autre est quasiment constamment scotchée sur le Môme. Si vous visualisez la scène, vous reconnaîtrez que ce n’est pas pratique. Surtout pour chopper les packs de bières de LdmJ.

Donc, je le mets dans le caddie, seulement il prend toute la place ( oui c’est vrai )  et fouille dans mes courses. Le seul avantage, c’est qu’arrivés devant les caisses, il m’aide à les mettre sur le tapis roulant. ( Exploitation du Môme).

Lui , il préférerait être dans la voiture caddie du Carrouf , qui est payante et qu’il va vouloir quitter au bout de deux allées.
Seulement, il y a un mois j’ai décidé de changer de grande surface, et d’aller dans une autre à taille humaine. Dans ce nouveau magasin, il y a deux voitures caddie en libre service et gratuites !!! Je n’avais donc plus de raison valable de lui refuser, si ce n’est qu’elles sont toujours prises. Or la semaine dernière, miracle, les deux étaient là qui nous attendaient. Fils Cadet était la joie incarnée 🙂

Petit soucis pratique pour moi : euh le caddie est deux fois plus difficile à manœuvrer ( et je suis nulle en manœuvre … )  et le chariot à courses est deux fois plus petit … Pas évident.

En s’organisant un peu on y arrive, quoique là il reste à mettre le lait et  les couches …

Et puis Fils Cadet a tout de même tenté une échappée, dans l’allée du lait justement :

 

Ou alors, il testait la propreté du sol …

Les réflexions de Fils Cadet

Je pense en avoir déjà parlé, mais Fils Cadet est un grand bavard. Donc il me parle beaucoup quand nous faisons les courses. Parfois c’est marrant, d’autres fois agaçant. Et parfois cela peut se révéler limite gênant …

La première chose qu’il dit en arrivant :
On achète de la glace pour nous ( par « nous » comprendre : les Mômes).

Oui parce que papa et maman achètent également leur propre glace sur laquelle il n’est pas écrit le mot « SORBET » comme sur celle des Mômes,  mais Haagen- D…. Quand je faisais mes courses seule, nous les camouflions au fond du congélateur, dorénavant, je ne peux plus les cacher à Fils Cadet, je lui ai donc expliqué que c’était des glaces pour les adultes ( pour l’instant cela passe ).

Sinon, il a ses obsessions personnelles :
Quand il me voit mettre des fajitas dans le caddie :
Oh, c’est des grosses crêpes, maman ?
Quand il me voit mettre de la farine dans le caddie :
Oh, c’est pour faire la pâte à crêpes !!!
Quand il me voit mettre de la confiture dans le caddie :
C’est pour mettre sur les crêpes ?

Vous aurez compris que Fils Cadet veut des crêpes ce week-end .
[ Caro, si tu me me lis, tu sais ce qui ferait plaisir au petit ^^ ]

d’ailleurs il me fait penser à  Roméo le chat de « Lucille , Amour et Rock and Roll »
( ou « Embrasse moi Lucille » pour les puristes )

 

Sinon, il aime bien dire bonjour aux personnes dans les allées ( ceci-dit c’est poli ), donc en général il leur braille dessus bien fort quand il passe à côté d’eux ( c’est tout de suite moins mignon ) :
Bonyour Madame/Monsieur !

La plupart du temps, les personnes interpellées lui répondent courtoisement, mais parfois elles font semblant de pas avoir entendu (on peut les comprendre) (même si c’est pas sympa) et dans ce cas, Fils Cadet hurle :

Elle / Il a pas répondu la dame / le monsieur !
Je te laisse imaginer la tête de la personne (en même temps, c’était pas sympa).
Un autre moment gênant : la semaine dernière, je recherchais des préservatifs, je tournais dans le rayon hygiène masculine/féminine. Je ne les trouvais pas. Il y avait bien une dame qui rangeait en rayon, mais bon, je n’osais pas trop lui demander (préservatifs toussa).

Au troisième passage dans le même rayon, Fils Cadet hurle :
– Mais qu’est-ce que tu cherches maman ? pile devant la dame du magasin. Evidemment, cette personne courtoise me pose la même question, hein !
Je lui demande donc, et là elle m’entraîne dans le rayon bébé (?) et oui les préservatifs ( avec les pansements et deux trois autre trucs ) se situaient pile entre Sophie la girafe et le rayon lait infantile (??).

C’est vrai remarque, quel meilleur endroit que de ranger les préservatifs au milieu de tout ce qu’il risque de t’arriver si tu les oublies ?


