S01 E17 : Un jour sans fin (dans ma salle de classe).

Aujourd’hui, je vais vous parler de mon quotidien d’enseignante. Dans l’épisode précédent , je vous ai conté les phrases constamment entendues à la maison. Aujourd’hui, je partage avec vous les phrases couramment entendues en classe.

*** GENERIQUE ***

Avec un trailer de l’épisode « Monday » de The X-files où Mulder et Scully se retrouvent piégés dans une boucle temporelle  ( Bon OK mon métier est un peu moins dangereux )


1) Les grands classiques des élèves  :

Les questions quotidiennes :

Matthieu : Je peux aller à la poubelle, Madame ? 
Moi : Oh ben non, Matthieu, tu peux encore servir, hein ! Par contre ton mouchoir, tu peux le jeter, oui.
Matthieu : ????? [ Les gamins ne percutent pas toujours l’humour … ]

Julia : Vous avez corrigé nos copies ? 
Moi : Celles d’hier ? Oui, oui, étant donné que j’ai deux autres cinquièmes, j’ai passé ma nuit dessus.
Julia : Chouette !
Moi : C’était une blague, Julia … J’avais un article à écrire pour mon blog.
<[ Ceci dit c’est de ma faute aussi, car en général je rends très rapidement leurs interros, du coup ils deviennent exigeants ]

Paul : Monsieur ? [ et là toute la classe se marre ]
J’ai une réponse toute prête, grâce à une collègue qui m’en a donné l’idée ( merci Nadège )
[ Nan, mais franchement est-ce que moi je me trompe dans les prénoms ?]

Il y a aussi  :
« Maman ? »
Mais là je n’enfonce pas le gamin [ parce que le pauvre, les autres élèves ne le ratent pas ].
LdmJ aussi s’est déjà fait appeler Maman …

Avec les oublieux :

Djenifer : J’ai oublié mon cahier de cours /  d’exercices / ma calculette / mon compas / ma règle / mon rapporteur / mon cerveau.
Moi : Pff, écris ton cours sur une feuille alors ! [ ton légèrement agacé ]
Djenifer : Mais , j’ai pas de feuille non plus, M’dame.
Moi : Rassure-moi , tu n’as pas oublié ton smartphone ce matin ?  le même que je viens seulement de m’offrir à 35 ans.
Djenifer : Ben non.
Moi : Ah bon, tout va bien alors ?
Djenifer : Euhhhhhhh ??? [ l’humour avec des élèves de 5ème ne marche pas forcément] [ Ceci dit, vu que d’autres se bidonnent, ils ne sont pas tout à fait irrécupérables]

Martin : Je peux demander son blanc [ NDLR son correcteur ] à Tidji ?
Moi : Oui enfin étant donné que Tidji est à l’autre bout de la classe – en diagonale – es-tu sur de ne pas pouvoir trouver ton bonheur plus près de toi ? Genre ta voisine ? Ha ben oui elle en a … ( c’est fou, nan ? )

 

Quand je fais remarquer à Gustave, pendant la séance d’exercice, qu’il s’est trompé :

Gustave : Bah, non.
Moi : Si Gustave, je t’assure que tu t’es trompé.
Gustave : Bah, non, c’est juste … 
[ C’est souvent ce même Gustave qui trouvera que les deux droites ne sont pas parallèles alors que la question était : Prouver que les droites (d) et (d’) sont parallèles. ] [ Non, mais allo, quoi ? ]

En semaine A :

« Madame ! J’ai oublié toutes mes affaires de maths, car je croyais que nous avions Physique cette semaine… »

[ ce qui me console –  ou pas – c’est que ce même élève apportera ses affaires de maths en physique la semaine prochaine ].

En semaine B :

Dylan … erre … seul … devant ma salle :

Dylan : Oh ben y’a pas maths aujourd’hui ?
Moi : Non Dylan, nous sommes en semaine B ; B comme bien, on ne se voit donc pas aujourd’hui ! [ Humour, hein …]

La phrase qui m’agace prodigieusement :
 La porte de ma salle ferme mal, et dès qu’il y a un courant d’air, elle s’ouvre toute seule. A CHAQUE FOIS que cela se produit, j’ai au moins un élève qui fait la remarque :

« Ohhhhhhhhh, un fantôme … »
[ Ce putain de fantôme interrompt mes cours au moins 6 fois par heure, quand la fenêtre est ouverte ]

Le bureau des plaintes :

Magid : Madaaaaaaaaaaame, Djenifer elle fait rien que m’embêter / elle m’a envoyé un bout de gomme / Elle arrête pas de me regarder / Elle parle toute seule / Elle chante toute seule…
Moi : Tu dois lui plaire.

