Je suis une gaffeuse de nature, que ce soit à la maison ou dans mon travail ( c’est-à-dire devant les élèves … ) .Quand une amie blogueuse a décidé de faire un rendez-vous mensuel : les fails du mois, (et chez elle il y a du lourd … tu peux voir son article ici !), je me suis dit que je pourrais effectivement faire moi aussi ma compil personnelle.

Je me suis fait plaisir sur les génériques : une spéciale parodie 😉

*** GENERIQUE ***

( Comment cela, Games of Thrones ce n’est pas une comédie ? )

 


Si je repense à mes années collège, c’était effectivement très drôle de voir le prof faire ou dire une grosse « connerie ».

Je me souviens qu’une amie ( ou peut-être ma sœur ? ) m’avait raconté une anecdote amusante , un de ses profs … de fac il me semble … écrivait au tableau tout en se reculant. Arrivé au bout de l’estrade, il recula une fois de trop et se retrouva le pied immergé dans un seau rempli d’eau ( c’était là où trempait l’éponge pour effacer le tableau ).

Quand elle m’a raconté cette histoire, j’étais morte de rire.

Bon le jour où, professeur stagiaire, en me reculant une fois de trop de l’une de ces foutues estrades, je me suis rendue compte en une fraction de seconde que :

1. J’allais m’étaler devant 30 élèves de Seconde.

2. Dieu merci, je n’avais pas de bassine d’eau en dessous de l’estrade.

3. Par contre, moi,  j’étais en jupe.

Il était trop tard, et si aucun seau ne traînait en dessous, la poubelle à papier a accueilli bien douillettement mon derrière. Vu l’hilarité générale, je pense que mes élèves de l’époque s’en souviennent encore.

Ensuite, il y a eu la période : sol de la salle qui glisse. Au collège, le personnel chargé de l’entretien avait changé le produit pour nettoyer le sol. Mes chaussures avaient décidé de ne pas y adhérer. Et avoir des shoes qui glissent, c’est bien plus drôle que de s’étaler directement. Non, là tu te retrouves juste en train de faire le grand écart entre deux tables. La tête au niveau des yeux d’un élève, dont le visage rouge est tordu sous l’effort de se contenir de t’éclater de rire au nez.
J’ai changé de chaussures.

Et puis les inévitables fautes au tableau :

Ted dans How I Met Your Mother

 

[ Fail du jour d’ailleurs, j’ai prétendu à mes 4ème que 10 * 10 était égale à 20 ]

Bon revenons au mois dernier, en fait, on va se contenter des fails de ces sept derniers jours ( youhou semaine faste )…

– Les faits dont je vais vous parler, sont réellement arrivés dans la semaine du 3 au 9 juin 2013 –

Lundi, 13h 

Je suis dans ma salle au collège en train de me battre avec le dérouleur de scotch. Une vraie merdouille ce truc, je finis pas réussir à détacher un long morceau qui s’enroule automatiquement sur lui-même ( le truc bien gonflant ). Impossible de le décoller de mes doigts, dans mon énervement, j’agite si bien ma main que le morceau disparaît, impossible de remettre la main dessus.

Je n’y pense plus, mes élèves de 5ème rentrent dans la salle pour le cours de 14h.

Au bout de quelques minutes, je me rends compte qu’ils sont très dissipés et me regardent hilares. En général c’est parce que j’ai un trait de marqueur sur le nez. Devant mon air fumasse, une élève réussit à me dire que j’ai un truc collé dans mon dos. Après vérification, ce n’est pas dans mon dos mais sur mon derrière que ma boule de scotch est venue se coller, genre queue de Bunny. Très classe donc. Oups …

Jeudi , cours de 11H.

J’ai déjà raconté cette anecdote sur ma page FB, mais je la repartage ici. Un élève, appelons le Djordan (c’est un prénom du genre), m’apporte son carnet avec un mot de sa maman. Comme il a un joli bandage à la main droite, je me doute de la teneur du message. J’y jette un coup d’œil distrait, mais un mot retient mon attention : « fessant » WTF oÔ. Je lis complètement ( enfin je déchiffre :  faute – faute – faute ) et en gros Djordan ne pourra donc pas écrire sa leçon aujourd’hui, car il s’est foulé le poignet « en fessant des rollers ». Des images de fessées de roller me passent par la tête, mon visage devient rouge et le fou rire me gagne. Le gros fou rire … Les élèves me regardent interloqués ; je me tourne pour bricoler sur mon ordinateur le temps que cela passe.