 

*** COUPURE PUBLICITAIRE ***

Plaçons une pub sur les préservatifs donc :


 

Fils Cadet passe son heure de course à réclamer tout ce qui passe à portée de ses yeux. Ceci dit, il me sert ainsi de deuxième cerveau. La plupart du temps, je l’écoute d’un air distrait, mais parfois il est utile :

– Tu achètes du thé maman ?
– Ah oui, tiens j’allais oublier…

Parfois ce n’est pas nécessaire :
On achète des bonbons maman ? On n’en a pas à la maison … [ ben oui justement … ]

La hauteur de son nouveau caddie lui permet de chopper des trucs, il faut que je sois vigilante.  La semaine dernière j’ai retrouvé des tic-tac sur ses genoux et cette semaine plusieurs fois il a tenté de subtiliser des choses à sa hauteur :

Fils Cadet doit être sensible aux différentes pubs dont nous sommes abreuvés [ c’est le mot ^^ ] sur les blogs.
Il a voulu acheter du Volvic au jus ( le nom qui donne super pas envie ).
( je les ai remis en rayon ) ( après avoir pris la photo ^^ )

Fils Cadet aime bien discuter avec la personne en caisse, de trucs hyper importants genre :

– Ayèèè nous, on a tout acheté !!!
– Moi , z’ai deux ans.
– Z’ai envie de faire pipi ! [ quoique cette dernière information est importante pour moi, vu qu’elle me condamne à accélérer le mouvement ].

Cette habitude m’a valu encore une autre moment de solitude, il y a quelques semaines :
Je commence à poser les courses sur le tapis, je souris au caissier, quand soudain Fils Cadet s’écrie :
– MAIS POURQUOI C’EST PAS UNE DAME LE MONSIEUR ????
[Mon Fils, ce cliché]
Je vous laisse imaginer le sourire crispé dudit caissier, qui du coup me regarde et attend lui aussi la réponse que je vais fournir à mon deux ans.
Je bafouille un lamentable :

– Mais enfin, ce n’est pas une dame … voyons.
– Mais pourquoi ?
– Et bien, à la caisse il peut y avoir des dames ou des monsieurs  [ je coule ]
– Nan, c’est des dames.
– Tu m’aides à sortir les courses, ou bien ?
(oui oui, je suis lamentable)

Et enfin…

Voilà, j’ai terminé et payé  mes courses, je pense pouvoir partir peinard mais nan : une semaine sur deux, Fils Cadet demande à aller faire pipi avant de partir.
Comme il n’est pas encore super propre, je préfère ne pas prendre de risques. Me voilà donc embarquée avec mon caddie tank à remonter l’allée devant les caisses, vu que les toilettes sont tout au bout à coté du bureau du chef.
Mercredi dernier, j’arrive devant la porte je me retourne pour pouvoir faire entrer le caddie à l’intérieur (vu qu’il est payé, j’y tiens un peu …) et en me retournant je ne retrouve non pas face à un lavabo mais à un mec devant son bureau, qui me dit d’un ton légèrement agacé : « les toilettes c’est la porte à côté. »
Oui aucune honte ne m’est épargnée dans ce magasin.

Ceci dit, ce même jour, j’ai trouvé un billet de 5€ dans leur poubelle pour carton à l’entrée ( comme quoi, parfois cela paie de faire le tri sélectif de mes emballages de courses ). Et comme je suis quelqu’un de sympa, j’ai utilisé ces 5€ pour acheter 5 enveloppes à la tombola de l’école de Fils Aîné ! ( enfin j’espère quand même que cela nous portera chance ! )

Je vous laisse donc avec « Lost in Supermarket » de The Clash

Même si nous n’avons encore perdu aucun Mômes en grande surface [ chez Cultutruc, oui, par contre ].
Je croise les doigts de ne jamais entendre :
« Le petit Fils Cadet attend sa maman au bureau du chef ( la porte à côté des toilettes ), cette dernière est priée de venir le rechercher rapidement car nous n’avons plus de bonbons à lui donner. »

*** GENERIQUE de FIN ***

 

 

 
 
Rendez-vous sur Hellocoton !

30 thoughts on “S01 E22 : Celle qui fait ses courses avec un enfant de deux ans et demi

  1. C’est mignon cet âge là même si ça fout la honte mdr.
    Avant d’être instit j’ai bossé plusieurs années dans un magasin de chaussures (tiens d’ailleurs dans ce contexte pro je suis allée là où tu vis je crois). Donc je te réponds: non tu n’es pas la seule à courir après ton môme avec des chaussures à la main…. Il y en a même qui font tomber des boites de chaussures en courant..oops. T’inquiète ils sont tous pareils 😉

  2. Moi j’ai de la chance, elle adore être dans le caddie mais… pas le droit de toucher à la barre (pas très très pratique)!
    Elle dit également bonjour à tout le monde et tous les articles doivent passer par ses petits doigts avant d’aller dans le caddie. Du coup je fractionne : une grosse commande drive et un tout petit complément au p’tit magasin du coin dans la semaine !

