S01 E10 : Ceux qui avaient des lectures enrichissantes.

 

Les bibliothèques de nos enfants sont remplies de livres en tout genre. Beaucoup d’entre eux leur ont été offerts comme cadeau d’anniversaire ou de Noël, mais principalement ce sont des livres trouvés en bourse aux jouets ou en vide grenier.

En complément de son aspect fondamental, la lecture est un bon moyen de les canaliser les jours de grande excitation. Quand ils se sautent dessus en hurlant « On fait n’importekwa sur le canapé ? » il suffit de dégainer un livre pour les calmer. Fils Cadet passerait des heures sur nos genoux à écouter des histoires. C’est sympathique mais cela nécessite une patience et une abnégation digne d’un moine bouddhiste. En effet, si tu lui laisses le choix, il revient avec une montagne de Petit Ours Brun et quelques T’choupi. D’où la question existentielle du jour : « D’où vient cette fascination pour ce genre de lecture ? »


*** GÉNÉRIQUE *** 


1. Petit Ours Brun

Les ayant achetés, nous sommes donc les premiers coupables , jugez plutôt :

Celui en bas à gauche est à réserver aux adultes
Ce sont des lectures faciles et courtes, idéales pour une histoire du soir ( point de vue parental évidemment … ). Mais franchement le contenu laisse à désirer et a quelque peu vieilli.
Prenons « Petit Ours Brun fait une grosse bêtise ». Un épisode fort apprécié des deux miens !
Comme Petit Ours Brun est tout seul et qu’il s’ennuie ( ses deux parents égoïstes doivent s’amuser grave à corriger des copies dans leur coin …) il décide de faire un dessin.

Et comme il n’a pas de feuilles ( et pas de langue pour en demander une ) mais par contre un gros stylo qui tache sous la main, il décide d’écrire sur le mur de sa chambre ( classique ) …

Le graphisme n’est pas terrible tout de même …

 

…et sur la porte aussi ( trop marrant … ). En fait il massacre les quatre murs de sa chambre.

Parce que les petites bosses sur la porte c’est vraiment trop rigolo …
Que va-t-il se passer ? Comment vont réagir ses parents ? Ont-ils lu Françoise Dolto ?

 

Voici la solution proposée par Maman Ours Brun :

 

Ah non, elle a dû lire le Laurence Pernoud de 1969.
C’était la dernière page. Donc Petit Ours va se prendre une bonne fessée comme punition. Si vous êtes contre la fessée, cela va être compliqué de trouver une autre légende à l’image : vu la position de la main de Maman Ours, tout le monde aura une idée bien précise de ce qu’elle s’apprête à faire. D’ailleurs, cette version a déjà dû être censurée et réécrite car on a l’impression qu’elle va carrément le baffer.

Cette histoire a-t-elle eu un impact positif ?Quelques temps APRES que avoir lu ce petit livre, Fils Aîné qui n’avait jamais rien écrit sur les murs de sa chambre, s’est amusé à crayonner au stylo BILLE sur les tiroirs de sa commode, … la commode de marque allemande très chère dont les tiroirs en bois sont peints de jolies couleurs allant du jaune pale à l’orange …

 

Sur le premier tiroir il a écrit l’alphabet dans son intégralité, sur le deuxième les nombres de 1 à 10.
Comment croyez-vous que nous ayons réagi ?
Je me suis d’abord extasiée sur le fait qu’il connaisse par cœur son alphabet à moins de 5 ans.
J’ai crié très fort ( cela soulage ). Fils aîné a caché ses fesses de ses deux mains ( il avait lu Petit Ours Brun ). Ensuite, LdmJ et moi avons décidé qu’après l’école, il ne regarderait pas son dessin animé et devrait nettoyer. Bon soyons honnête, il n’y est pas arrivé et après l’avoir laissé galérer 1/2 heure, c’est moi qui ai tout enlevé ( avec beaucoup de mal ) mais le principe de la punition était respectée, et il n’a pas eu de fessée.

Bref sur la dernière page, Maman Ours aurait pu lui envoyer une éponge à la tronche et lui demander de réparer sa bêtise, mais la pédagogie n’est pas le fort des Petits Ours Brun. Autre preuve en image, dans « Petit Ours Brun fait une grosse colère ». Petit Ours grogne, tire les cheveux de sa poupée, se roule par terre, pleure, chouine, un vrai petit ours en colère et devinez ce que décide de faire sa maman pour le calmer :

Suspense …

 

 

Ok, ok, on a compris la politique de la maison.

 

Facile, le débriefing avec ton enfant après la lecture.

 

Fils Cadet : Il va avoir une fessée, Petit Ours ?
Moi ( pitoyable ) : Bah tu vois Maman Ours, elle est très fâchée  …
Fils Cadet : Elle est méchante Maman Ours ?
Moi ( touchant le fond ) : Non, elle fait aussi des câlins ( des fois ).