Cris horrifiés de Djenifer … :  » Ah non, Madame ….. »
Moi -: Et bien vu comme tu te comportes, on dirait bien pourtant. [ Plutôt efficace]

Après une réflexion justifiée à Margaux, son très énervant soupir :
Margaux : Pfffffffffffffffff ….

Moi : Tu es sûre que ce n’est pas MOI qui devrait soupirer Margaux, de devoir te répéter 10 fois dans l’heure de te retourner.
Margaux : Pffffffffffffff.

[OK, p’têt qu’elle ne sait pas s’exprimer autrement].

 

Quand j’attends une réponse à la question que j’ai posée et qu’un élève lève ENFIN la main et me dit :

Téo : Je peux avoir un mouchoir ?

 

Quand je demande un volontaire pour aller au tableau en 6ème ou 5ème :
« MOOOOOOOOIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII !!!!! »  [ hurlements étouffés mais hystériques avec 15 doigts levés et corps trépignants ]

 

Quand je demande un volontaire pour aller au tableau en 4ème ou 3ème :

Image du Blog lespopines.centerblog.net

Source : lespopines.centerblog.net

(ou comment obtenir le silence dans la classe)

Quand quelqu’un éternue dans la salle :

A tes souhaits !!! [ prononcés par 10 élèves différents en décalé d’un demi-seconde ]
Moi : Ça suffit maintenant.
Margaux : Bah quoi, on est poli !
Moi : La politesse dans une salle de classe, c’est de se taire quand on n’a pas la parole.
Margaux : Pffffff …



L’éternelle question :

Version interrogative : « Mais à quoi çà sert les maths ? »,
ou la version affirmative  : « Pffff ça sert à rien les maths ! » beaucoup plus agaçante ]
Je vous apporterai au moins une réponse dans l’article de vendredi prochain, et je pense faire quelques enquêtes exclusives sur le sujet ( ne zappez pas ! ).

 

L’heure de cours n’est pas perçue de la même façon selon que nous nous trouvons d’un côté ou de l’autre du bureau,

De fait, passons de l’autre côté :


2) Les grands classiques de la prof [ moi didonc ] :

Je radote beaucoup, en premier lieu mon cours, que je suis obligée de réexpliquer au moins 5 fois durant l’heure. Mais bon, c’est le jeu ma pôv’ Lucette.

Par contre, j’aimerais pouvoir éviter certains autres radotages :

Les premiers d’entre eux :
– On se range correctement, on éteint les portables. [ en regardant discrètement que j’ai bien éteint le mien ]

– On jette les chewings-gums, nan Déborah tu ne l’as pas jeté, tu as juste fait semblant. [ Par contre, tu ne feras pas semblant de faire une grosse bulle dans 5 minutes ].

Chuuuuuuuuuuuuuuuut / Silence ! / Peux-tu te taire s’il te plait ? /  TG !!!
Mais aussi  :
– Tu dois lever la main avant de t’exprimer.
– Retourne-toi !
Ne te balance pas sur ta chaise [ et en tout état de cause, pas si près du mur ! ].
– Allez, on se dépêche d’écrire !!! [ le cours est au tableau depuis environ 10 minutes et Téo vient seulement de sortir son stylo ]
Quand Loup-Hy répond à ma place à la question posée par un de ses camarades :
Ahhhh non , Loup-Hy , c’était ma réplique ça  ! Mais tu peux venir au tableau et donner toutes les explications. [ à ne pas utiliser avec tous les élèves ] [ Certains me prendraient au mot ]

 

Hector s’ennuie et demande l’heure à son voisin :

Hector, il est inutile de demander l’heure à Magid, il y a une horloge énorme accrochée en face de toi, tu ne la vois pas ? Mais peut-être as-tu oublié comment on lisait les heures avec les aiguilles ? [ Cette vanne je la sors régulièrement, et si cela fait bien sourire le restant de la classe, le principal intéressé la trouve souvent nulle. ]

Aux élèves qui terminent leur nuit sur leur table :

Tu veux un oreiller ? Tes bras ne m’ont pas l’air très confortables … [Un Red-Bull et des biscuits peut-être aussi ?]