    1. Tu sais, il existe des trucs en tissu pour que tu puisses la poser sans qu’elle touche la barre. Les miens ont léché cette barre ( les deux, oui ), pas de séquelles à priori, mais bon, ce n’est pas à recommander évidemment.
      Le drive, je suis pas trop pour ( mon côté vieille école sans doute … )

    2. Pas de problème de petite langue qui dépasse juste un instinct de propriété bien développé « c’est à P’line » ça, donc tu touches pas ! non mais !
      Sinon pour le drive, peut être que LdTj s’y mettre l’année prochaine 😀

    3. Haha, je ne voyais pas cela sous cet angle, effectivement si c’est elle qui ne veut pas que tu touches la barre ^^.
      Pour la question, tu le connais ! Penses tu vraiment qu’il soit pour le drive ?

  3. Alors ici c’est souvent (tout le temps) l’homme qui fait les courses (en dépannage car on fait souvent les courses sur le drive) : Poucette dans la chaise du caddie et Poulette qui marche à côté et ça se passe sans encombre.
    Par contre quand c’est Maman (moi lol), Poulette veut être dans le caddie et Poucette attrape tout ce qui est à sa portée…
    Au final j’évite d’aller faire les petites courses avec les deux lol

  4. Le coup de Lucile Amour et rock n’roll, je kiffe ! J’étais très fan ! Moi j’veux aller faire les courses avec vous 2, ce sont des grands moments d’anthologie ! Ne succombe jamais au drive, tu perdrais tous ces moments de pur bonheur…

  5. Ici, c’est papa qui s’y colle avec seulement Choupinou qui est super cool – il ne parle pas encore 😉
    Et quelle tranche de rires entre ton texte et les vieux souvenirs ! Bonne soirée. Vivement le prochain épisode (ça y est, je suis accro à une autre série!)

  6. Pendant longtemps, on a porté Simon pendant les courses. En écharpe, puis en Manduca. Depuis quelques semaines, il préfère le siège du chariot.
    J’avais dans l’idée, il y a bien longtemps, de ne jamais l’emmener faire les courses à partir du moment où il serait en âge de réclamer. Et puis, j’ai lu le « petit traité de contre-marketing » (http://www.editions-jouvence.com/fr/ouvrages/fiche.cfm?ouvrage=K1531), où il est dit qu’un enfant jamais confronté aux ruses des marketeux risque encore plus d’être un grand acheteur de n’importe quoi, et qu’il faudrait donc emmener régulièrement (pas forcément toutes les semaines quand même) nos enfants faire les courses et se confronter avec eux à d’épineuses questions comme « pourquoi ne pas acheter cette soupe sur laquelle est dessinée Mickey plutôt que cette autre qui contient moins de sel et plus de légumes ? » Comme il est plutôt du genre sage et un peu « en représentation de modèle d’enfant parfait » en public, on échappe aux hurlements « je veux des bonbons » (en plus on a de la chance il n’aime pas ça…). Par contre il veut mettre lui-même dans le chariot, avec toute la délicatesse qui peut caractériser un enfant de 2 ans et demi placé au-dessus de l’endroit où poser les marchandises, et on doit donc lui expliquer gentiment que non, la boîte d’oeufs, ce n’est pas lui qui la posera.
    Et puis, il ADORE les portes automatiques, donc quand il en voit une, il voudrait qu’on reste plantés devant jusqu’à ce qu’elle s’ouvre pour laisser passer un employé avec son transpalette… Et, chaque fois qu’on parle à quelqu’un, il se cache puis dit « c’est qui ?  » dès que la personne a tourné les talons.
    Le passage en caisse est toujours un peu plus dur parce qu’il aimerait toucher à tout, et qu’il commence à en avoir marre. En général, je le prends dans mes bras au moment de payer et je lui fais appuyer sur le bouton vert, ça l’occupe et il adore.
    Par contre, lui qui aime courir partout, une fois qu’on lui a mis des chaussures neuves et qu’on veut le faire marcher pour voir s’il est bien dedans c’est généralement le moment où il vient se réfugier dans nos bras pour un câlin…

    1. Les momes non plus ne réclament pas en magasin. Ils proposent et comme nous sommes en démocratie, nous répondons non. Et encore Fils Aîné ne nous demande jamais rien , Fils Cadet tente tout de même.