Est-ce qu’une fessée calme un enfant ? Pas sûre, vous passez à un autre niveau de cris pour lui, et d’énervement (et de culpabilité) pour vous. Il m’est déjà arrivé de mettre des fessées …  cela ne m’a pas paru une solution efficace et je n’en suis pas fière …

En tout cas, si tu désires lire une histoire sur la colère et comment apprendre à son enfant à la dominer je conseille plutôt : « Grosse colère » de Mireille d’Allancé.


**** Coupure Publicitaire ***
à paraître :


2. T’choupi

T’choupi est plus contemporain, pas de fessée dans sa maison, en même temps T’choupi vit chez les Manchots Bisounours … C’est donc plus facile. Son papa est un super papa, qui est toujours prêt à taper dans le ballon avec son fils ou réparer son vélo, sa maman est toujours très calme face aux colères de son T’choupi et fait de bons gâteaux. Le petit garçon passe beaucoup de son temps à chercher Doudou ( Doudou se perd facilement dans cette maison ) pour ensuite prendre un air ravi quand il le retrouve ( il a des bonheurs simples ). T’choupi a une petite sœur ( évidemment ses parents ont eu un garçon ET une fille ) toute mignonne.

Dans la vie de T’choupi les problèmes se règlent très rapidement :

Tchoupi c’est l’heure du bain !
– Oh non, pas tout de suite maman, je joue.
– Allez, viens je te mettrai du bain moussant…
– De la mousse qui sent bon, youpi !

Voilà ! Problème résolu.

Vous pouvez toujours tenter cette solution avec vos enfants. Personnellement, à Winterfell,  les séances de bains moussants se terminent avec des Mômes passablement énervés qui après s’être fait la barbe de Papou en mousse (mouhaha, hilarant), se souffle ladite chose dans la tronche puis sur le tapis de bain, puis dans toute la pièce qui se transforme peu à peu en dance floor lors d’une soirée mousse. Il ne reste plus qu’à mettre SNAP en fond sonore.

Autre situation critique :
T’choupi ne veux pas prêter ses affaires à son copain Pilou.
Pilou décide donc de s’amuser avec ses propres jouets.

-Ouah ! Il est beau ton tracteur Pilou, tu me le prêtes ?
– Non, je ne veux plus jouer avec toi.
-Tiens Pilou, je te prête tous mes jouets. Alors tu veux bien qu’on joue tous les deux ?

Page suivante, ils s’amusent ensemble tout gentiment (parce que Pilou LUI il veut bien prêter). Pas de cris, ni de hurlements, ils ont réglé le problème entre eux. C’est beau. Je ne comprends pas pourquoi cette technique ne marche pas à la maison.

T’choupi fait parfois des trucs moches tout de même : par exemple, à l’école il LIT pendant la sieste, et c’est même la maîtresse qui lui propose :

Les enfants, on laisse de la lumière pour que T’choupi puisse lire son livre …

Personnellement je change systématiquement la légende : « Pilou dort déjà, T’choupi ne va tarder à s’endormir lui aussi. » Enfin, maintenant que Fils Aîné sait lire, c’est plus compliqué de changer la donne.


*** Coupure publicitaire ****

à paraître :

3. Les Monsieur, Madame.

J’avais gardé un souvenir ému de cette série. Quelle ne fut pas ma déception de lire des histoires plus abracadabrantesques les unes que les autres ( l’auteur doit prendre des substances illicites encore expérimentales )  … et longues, mais longues !

Les personnages sont répétitifs ou franchement flippants :

  • J’ai un peu du mal à voir une différence de comportement entre M. Étonnant dont la voiture est une baignoire, M. Farfelu qui habite une théière avec des fenêtres et Mr Rigolo qui conduit une chaussure …
  •  Les parents de M. Tatillon ( photo ci-dessus ) ont dû le prénommer Adolphe ( et peut-être même avec un « f » ).
Les dialogues ne sont  pas très crédibles :
 
  • « Monsieur Malchance sauta de son lit mais fut entraîné à toute vitesse à travers la chambre par sa planche à roulettes qui traînait là. Il termina sa course dans sa baignoire. »
  • « Voilà mon instrument ! s’écria Mr Bruit [ NDLR : une batterie … ]  je vais jouer de la musique pour mes voisins et ils seront contents ! »
  •  « Je suis désolé dit le gardien, mais le zoo est fermé car tous les animaux sont enrhumés et cela les rend bien tristes. »
Des conclusions dignes d’une dissertation de grande section de maternelle :
  •   « L’histoire de M. Bruit fit beaucoup de bruit. »
  • « M. Costaud ne regretta plus jamais d’être costaud. »
Enfin, il faut reconnaître que les enfants adorent cette série, … et puis certains personnages sont sympathiques. J’ai une tendresse particulière pour celui-ci :
Oui, lisons M. Silence !

