C’est un des moments clés d’une grossesse, trouver LE prénom de ton futur enfant ! Celui-ci aura même une importance capitale lorsque que ta descendance, devenant la victime consentante d’une télé-réalité, ne sera connue que par ce dernier !
Recherche très excitante au début qui, au fur et à mesure, devient de moins en moins drôle (bizarrement).


*** GÉNÉRIQUE  ***

( avec le prénom que je souhaitais donner à ma fille quand j’avais 8 ans )


En général, nous sommes deux à faire ce choix. Et le co-décideur a rarement les mêmes goûts que toi (c’est très énervant), et il ne peut s’empêcher de mettre son veto à tous les magnifiques prénoms que tu trouves ! (C’est d’autant plus énervant pour la future maman, surchargée en hormones).

Petit souvenir : les « vetos » de Ross et Rachel :

Ne pas demander non plus l’avis de son premier enfant, qui proposera des noms bizarres du style : Némo ou Flash.

Si tu es prof, un autre problème survient : les prénoms bannis ! Ici nous sommes deux enseignants, cela corse donc l’affaire et rallonge la liste des prénoms à proscrire.

Parmi mes élèves, j’ai eu des prénoms coup de cœur, comme par exemple Adélie pour une fille. Mais LdmJ détestait ce prénom (et je n’ai eu que des garçons).

Certains prénoms par contre m’ont laissée plus perplexe… (attention true story)

  • Djoey ou sa variante dysorthographique Djoé ( cela marche aussi avec Djonny ou Djason ). Devant ce genre de prénom, je me pose toujours la question suivante : est-ce que leurs parents ont voulu insister sur le fait que Johnny se prononce avec un D ? Se sont-ils imaginés que leur enfant risquerait plus tard de rencontrer une personne qui n’est pas au courant ( et pourquoi pas ? ) et qu’ainsi leur petit Djonny se ferait appeler « Jauni ». Ou alors ont-ils juste fait une faute d’orthographe ? Mon côté LDP a tendance à opter pour cette seconde éventualité.
  • Cidji ou sa variante masculine Tidgi. Prononcez le à haute voix, … oui : CJ et TJ donc en fait. Conversation de future maman : « Mais oui !!!!Je vais l’appeler comme le fils de Susan dans Desperate Housewives : Aimji , hihihi » ( Petit rappel pour ceux qui ne connaîtrait pas la série : le fils de Susan et Mike s’appelle Mike Junior et il est surnommé MJ effectivement) (EDIT: il s’appelle Meynard Junior en fait 😉 ).
  • Allowin. Oui, oui, comme je l’écris (et au passage un excellent élève). Voilà une brillante idée : prendre le nom d’une fête dans le calendrier ; et pourquoi pas Noël tant qu’on y est ?

 

Une autre mode étrange, choisir un prénom que l’on apprécie et le customiser : le classique Louis se transforme ainsi en Loup-Hy, c’est quand même plus stylé… Peu importe que TOUTE sa vie, le futur enfant devra épeler son prénom, c’est plus joli ainsi et c’est surtout plus ORIGINAL ! Enfin à l’oreille, on ne distinguera pas vraiment  Loup-Hy  au milieu des 4 autres Louis de la classe… ( C’est la prof qui parle ).

Et juste pour le fun, vu sur un casier de notre crèche :

Les fans hardcore de Guns N’ Roses ont eu des enfants !

 

 


*** COUPURE MUSICALE ***

( avec le prénom que je souhaitais donner à ma fille quand j’avais 15 ans )

 ( avant cette chanson  )


Je me moque, je me moque (c’est bien facile) mais, nous aussi avons dû trouver des prénoms pour nos deux garçons. Et si nous avions beaucoup d’idées pour une fille, c’était plus difficile de se mettre d’accord sur un prénom masculin.

Nous avons d’abord méticuleusement épluché un site internet (plus de 1000 prénoms y étaient recensés) ( je rappelle que nous n’avions pas d’enfants donc beaucoup de temps à perdre). Après des heures d’écrémage intensif, nous avons retenu 10 prénoms mais nous n’avions pas de coup de cœur commun. C’était donc énervant. LdmJ préférerait Paul et moi je craquais pour Baptiste, nous n’arrivions pas à nous décider. Finalement, j’ai été hospitalisée à 5 mois et demi de grossesse, et comme il était probable que notre premier bébé arriverait avant l’heure, nous avons dû nous décider rapidement. Comme je n’allais pas très bien à cette période ( … ) LdmJ m’a spontanément proposé de l’appeler Baptiste.

Il était tacitement entendu que si nous avions un deuxième garçon, il s’appellerait Paul. Comme j’étais persuadée que nous aurions une fille, cela ne m’a posé aucun problème … jusqu’à la deuxième échographie de ma deuxième grossesse. Il a fallu se rendre à l’évidence, j’allais accoucher d’un petit Paul.

Il y avait quand même un soucis … je n’aimais pas le prénom Paul, et puis je voulais l’appeler Adrien (d’abord). Mais LdmJ n’aimait pas ce dernier prénom, d’autant plus que cette année là, un certain Adrien faisait partie de ses élèves. Sans rentrer dans les détails, il avait des raisons de ne pas retenir ce prénom. Vraiment.

Du coup j’ai profité du fait qu’un de mes élèves, se prénommant Paul, était franchement infect pour refuser de l’appeler ainsi (pour info il a tout de même été viré du collège pour avoir tenté de mettre le feu à la chaussure d’un camarade) (son seul mérite était d’être inventif). Je ne pouvais plus décemment accoucher d’un petit Paul, qui pouvait devenir un pyromane en puissance, mais … en l’appelant Adrien , nous prenions le risque qu’il se transforme en petit con. Dilemme.

Nous avons donc ressorti la liste que nous avions rédigée pour Baptiste. Nous nous sommes arrêté sur Maxime, pour finalement lui préférer Maxence, car nous trouvions la prononciation plus douce à l’oreille et le prénom plus rare (et oui nous aussi avons cédé aux sirènes de « l’originalité ») (vous remarquerez toutefois que nous nous sommes abstenus de l’écrire Mah-Xance).


*** GÉNÉRIQUE DE FIN ***

( avec le prénom que nous aurions souhaité donner à notre fille )


Pour terminer cet article par une petite note amusante, nous ne voulions pas révéler le prénom de notre premier né avant sa naissance, mais nous avons été dans l’obligation de donner quelques indices à nos familles respectives (ils étaient très insistants).

A 6 mois de grossesse, nous avons donc dit que le prénom comportait la lettre E. Le scoop donc.
Un peu plus tard, LdmJ a lâché le P. (lettre muette, trop fort)
Enfin nous avions donné le T.

Mon beau-père, se référant au calendrier de la poste, a craint jusqu’à la dernière minute que notre futur garçon ne s’appelle Paterne.


*** BONUS TRACK ***

(avec le prénom que je n’aurais jamais donné à ma fille ) ( surtout après cette chanson )

Et vous ? Comment avez-vous choisi les prénoms de vos enfants ?
Bonus : Ne manquez pas l’avis de LdmJ sur sa page FB, c’est -> ici <-, et !
Rendez-vous sur Hellocoton !
38 Comments