Aux deux élèves qui s’envoient des petits mots en rigolant bêtement depuis 10 bonnes minutes :

[ Oui, il faut attendre un petit peu sinon, il y a moins à lire ]  [ C’est donc moins drôle … ]

Oh chic , de la lecture !!! Vous permettez que j’en fasse profiter la classe ?
[ Je vois que certains parmi vous sont choqués, rassurez- vous  j’ai tout de même une certaine éthique , je ne lis pas le mot s’il parle d’un autre élève dans des termes méchants ou si les propos sont classés X – ce qui arrive hélas ]

Anecdote pourrie : Aujourd’hui j’ai intercepté un mot où il était écrit 3 fois :  » Zizi copter  »  : je ne l’ai pas lu à haute voix pour cause de classe irrécupérable après. Quand j’ai demandé à l’un des deux élèves en question, ce que cela signifiait, il m’a expliqué très gêné ( quand même ) :
Hector : – Bah, c’est un délire entre nous, on trouve çà marrant.

Effectivement je suis morte de rire …

Et enfin , comment ne pas parler du fameux :

Ton carnet, s’il-te-plait ? [ à prononcer après captage de petits mots, soupirs incessants de Margaux, et autres joyeusetés ]


 

3) Et sur les copies ?

Les phrases que j’écris si régulièrement qu’il me faudrait un tampon pré-imprimé :

Pourrais-tu utiliser un crayon de papier pour tracer tes figures ? [Parce que franchement une figure au stylo bille, avant d’en voir sur les copies des gamins, cela ne me serait jamais venu à l’esprit]

Soin ! / Illisible ! / Sale !  / Orthographe !

Tu ne sais toujours pas présenter ta copie ! [C’est pas comme si cela faisait 8 mois que je vous répète qu’il faut juste coller la feuille d’énoncé en pleine page et mettre votre nom dessus]

Je ne comprends pas ! [ Les maths ne sont pas une langue étrangère à la syntaxe error complexe, il ne suffit pas d’écrire des mots bizarres les uns à côté des autres pour former une démonstration]

– Il n’y a pas de feuille blanche dans ta copie …  [ Pourtant Jordan, tu avais écrit :  » Voir la figure sur feuille blanche  » ]

– L’exercice 1 est correct mais … où sont les exercices 2 et 3 ? [Remarque, ils étaient peut-être sur la feuille blanche ]

Quand un élève m’écrit sur sa copie :  » J’étais pas là quand on a fait ce cours, merci de ne pas m’enlever de points  » ( véridique )
Soit…. Kévin , mais on l’a fait il y a 15 jours. ( Quand même ).

LE classique : le Devoir Maison recopié.
Sur la copie de Djason :

« J’ai déjà corrigé cette copie chez Cynthia, tu peux aller regarder sa note ( et divisez-la par 2 au passage ). »

Sur la copie de Cynthia :
« S’il te plait, forme correctement tes nombres, Djason n’a pas réussi à recopier correctement tes  lettres x qu’il a transformés systématiquement en chiffres 3 [ ou en signe de multiplication c’est selon ], ce qui donne des résultats étranges … »

 

Heureusement , il y a aussi :

– Bien / Très Bien / Bravo / Bien Rédigé / Malin … [ mais c’est moins drôle ^^ ]

Si tu veux continuer à rire, ou pas,  LdmJ a fait un article sur le même sujet , il est ICI ( clique ! )

*** GENERIQUE ***

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Petite précision : Aucun élève n’a été maltraité pendant le tournage et les prénoms ont volontairement été transformés. Déborah si tu te reconnais, jette ton chewing-gum, éteins-moi cet ordinateur et fais ton DM de Maths, merci !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

31 thoughts on “S01 E17 : Un jour sans fin (dans ma salle de classe).