 

Je n’ai pas déterminé pourquoi ces histoires plaisaient autant à mes enfants. Je suppose qu’il s’identifient à Petit Ours, T’choupi ou M. Bruit ( LdmJ les identifie surtout à ce dernier ).
Heureusement la littérature enfantine regorge aussi de petites pépites dont je parlerai dans un prochain billet.


*** GÉNÉRIQUE ***

Et vous ? Quelles sont les lectures adorées de vos enfants et détestées par vous même ?

Un petit complément ? L’article de LdmJ est –> ICI et une blague LA.

 
Rendez-vous sur Hellocoton !

17 thoughts on “S01 E10 : Ceux qui avaient des lectures enrichissantes.

  1. Pour Petit Ours je n’avais pas remarqué le côté..fessée. En tout cas j’étais fan petite dans Pomme d’Api! Puis les Monsieur Madame, je les piquais à mon frère. Maintenant comme toi je me demande pourquoi!
    Tchoupi est en tout cas une star en maternelle, parce que c’est simple à comprendre, ils s’identifient bien.
    Depuis qu’il sait lire, on ne partage plus ça..ça me manque quand j’y pense.

    1. Cela me manquera aussi, c’est certain. Pour l’instant, le grand aime encore bien qu’on lui lise son histoire du soir. ( Ce qui ne l’empêche pas d’en lire d’autres, une fois la porte fermée ^^ )Merci pour le commentaire 🙂

  2. Je déteste les ours brun, c’est d’un cliché et sexisme … bon passons. Les Tchoupis, je n’ai pas pu résister aux Youyous, ils sont fans ! Les Mr Mme, je crois qu’on doit en avoir un ou deux et ça n’accroche pas plus que ça.

    Par contre j’ai aimé, adoré et même fétiché ( si, si ça existe ) Grosse Colère. Youyou l’as « lu » en rentrant en Petite Section et nous l’avons acheté par la suite.

  3. Ben je suis désolée mais il n’y a pas de livres que Sheldon aime et pas moi parce que ceux là je ne les ai pas à la maison épicétou. Noméo!!!
    Bon plus sérieusement il été méga fan des drôles de petites bêtes et moi aussi j’avoue on a également eu droit à tchoupi et sinon vu que je sui une mère indigne j’avait les livres disney, une histoire par jour ou il y a la date dessus du coup c’est balo on ne pouvait en lire qu’une sinon c’était pas le bon jour…
    Et sinon en dessins animé il aimé bien marcelino, flanklin (qui sais lacé ses chaussures mais n’en porte jamais), fan de roli poli olie (fan) et on a appris a dessiner avec Didou mais par contre dora et les teletubbies sont persona non grata chez nous je ne les supporte pas il y a tellement d’autres dessins animés mieux.
    bref on été plutot zouzou que tf1 en plus ya plein de rediff de viex manga des années 80. Aujourd’hui il a 9 ans alors c’est code lyoko ou rien (il est un peut monomaniaque) et Minidou est encore trop petit pour avoir des préférences de livres
    bon j’arrête mon roman je rends l’antenne a vous les studios :-))

  4. Ma grande soeur, dont le fils a 3 semaines d’écart avec le mien, nous a fait découvrir l’âne Trotro. Elle le trouvait exaspérant, nous aussi, mais avec l’avantage que les histoires sont courtes (comme POB et probablement Tchoupi, que je ne connais pas encore). En revanche, on a constaté que Trotro ne se fait jamais gronder quand il fait une bêtise (cf « Trotro et son seau » : il vide la glacière pour y mettre son crabe et ses coquillages, sa mère se fait pincer par le crabe quand elle veut prendre de l’eau et elle se contente de rire avec lui). Alors contrairement à Petit Ours Brun, il n’y a pas de fessées, dans au moins 2 épisodes sa maman travaille, son papa fait les courses. Mais j’avoue, quand j’ai lu « Petit Ours Brun fait une grosse bêtise » je me suis dit, la fessées c’est nul mais au moins il se fait gronder. Je crois que ça va être dur de trouver un juste milieu.

    Le fait que ce soit court ne plaît pas qu’aux parents, les tout-petits aussi, car ils n’arrivent pas à se concentrer longtemps. Les dessins animés préférés de Simon ont longtemps été la série « Minuscule » et les court-métrages de Pixar. Il commence tout juste à apprécier Cars parce qu’il y a des voitures et Wall-e parce qu’il manipule des poubelles. Et pour les histoires, à part Popi, parce qu’il y a plusieurs histoires, le seul livre de plus de 8 pages qu’il parcourt en entier est un album photos de famille, où on lui fait dire qui est sur la photo.