Sauf que cela ne passe pas, l’horreur, je me revois élève quand j’avais un fou rire et que j’essayais désespéramment de le cacher au prof. Dans la réalité, il est plus difficile pour le prof de cacher un fou rire à 27 collégiens.

A peu près présentable, je me retourne et marche dignement avec le carnet à la main pour le rendre à son propriétaire. J’entends les autres élèves lui demander : « Mais enfin qu’est ce qu’il y a d’écrit dans ton carnet !!! ». Djordan me regarde soupçonneux : « Bah rien, juste que je ne peux pas écrire ». Je n’ai pas fourni d’explication sur la cause de mon fou rire ( après tout, il ne me disent pas pourquoi ils rient eux ), mais Djordan m’a fait la tête pendant toute l’heure.

Une de mes collègues ( Caro, si tu me lis 😉 ), me demandera plus tard, si nous devions signaler un cas de maltraitance de rollers aux autorités compétentes.


**** COUPURE PUBLICITAIRE ****

Phil dans Modern Family  ( pas mal non plus )



Vendredi cours de 10H, avec une classe de 30 4ème, je circule dans les rangs pendant une séance d’exercices. Charline, qui n’a pas la langue dans sa poche, me parle assez discrètement alors que je passe à côté d’elle :

Madame vous avez mis un gros ventre …
Je lui coupe la parole, en prenant ma voix indignée :
– Quoi Charline ? Mais qu’est-ce qu’il te prend de me dire un truc pareil ?
Charline me regarde bizarrement. Oui bon c’est vrai que j’ai mis une robe taille empire et que cela fait un léger renflement au niveau du ventre. C’est vrai également que j’ai repris les deux kilos que j’avais perdus un mois auparavant et que cela m’énerve légèrement,et c’est vrai enfin que je suis très susceptible sur le sujet.
Oui, Charline, cela ne se dit pas que quelqu’un a un gros ventre, encore moins : « mis un gros ventre »…[ Mais qu’est-ce que c’est que cette expression ? ]
Toute la classe me regarde médusée et commence à rire, Charline tente de parler, mais je lui coupe la parole, en prenant ma pause de tragédienne grecque offensée.
Eh non, si c’est la question que tu te poses : non, je ne suis pas enceinte.
Charline finit par réussir à en placer une :
En fait Madame, je vous disais juste que vous aviez mis un gros vent à Sébastien : il lève la main depuis 5 minutes et vous ne l’aviez pas vu …

Toute la classe me regarde en se marrant, je crois que ceci est la plus grosse honte de ma semaine ( voir de ma carrière … ). La fin de l’heure fut difficile pour moi, sachant que tous les élèves mataient mon gros bidon…

Bref on s’était mal compris :

Sheldon et Leonard dans TBBT

Allez un dernier fail :

Je ne suis pas la seule à me planter.

J’ai pris cette photo samedi matin, la voiture photographiée était garée à côté de la notre, sans aucun propriétaire en vue :

Alors ça,  je ne l’ai jamais fait … ( Juste une fois sur la porte d’entrée de la maison ) ( oups )

 

Et Fils Cadet aussi connait des Fails :

 

Pas dans ce sens là ! Ah ben dommage, trempé …

***GENERIQUE DE FIN ***

Lost version Alerte à Malibu

 

Lost version Alerte à Malibu

PS : Un petit coucou à Emmeline, qui attend son premier enfant et  qui me lit en direct depuis son canapé. Bon courage pour cette fin de grossesse. Je pense qu’il te tarde. J’ai malheureusement connu une situation similaire, je raconterai un jour mes déboires de MAP, même si bon ce n’est pas spécialement drôle !

Des bisous ! ( et tu as une sœur très sympa 😉 ) 

Rendez-vous sur Hellocoton !
27 Comments