  7. Crêpes, crêpes… Ce n’est pas que je ne veuille pas lui faire plaisir (leur, devrais-je dire, car Fils Aîné n’est pas non plus mécontent quand on parle de crêpes) mais on en a déjà fait la dernière fois, on va essayer de varier un peu. Pizza, ça peut être sympa aussi, avec chacun sa propre part, je suis sûre qu’ils doivent aimer ça aussi !
    Sinon, moi aussi, j’essaie de faire les courses sans la puce mais, ceci étant, elle n’est pas bien embêtante. Siège du caddie (ou caddie si j’ai assez de place) et elle s’occupe plus de regarder ce que j’y mets que les personnes alentour. Merci !!!! Mais, indépendamment des marmots, qu’est-ce que je ne donnerais pas pour qu’il y ait un drive abordable dans notre coin !!!! Tu devrais essayer : gain de temps, non achat de choses non indispensables (puisque tu n’es pas tentée) et pas de souci avec les Mômes… LdmJ non plus n’est pas pour ?
    Biz, à bientôt.

  8. Ah oui, tiens on en avait déjà mangé ^^. La pizza est validée par mes deux gloutons ! (Je vais essayer de ne pas faire de tarte en dessert alors 🙂 ).
    Le problème du drive est qu’il n’y a pas beaucoup de choix, et que j’ai mes petites habitudes d’achat de produits. Et puis je fais déjà suffisamment de trucs en ligne, hein ?
    Sinon, on m’a dit que le drive au lieu dit Les Bruyères était très bien niveau du choix 😉 Fred travaille en face non ? C’est peut-être celui là qui n’est pas abordable…
    A samedi !

  9. Excellent article 😉 .Dans les magasins c’est vrai qu’il n’y a pas d’espace adapté je pense qu’on doit faire un parcours aventures. Excellent Roméo 🙂 je l’aimais bien dans les épisodes : moi aussi J’veux des crêpes et quand il est déçu quand le père Duronchon décide de fermer c’est juste à mourir de rire. Et le drive je confirme c’est nul est pas marrant .Avec ma nièce j’ai eu droit à la scanette arrivée en caisse l’hôtesse qui me dit vos produits sont scannées en triple voir quadruple réponse de ma nièce : eh ben tata je voulais faire joujou comme toi ;).

  10. Je bénis mon hypermarché qui a tout ce qu’il faut en matière de chariot.
    Soit je fais les courses avec le petit (7 mois) et il y a des chariots avec une sorte de hamac équipé pour allonger bébé. Un jouet ou une tétine et roulez jeunesse!
    Soit je fais les courses avec la grande (3 ans dans 2 mois) et j’ai le choix: le petit chariot pour les petites courses que la miss est ravie de pousser elle-même (faut juste que je surveille parce qu’elle a tendance à prendre n’importe quoi dans les rayons pour le plaisir de mettre un truc dans son chariot, elle m’a pris un fer à repasser une fois (un message subliminal?)), ou le grand chariot, c’est-à-dire assise dans le siège et elle passe les articles à la scanette (soit elle bipe, soit elle cherche le code-barre sur l’article). Elle n’est pas non plus du genre à réclamer, uniquement quand on arrive dans le rayon des gâteaux, il lui faut son petit sachet de madeleines et le reste des courses se passe sans encombres. Le plus drôle, c’est qu’elle désigne chaque produit selon son destinataire: La boîte de lait? A Teemo! Les couches? A Lulu! Les yaourts? A Maman! Le Nutella? A Papa!

  11. J’ai toujours eu de la chance pour les courses pourtant avec 4 ça aurait pu être l’horreur.
    Quand les filles étaient petites (jumelles) au début on y aller à 2 soit j’y allais seule.
    Quand leur petit frère est né, elles avaient 2ans elles étaient dans le caddie, lui dans l’écharpe et j’avais un grand sac cabas de chez toys ‘*** que je crochais au chariot.
    Quand le petit dernier est né pareil sauf que la les grandes tenaient le caddie.
    Ils ne réclament pas trop juste des biscuits quand on passe dans le rayon mais ils sont raisonnable. c’est pas la crise si je dis non. Le petit la seule chose qu’il veut quand on arrive dans le magasin c’est du pain. Une fois qu’il la, je ne l’entend plus.
    Malgré que ça se passe bien j’avoue que j’ai succombé au drive pour un gain de temps mais on continue d’y aller quand même assez souvent.

  12. Les miens boulottaient du pain dans le caddie. Mais bon, 3 gosses dans le caddie, c’est naze, tu ne peux pas mettre toutes tes courses alors tu fais un roulement : 1 dedans,1 dehors, 1 ds le siège…. et tu te retrouves avec un pack d’eau éclaté et un môme en pleurs parce qu’il est trempé 🙁
    Depuis je les laisse à la maison (ils sont plus grands maintenant ) (mère indigne ) pour être tranquille et efficace. Ou mieux: monsieur fait les courses en rentrant du boulot 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.