Aujourd’hui, nous sommes mercredi.

Jour des activités extra-scolaire de Fils Aîné et jour de courses pour moi et Fils Cadet.

Arrêt sur images de ces moments Mère/Fils :

Première, deuxième, c’est parti !!!

*** GENERIQUE ***


Everybody , come and play !

 


 

Nous essayons dans la mesure du possible d’éviter les courses avec nos enfants. Jusqu’à présent , nous y arrivions plutôt bien. Le seul magasin où nous nous sentons obligés de les emmener est celui de chaussures … C’est vrai que sans leurs petits pieds, difficile de choisir la bonne pointure. Il faut savoir que cet endroit les rend complètement tarés, et nous nous retrouvons toujours comme des cons imbéciles avec nos chaussures ou chaussons taille 26 dans les mains en train de courir après eux dans les allées du magasin. Comme nous sommes les seuls parents à appeler nos enfants à tue-tête, nous nous demandons s’il n’y a que les nôtres qui réagissent ainsi . Rassurez-moi : cela vous arrive aussi , non ?

Certains magasins sont plus Mômes-Friendly :

  • BioMonde car il y a un coin jeu enfants, où LdmJ peut accompagner sa progéniture et passer un quart d’heure plié en 4 sous une petite cabane, pendant que j’achète des légumes ( l’inverse n’étant pas envisageable ).
  • Cultura ou la FNAC parce qu’il y a un coin lecture, voir carrément un écran avec un  film dedans.
  • Les magasins de jouets, parce qu’il y a des jouets partout. Fils Aîné peut donc passer 1/4 d’heure à baver devant des Playmobils ou Légos. On sait où le trouver, mais en général, il reste près de nous, et nous y allons très peu ( magasins tentateurs tout de même ).

Nous évitons les autres magasins avec eux … principalement les grandes surfaces.

Cependant, depuis quelques mois, j’accompagne Fils Aîné à 10h chaque mercredi matin à ses activités culturelles ( il fait des dessins, quoi ) et je dois venir le rechercher pour 11h30. J’en profite pour rentabiliser mon temps, en allant  faire les courses de la semaine avec Fils Cadet.

Où placer son Môme ?

J’avais l’habitude de faire mes courses hebdomadaires seule, cela change deux /trois trucs tout de même. Premièrement, Fils Cadet n’aime pas trop aller dans la chaise du caddie ( en même temps il atteindra bientôt le poids limite ) ( oui, je sais il est lourd pour son âge ), donc si j’ai le malheur de laisser le caddie deux secondes pour choisir un article, il va tenter de se mettre debout ( pas du tout dangereux, donc) , de fait je suis obligée de faire mes courses d’une main, l’autre est quasiment constamment scotchée sur le Môme. Si vous visualisez la scène, vous reconnaîtrez que ce n’est pas pratique. Surtout pour chopper les packs de bières de LdmJ.

Donc, je le mets dans le caddie, seulement il prend toute la place ( oui c’est vrai )  et fouille dans mes courses. Le seul avantage, c’est qu’arrivés devant les caisses, il m’aide à les mettre sur le tapis roulant. ( Exploitation du Môme).

Lui , il préférerait être dans la voiture caddie du Carrouf , qui est payante et qu’il va vouloir quitter au bout de deux allées.
Seulement, il y a un mois j’ai décidé de changer de grande surface, et d’aller dans une autre à taille humaine. Dans ce nouveau magasin, il y a deux voitures caddie en libre service et gratuites !!! Je n’avais donc plus de raison valable de lui refuser, si ce n’est qu’elles sont toujours prises. Or la semaine dernière, miracle, les deux étaient là qui nous attendaient. Fils Cadet était la joie incarnée 🙂

Petit soucis pratique pour moi : euh le caddie est deux fois plus difficile à manœuvrer ( et je suis nulle en manœuvre … )  et le chariot à courses est deux fois plus petit … Pas évident.

En s’organisant un peu on y arrive, quoique là il reste à mettre le lait et  les couches …

Et puis Fils Cadet a tout de même tenté une échappée, dans l’allée du lait justement :

 

Ou alors, il testait la propreté du sol …

Les réflexions de Fils Cadet

Je pense en avoir déjà parlé, mais Fils Cadet est un grand bavard. Donc il me parle beaucoup quand nous faisons les courses. Parfois c’est marrant, d’autres fois agaçant. Et parfois cela peut se révéler limite gênant …

La première chose qu’il dit en arrivant :
On achète de la glace pour nous ( par « nous » comprendre : les Mômes).

Oui parce que papa et maman achètent également leur propre glace sur laquelle il n’est pas écrit le mot « SORBET » comme sur celle des Mômes,  mais Haagen- D…. Quand je faisais mes courses seule, nous les camouflions au fond du congélateur, dorénavant, je ne peux plus les cacher à Fils Cadet, je lui ai donc expliqué que c’était des glaces pour les adultes ( pour l’instant cela passe ).

Sinon, il a ses obsessions personnelles :
Quand il me voit mettre des fajitas dans le caddie :
Oh, c’est des grosses crêpes, maman ?
Quand il me voit mettre de la farine dans le caddie :
Oh, c’est pour faire la pâte à crêpes !!!
Quand il me voit mettre de la confiture dans le caddie :
C’est pour mettre sur les crêpes ?

Vous aurez compris que Fils Cadet veut des crêpes ce week-end .
[ Caro, si tu me me lis, tu sais ce qui ferait plaisir au petit ^^ ]

d’ailleurs il me fait penser à  Roméo le chat de « Lucille , Amour et Rock and Roll »
( ou « Embrasse moi Lucille » pour les puristes )

 

Sinon, il aime bien dire bonjour aux personnes dans les allées ( ceci-dit c’est poli ), donc en général il leur braille dessus bien fort quand il passe à côté d’eux ( c’est tout de suite moins mignon ) :
Bonyour Madame/Monsieur !