  1. J’adore!! je me demande souvent comment sont nos élèves en 6ème/5ème. (pas après hein, là on sait qu’ils deviennent bêtes 😉
    La figure au stylo depuis le CE1 on hurle s’ils le font!!! promis!
    Idem pour les problèmes hein. On EXIGE un ou des calculs et une phrase rédigée (avec une unité de mesure si besoin, on est des ouf!!)
    Ils sont bouchés lol.
    Je vois que même grands ils n’ont toujours pas de feuille/stylo/…
    Et sinon en 4ème j’ai demandé à ma prof de maths (que j’adorais quand même, personne n’est parfait) à quoi ça servait tout ça dans la vie.
    (Oui je détestais les maths, ça a commencé en CM quand on m’a parlé des fractions…). Ce qui est drôle c’est que c’est presque ce que je préfère enseigner maintenant.

    1. En fait il y a des choses que j’ai comprises seulement à l’âge adulte, à l’école primaire j’exécutais sans toujours comprendre pourquoi et c’est ça que je n’aimais pas. Du coup j’ai décidé que je n’aimais pas ça. Quand j’ai des CM et qu’ils galèrent, je comprends très bien pourquoi, même si maintenant je vois à quoi ça sert 😉 (spéciale dédicace à Mme D. qui m’a supporté dans son cours en 5ème 4ème et 3ème)
      Le plus drôle c’est qu’au concours j’ai eu une meilleure note en maths qu’en français. Bon c’était facile aussi j’avoue.

  2. Aaaaah merci pour ce bon moment de rigolade !!!
    Finalement, les collégiens ne sont pas si différents des primaires ! Je retrouve mes élèves dans beaucoup de passages !!
    Courage courage !!!!

  3. quelle répartie!! j’admire! 😉 mais les maths… enfin… j’en ai parlé aussi aujourd’hui… tu vas peut-être pouvoir m’aider! 🙂 hâte de lire à quoi ça sert! 😉

  4. Tu as oublié « tout le monde a compris ? c’est OK ? »
    Sinon pour l’utilité des maths, j’ai la réponse qui les énerve prodigieusement, j’attends vendredi pour voir si tu as la même

  5. Ah ah ah, j’adore, ça me ferait presque regretté de ne pas avoir retenté le CAPES.
    J’ai demandé une fois à un prof de maths à quoi ça servait et il m’a convaincue, à voir si tu as les mêmes arguments que lui.
    Sinon, pendant une sortie scolaire alors qu’on prenait des métros successifs, je m’ennuyais et j’ai demandé à mon prof de maths pourquoi il avait choisi ce métier. Mauvaise pioche, il m’a raconté sa vie pendant tout le trajet…

  6. Génial !!!! Tu m’as bien fait rire ^^
    J’étais en train de penser que je pourrais faire la même chose avec mon job, le problème est que ce serait nettement plus vulgaire, vu que moi je travaille avec des mecs adultes !!!
    Par contre, on est d’accord que les maths ne servent à rien !!!! On est d’accord ?!? Non ???
    OK je sors ^^

  7. ça me fait bien rire et ne fait aucunement regretté le choix d’école d’ingé après la MIAS (alors qu’au départ je me sentais une super vocation de prof de maths … par contre j’aurai été nulle en réparties j’en ai bien peur).
    « Loup-Hy » … ça ne peut pas vraiment exister (ils pensent à quoi les parents)??? Quoique j’ai bien un ancien collègue qui a appelé son fils « Jean-Ours »

  8. Haha, j’aime beaucoup. J’avais un prof d’anglais qui utilisait des petits tampons, une grenouille « very good » quand on avait une bonne note par exemple. Je connais quelqu’un qui faisait des tampons personnalisés, c’est donc possible, par contre je n’ai aucune idée du prix, et j’ai l’impression qu’il a fermé sa boutique (mais c’est peut-être parce que je passe toujours après la fermeture depuis un certain temps)

    1. En fait, je crois que les gamins le prendraient très mal, le coup du tampon 🙂
      Notre prof de Philo de terminale avait un tampon pour signer : Son Altesse royale Prince Matsionna Congo ( d’après lui, c’était un prince congolais ) ( nous n’avons jamais vérifié )

  9. Bon ben je pense avoir trouvé la page qui me redonne le sourire. Je me suis replongé dans mes années collèges et lycées. Et surtout les cours de mathématiques et les Madame ils servent à rien les maths. J’avais droit à un prof qui tapait dans le bureau avec son pied à chaque fois que quelqu’un l’agacé du coup il a eu droit à une hernie discale. Chose qu’il n’a pas apprécie en revenant de son séjour de l’hôpital il nous a fait un cours sur la distance et le déplacements des vertèbres le calcul des circonférence des cercles. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.