    1. Minuscule est une superbe série d’animation. Cars a été le premier long métrage de Fils ainé il avait un peu moins de trois ans. Je ne sais pas quel âge a Simon ?
      Sinon, Fils Cadet a commencé plus tôt la télévision ( fatalement ) et malgré son jeune âge, aime les histoires longues … Mais bon, le soir on se contente d’histoires relativement courtes.

  5. Simon a 2 ans et demi, et il a été « confronté » à la télé chez sa nounou, car ses enfants la regardent le (mardi et vendredi) soir ou le mercredi, quand il ne fait pas assez chaud pour aller au parc, et on a aussi essayé de lui faire regarder des dessins animés de France 3 le samedi matin mais, s’il ne voulait surtout pas qu’on éteigne, il se mettait à jouer au ballon ou aux voitures au bout de 2 minutes. On a essayé de lui faire regarder « le Chat Potté » en janvier, il a bien aimé le dessin (il a dit « l’est beau le chat ») mais il n’est pas resté devant non plus. Du coup, tout l’hiver, on a dû jouer avec lui le week-end, il ne tenait pas plus de 10 minutes tout seul. Pas toujours facile, d’autant que mon mari ne choisit jamais l’heure de la sieste pour me montrer faire des trucs où il a besoin de calme (mettre à jour son CV, répondre à des offres d’emploi, vérifier les comptes…) ou me demander mon avis en terme d’achats (déco pour le salon, vêtements…)

    1. J’ai connu ce que tu décris avec Fils Aîné, on devait beaucoup s’en occuper quand il avait l’age de Fils Cadet. Le deuxième c’est plus facile, ils jouent ensemble ( faut quand même les tenir à l’oeil). Et on a découvert un truc génial pour calmer le petit : les livres disques. Tu l’assois sur le fauteil à coté de la platine, il tourne les pages avec la plus attention et adore écouter l’histoire racontée ( c’est vraiment magique ) et du coup on ne se sent pas parent indigne.

  6. Bon alors moi je me suis fait taper très fort par mes collègues mais je commande quasi exclusivement sur amazon en me fiant aux commentaires… Je sais, c’est mal, il faut faire vivre les petits libraires de quartier. Le problème, c’est que je n’habite pas en ville et qu’avec mes horaires je n’ai pas beaucoup le choix. N’empêche que j’y ai découvert quelques pépites, notamment « Grosse Colère » que mon nain réclame très souvent, et que j’ai moi même exigé un soir au moment du coucher ou il venait de faire une grosse bêtise et que je me sentais très énervée. Mon préféré à moi, c’est « Je t’aimerai toujours, quoi qu’il arrive », j’ai la gorge nouée à chaque fois. Pour mon nain, ça dépend des périodes: « Bonne nuit » ou « Grosse colère » reviennent souvent, et d’une manière générale on pioche dans la collection « L’école des Loisirs » mais en ce moment un de la collection « Petites Bêtes », et la dernière acquisition « Vas-t’en grand monstre vert », qui semble efficace pour conjurer la peur des monstres… (plutôt en journée bien sûr). On a quelques Tchoupi, et quelques magazines Popi avec Petit Ours Brun, mais bon, c’est une lecture occasionnelle…

  7. Nous commandons beaucoup sur Amazon, n’ai pas honte ;). J’ai chroniqué Grosse colère ici , je l’adore, je ne connais pas  » je t’aimerai toujours quoiqu’il arrive  » mais je sens que grace à toi je vais l’acheter. Sinon, nos enfants ont quasiment les même lectures que les tiens.

  8. Il y a quelques semaines, Simon me demandait systématiquement « POB fait des bêtises » comme histoire du soir. Sur la dernière image il me disait « elle va le taper ! sur la tête ! » et généralement il tapait le dessin, sur la tête de POB. Je me demande si le fait que je lui expliquais que c’était normal de le gronder, mais que « tes parents à toi ne te taperont jamais sur la tête » ne lui donnait pas envie de la relire de soir en soir. Et puis finalement, d’autres histoires ont pris le relais et ça nous a bien fait plaisir. C’est encore souvent POB, mais maintenant il préfère « mange un oeuf » ou « joue avec son papa ».

  9. Rah la vache! Merci pour ce fou rire… J’ai du stopper ma lecture apres petit ours brun pour cause d’yeux noyés…. La partie tchoupi est toute aussi délirante. J’adooore! Merci! Je suis fan de ton blog!
    On voit vite le désarroi des parents à lire ce genre de chose.

  10. J’ai honteusement censuré les POB où il prend un fessée. Et puis Tchoupi plaisait davantage à N°4 et 5.

    Sinon j’ai toujours aimé les albums de qualité de littérature de jeunesse, j’en ai une étagère pleine à la maison et parfois encore, j’achète un album juste parce qu’il me plaît. Et du coup ça me fait des lectures agréables avec les gamins que je garde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.