La plupart du temps, les personnes interpellées lui répondent courtoisement, mais parfois elles font semblant de pas avoir entendu (on peut les comprendre) (même si c’est pas sympa) et dans ce cas, Fils Cadet hurle :

Elle / Il a pas répondu la dame / le monsieur !
Je te laisse imaginer la tête de la personne (en même temps, c’était pas sympa).
Un autre moment gênant : la semaine dernière, je recherchais des préservatifs, je tournais dans le rayon hygiène masculine/féminine. Je ne les trouvais pas. Il y avait bien une dame qui rangeait en rayon, mais bon, je n’osais pas trop lui demander (préservatifs toussa).

Au troisième passage dans le même rayon, Fils Cadet hurle :
– Mais qu’est-ce que tu cherches maman ? pile devant la dame du magasin. Evidemment, cette personne courtoise me pose la même question, hein !
Je lui demande donc, et là elle m’entraîne dans le rayon bébé (?) et oui les préservatifs ( avec les pansements et deux trois autre trucs ) se situaient pile entre Sophie la girafe et le rayon lait infantile (??).

C’est vrai remarque, quel meilleur endroit que de ranger les préservatifs au milieu de tout ce qu’il risque de t’arriver si tu les oublies ?


 

*** COUPURE PUBLICITAIRE ***

Plaçons une pub sur les préservatifs donc :


 

Fils Cadet passe son heure de course à réclamer tout ce qui passe à portée de ses yeux. Ceci dit, il me sert ainsi de deuxième cerveau. La plupart du temps, je l’écoute d’un air distrait, mais parfois il est utile :

– Tu achètes du thé maman ?
– Ah oui, tiens j’allais oublier…

Parfois ce n’est pas nécessaire :
On achète des bonbons maman ? On n’en a pas à la maison … [ ben oui justement … ]

La hauteur de son nouveau caddie lui permet de chopper des trucs, il faut que je sois vigilante.  La semaine dernière j’ai retrouvé des tic-tac sur ses genoux et cette semaine plusieurs fois il a tenté de subtiliser des choses à sa hauteur :

Fils Cadet doit être sensible aux différentes pubs dont nous sommes abreuvés [ c’est le mot ^^ ] sur les blogs.
Il a voulu acheter du Volvic au jus ( le nom qui donne super pas envie ).
( je les ai remis en rayon ) ( après avoir pris la photo ^^ )

Fils Cadet aime bien discuter avec la personne en caisse, de trucs hyper importants genre :

– Ayèèè nous, on a tout acheté !!!
– Moi , z’ai deux ans.
– Z’ai envie de faire pipi ! [ quoique cette dernière information est importante pour moi, vu qu’elle me condamne à accélérer le mouvement ].

Cette habitude m’a valu encore une autre moment de solitude, il y a quelques semaines :
Je commence à poser les courses sur le tapis, je souris au caissier, quand soudain Fils Cadet s’écrie :
– MAIS POURQUOI C’EST PAS UNE DAME LE MONSIEUR ????
[Mon Fils, ce cliché]
Je vous laisse imaginer le sourire crispé dudit caissier, qui du coup me regarde et attend lui aussi la réponse que je vais fournir à mon deux ans.
Je bafouille un lamentable :

– Mais enfin, ce n’est pas une dame … voyons.
– Mais pourquoi ?
– Et bien, à la caisse il peut y avoir des dames ou des monsieurs  [ je coule ]
– Nan, c’est des dames.
– Tu m’aides à sortir les courses, ou bien ?
(oui oui, je suis lamentable)

Et enfin…

Voilà, j’ai terminé et payé  mes courses, je pense pouvoir partir peinard mais nan : une semaine sur deux, Fils Cadet demande à aller faire pipi avant de partir.
Comme il n’est pas encore super propre, je préfère ne pas prendre de risques. Me voilà donc embarquée avec mon caddie tank à remonter l’allée devant les caisses, vu que les toilettes sont tout au bout à coté du bureau du chef.
Mercredi dernier, j’arrive devant la porte je me retourne pour pouvoir faire entrer le caddie à l’intérieur (vu qu’il est payé, j’y tiens un peu …) et en me retournant je ne retrouve non pas face à un lavabo mais à un mec devant son bureau, qui me dit d’un ton légèrement agacé : « les toilettes c’est la porte à côté. »
Oui aucune honte ne m’est épargnée dans ce magasin.

Ceci dit, ce même jour, j’ai trouvé un billet de 5€ dans leur poubelle pour carton à l’entrée ( comme quoi, parfois cela paie de faire le tri sélectif de mes emballages de courses ). Et comme je suis quelqu’un de sympa, j’ai utilisé ces 5€ pour acheter 5 enveloppes à la tombola de l’école de Fils Aîné ! ( enfin j’espère quand même que cela nous portera chance ! )

Je vous laisse donc avec « Lost in Supermarket » de The Clash

Même si nous n’avons encore perdu aucun Mômes en grande surface [ chez Cultutruc, oui, par contre ].
Je croise les doigts de ne jamais entendre :
« Le petit Fils Cadet attend sa maman au bureau du chef ( la porte à côté des toilettes ), cette dernière est priée de venir le rechercher rapidement car nous n’avons plus de bonbons à lui donner. »

*** GENERIQUE de FIN ***

 

 

 
 
Rendez-vous sur Hellocoton !
30 Comments